Le CS n’y arrive pas à domicile

0

Un unique but d’Howard a permis à Aïre de l’emporter sur le terrain du Bois-de-la-Bâtie. Avec ce succès, les hommes d’Helder Silva restent au contact du leader.

Quatre matchs à domicile : Onex (2-3), Kosova (1-2), City (2-3) et… Aïre (0-1). Même si les scores sont serrés, le constat est toujours le même : le CS Italien n’arrive pas à engranger le moindre point à la maison. Aïre est donc la dernière équipe à être repartie du Bois-de-la-Bâtie avec les trois points en poche, au terme d’un match que les hommes d’Helder Silva ont globalement mérité de gagner.

Les arrêts de Yamane, les ratés d’Howard

Belle surprise de ce début du championnat, le néo-promu aïrois a mis longtemps à ouvrir la marque sur le terrain du CS. La faute notamment au manque de précision dans le dernier geste de l’attaquant Junior Howard (4′, 23′, 26′ et 29′), mais également à la grande première mi-temps du gardien du CS, Mehdi Yamane, auteur de quelques arrêts décisifs. Oui, seulement grande première mi-temps puisque le jeune portier né en 1996 a dû être remplacé à la pause en raison d’une blessure au coude.

Toujours est-il qu’au terme d’un premier acté haché aux très nombreux coups de sifflet de l’arbitre, le score était toujours nul et vierge à la Bâtie. Supérieurs à mi-terrain, les « Oranges » se sont montrés davantage dangereux alors qu’au contraire, les locaux ont eu des problèmes à la relance. Leur poisse est aussi à souligner, puisqu’en plus de leur gardien, l’attaquant Matri a également dû être remplacé sur blessure à la demi-heure.

CSitalien-Aire-1415-1

Costa et Blanco en action

Howard, finalement

La seconde mi-temps est cependant plus équilibrée et il a fallu qu’un détail se charge du sort de la rencontre : sur une passe en profondeur de Barros, le malheureux défenseur Antonilli manque son interception et permet à Howard de s’en aller battre, enfin, le vétéran gardien Alvarez (63′, 0-1), rentré à la mi-temps pour des raisons déjà évoquées.

Ceci restera le seul but de la rencontre, au grand dam des protégés de Raffaele Del Rosso, qui ont poussé en fin de match mais qui se sont heurtés à une défense quasi-impénétrable des Aïrois, emmenée par l’expérimenté gardien Van der Laan, arrivé cet été en provenance de Plan-les-Ouates.

Arborant son inséparable maillot des Pays-Bas, le déjà capitaine est ce qu’il y a de plus rassurant pour une équipe, non seulement en raison de ses arrêts mais aussi de sa communication sur le terrain. Ce dernier nous a livré ses impressions : « Je pense que notre victoire est logique, on a quand même 3-4 grosses occasions, leur gardien a fait de très bons arrêts en première période. Pour le moment, notre saison se passe bien, c’est plus facile quand on regarde en haut, c’est sûr. De mon côté, je me sens très bien, je suis à l’aise dans cette équipe. On m’a donné le brassard dès mon arrivée, c’est une belle marque de confiance ».

CSitalien-Aire-1415-2

Martinez et Racalbuto se disputent le ballon sous les yeux de Van der Laan

Helder Silva et son équipe réussissent donc leur entrée en 2ème ligue. Après sept journées, ils sont à seulement deux points de la tête. A souligner la bonne ligne défensive – mention spéciale à Miguel – mais également le très gros travail à mi-terrain de Monteiro et Barros, ainsi que du milieu de couloir Costa, généreux dans l’effort et précieux dans la conservation.

Si ce début de saison sourit à Aïre, c’est tout le contraire en revanche pour le CS Italien. L’année avait bien commencé avec le match de coupe suisse contre Bâle, mais la réalité du championnat a rattrapé la formation de Del Rosso qui aspirait à jouer la première moitié de tableau mais qui doit désormais revoir ses ambitions à la baisse.

 

CS ITALIEN – FC AÏRE-LE-LIGNON  0-1 (0-0)
Stade du Bois-de-la-Bâtie, environ 180 spectateurs.

But : 63′ Howard 0-1

CS Italien (4-3-3) : Yamane (46′ Alvarez) – Kisunda Visi, Idrizi ©, Antonilli, Huguenin – Makabi, Blanco, Da Rocha (70′ Albuquerque) – Martinez, Matri (29′ Lopes), Iseli.
Entraîneur : Raffaele Del Rosso

Aïre (4-4-2) : Van der Laan © – Racalbuto, Rego, Miguel, Rodrigues – Costa, Monteiro (76′ Anderegg), Barros, Lopes – Howard (66′ Cacaj), Tanga (83′ Machado).
Entraîneur : Helder Silva

Avertissements : Kisunda Visi et Idrizi (CS Italien) ; Barros et Lopes (Aïre)

 

 

Share.