L’Olympique cède ses doutes à Champel

0

Deux buts des frères Thiam ont offert les trois points à l’Olympique de Genève qui courait après la victoire depuis un mois. De son côté, Champel subit son 4ème revers consécutif et dégringole au classement.

Dimanche après-midi ensoleillé à Vessy pour un match qui l’était un peu moins dans les dynamiques des deux équipes : d’un côté, Champel voulait mettre fin à une série de trois défaites, de l’autre, l’Olympique de Genève ne gagnait plus depuis quatre journées. La donne était donc claire : gare au perdant.

De bonnes intentions, mais…

Dans ce contexte, ce n’est donc pas surprenant de voir un match fermé. Les prises de risque en zone défensive sont minimes, le dernier geste en zone offensive fait souvent défaut, c’est donc logiquement dans la zone médiane que le jeu se déroule le plus souvent. Les intentions des 22 acteurs sont cependant relativement bonnes, avec une envie de bien faire. Mais hélas, personne n’arrive à se montrer dangereux en zone de vérité, tant cette fameuse « dernière passe » (voire avant-dernière) est imprécise.

En seconde période, la dynamique se poursuit, même si les Olympiens prennent peu à peu le dessus. De son côté, Champel présente un jeu quelque peu stéréotypé, cherchant constamment le véloce ailier Sery Bi dans la profondeur. Mais il faut reconnaître que la défense des visiteurs est bien en place, et on se demande comment cette même arrière-garde olympienne a pu encaisser une demi-douzaine de buts il y a tout juste une semaine contre City. « On a insisté sur la discipline et ils ont appliqué les directives. Dès qu’ils font ça, il n’y a pas de souci », expliquera par la suite l’entraîneur Michel Cautillo.

Champel-Olympique-1415-1

Croce et Verpet ont souvent été à la lutte

Les frères Thiam rentrent en action

La première frayeur de la part de l’OG va venir des pieds de Verpet qui, en position favorable, tire à côté des cages de Centeno (65′). Cela n’a pas servi de sonnette d’alarme pour Champel, qui va devoir plier quelques minutes plus tard, encaissant deux buts coup sur coup qui portent le même nom.

D’abord, c’est l’ailier Manssour Thiam qui s’offre un festival, sombrero et plat du pied dans le petit filet, qui a illuminé une partie fermée pour l’ouverture du score (70′, 0-1). Puis, dans la foulée, ce même Thiam effectue un centre qui est relâché par Centeno dont profite l’opportuniste Abdullay Thiam, frère du centreur, pour doubler la mise (73′, 0-2).

Et Champel dans tout ça ? Les protégés d’Auro Duarte n’ont tout simplement pas tiré au but pendant une majeure partie du match. Et dans des rencontres serrées, Dieu sait si le moindre tir est exploitable, mais Champel n’a pas tenté sa chance dimanche après-midi. Il aura fallu attendre la rentrée de Jean-Marc Pereira pour mettre un peu plus d’animosité offensive. C’est d’ailleurs ce même Pereira qui va effectuer le seul tir cadré pour Champel pour réduire la marque un peu tardivement (88′, 1-2).

Champel-Olympique-1415-2

Les trois buteurs en action : les frères Thiam pressent le Champelois Pereira

Cette réaction a beau réveiller les locaux, il sera malheureusement trop tard pour tenter de décrocher quelque chose et c’est l’Olympique de Genève qui va rentrer rassuré avec les trois points. C’est donc un grand ouf de soulagement pour Michel Cautillo et son équipe : « On avait à coeur de faire changer cette mauvaise dynamique. Même s’il y a un manque de concentration à la fin, c’était pas mal dans l’ensemble. On attendait un déclic, parce que cette équipe a du talent mais manquait de solidarité dernièrement. Cela a payé aujourd’hui, mais il faut encore travailler beaucoup plus ».

Leader du championnat il y a encore un mois, Champel se retrouve aujourd’hui à la 9ème place. Mais rien d’inquiétant pour Auro Duarte : son équipe est bien en place, il faut juste un peu plus de mordant en zone offensive et la dynamique va finir par s’inverser naturellement.

 

FC CHAMPEL – OLYMPIQUE DE GENÈVE FC  1-2 (0-0)
Centre sportif de Vessy

Buts : 70′ M. Thiam 0-1, 73′ A. Thiam 0-2, 88′ Pereira 1-2

Champel (4-3-3) : Centeno – Croce, Deguise ©, Dembele, Cancelli – Nuredini (62′ Marques), Samake, Perlman (54′ Canabal) – Sery Bi, Sawadogo, Aranda (67′ Pereira).
Entraîneur : Auro Duarte

Olympique (4-2-3-1) : Juhem – Torel, Ntsoli, Pajot, El Kholti – Varela ©, Essa (85′ Obounou) – M. Thiam, Dauti (77′ Waizenegger), Verpet (72′ Mvondo) – A. Thiam.
Entraîneur : Michel Cautillo

Avertissements : Deguise, Dembele et Cancelli (Champel) ; Pajot, Verpet et Essa (OG)

 

 

Share.