Champel termine sur une bonne note

0

Grâce à un but d’Aquillon, les Champelois obtiennent une victoire d’équipe qui leur permettra de regarder le haut de tableau au printemps prochain. De son côté, Kosova sera obligé de lutter pour son maintien dans la catégorie.

Deux équipes au parcours irrégulier s’affrontaient dimanche à Frontenex pour clore cette journée et par conséquent le premier tour en 2ème ligue. Séparés de trois points seulement, Kosova et Champel tenaient à terminer l’année sur une bonne note.

Aquillon, le danger champelois

La rencontre a démarré avec des alertes dans chaque camp. Du côté de Champel Aquillon se met en évidence avec une tête sur le poteau (5′) et une autre juste à côté (22′), tandis que dans le camp kosovar, Osmani enroule une belle frappe qui ne passe pas loin de la lucarne (13′) et Ramiqi s’offre une double occasion sauvée par l’infranchissable portier Centeno (25′).

Vous l’aurez compris, l’homme dangereux de la formation entraînée par Auro Duarte est le milieu offensif Cyril Aquillon. Juste avant le thé, ce dernier profite de l’excellent travail de Monney sur le côté droit pour croiser un tir qui touche le poteau et file dans les buts de Zeneli (42′, 0-1)

Kosova-Champel-1415-2

Aquillon, l’unique buteur de la partie

Conditions difficiles

Ce but aura été le dernier de ce premier tour en 2ème ligue. En effet, la seconde période aura été compliquée pour les spectateurs. La nuit et le déluge ayant décidé de faire leur apparition, le terrain est vite devenu impraticable et les appuis de plus en plus difficiles à aller chercher.

Sur cette seconde période, c’est le même schéma de jeu qui s’est reproduit pendant 45 minutes, à savoir une équipe de Champel qui a reculé de quelques mètres mais qui n’a pas plié pour autant, tant elle s’est montrée solide derrière. Dominés mais pas en danger, les Champelois se sont pourtant créés les plus grosses occasions sur contre-attaque, tant les espaces dans le camp adverse étaient énormes. On pense ici à un poteau de Sery Bi (67′) et un face-à-face raté d’Udry qui ne trouve pas le cadre (70′).

Finalement, les protégés d’Auro Duarte ont quelque peu souffert dans les dernières minutes mais obtiennent une vraie victoire d’équipe qui les aidera à passer l’hiver dans la première moitié de tableau, avec la même différence sur la barre que sur le leader, à savoir 8 points.

C’est tout le contraire en revanche pour Kosova : avec un point obtenu lors des 4 dernières journées de ce tour, les pensionnaires de Frontenex n’ont plus que deux longueurs d’avance sur la barre. Ce n’était pas forcément prévu en début d’année, mais les Kosovars devront lutter pour leur maintien au printemps prochain.

Kosova-Champel-1415-1

De Oliveira est taclé sous le regard de Nuredini

Les hommes du jour 

Du côté des locaux, nous retiendrons la performance de Zeneli dans les cages qui a permis à son équipe d’éviter des buts supplémentaires. Bien que la formation de Durim Lika ait manqué de mordant en attaque – et cela fait plusieurs semaines que cela dure – l’entrée de Rrahmani à la mi-temps a fait du bien et a aidé à gagner quelques mètres. Cependant, il manque à cette équipe un vrai buteur qui fasse pencher la balance lors des rencontres serrées, comme l’a été Braho la saison dernière.

A Champel, comment ne pas souligner la prestation de Cyril Aquillon, une valeur sûre du football régional depuis une décennie ! Précieux dans la conservation du ballon, le milieu de terrain sait également se montrer décisif devant les cages adverses, en témoigne ce but vainqueur inscrit avant la pause. A mi-terrain également, il convient de souligner le sacrifice de Monney et Nuredini. Mais avant tout, Champel doit principalement sa victoire à sa ligne défensive qui a été exemplaire pendant 90 minutes, sans compter le gardien Centeno, intouchable lorsqu’il est dans un grand jour.

 

FC KOSOVA – FC CHAMPEL  0-1 (0-1)
Stade de Frontenex

But : 42′ Aquillon 0-1

Kosova (4-4-2) : Zeneli – F. Buci, Heta ©, Salihi, Imeri – Emini (46′ Braho), B. Buci (46′ Rrahmani), A. Osmani, Ramiqi – Galica, Vazliu (72′ Ramadani).
Entraîneur : Durim Lika

Champel (4-4-2) : Centeno – Croce, Deguise, De Oliveira, Dembele – Monney (63′ Briones), Nuredini, Aquillon ©, Marques (78′ Cancelli) – Udry (72′ Sawadogo), Sery Bi.
Entraîneur : Auro Duarte

Avertissements : Galica, Braho et Salihi (Kosova) ; De Oliveira, Croce, Nuredini et Sawadogo (Champel)

Share.