Bernex à l’arraché

0

Opposés à une équipe de Perly qui lui a posé bien des problèmes, les joueurs du coteau emportent les trois points en fin de rencontre.

Ce Signal Bernex-là est taillé pour la 1ère ligue sur le papier, reste encore à le prouver sur le terrain. Samedi après-midi, les Perlysiens entendaient bien leur rendre la tâche difficile et c’est peu dire qu’ils ont failli réussir un coup au Stade municipal de Bernex.

Perly bien en place

Dès les premiers instants de la partie, on sent les protégés de Mario Chedly très concentrés et appliqués dans leur positionnement tactique. Sous l’impulsion des deux récupérateurs Sahiti et Olivera, les visiteurs empêchent les Bernésiens de produire du jeu et montrent même les dents rapidement lorsque le puissant N’Guessan est trouvé dans le dos d’Henry Girod mais manque sa frappe.

Malgré une timide réaction de Mutombo dont le tir n’est pas cadré, c’est bien Perly qui va ouvrir le score. Un coup-franc de Querol joué rapidement trouve Fofana dont le centre ne peut être que relâché par Gallay. Le plus prompt à réagir est le jeune Maouche qui pousse le cuir au fond des filets et donne l’avantage aux siens (18′, 0-1).

Bien gêné par la rigueur et l’impact physique de ses adversaires, Signal Bernex peine à se montrer dangereux. Cette réussite va néanmoins quelque peu réveiller les locaux mais ces derniers, malgré quelques accélérations intéressantes de Vincent Girod, vont se montrer trop brouillons pour espérer quoique ce soit.

Bernex-Perly-1415-1

Trifiletti, pressé par le buteur perlysien, Maouche

Bernex en conquérant

La seconde période prend une autre tournure dès les premiers instants. La rentrée de Machado à la place de Vincent Girod et la réorganisation tactique qui en découle –d’un 4-3-3 à un 4-4-2 avec un milieu en losange– est une première explication. Mais c’est surtout dans l’attitude des Bernésiens que le changement est plus flagrant. Plus conquérants et plus incisifs, les joueurs de Morelli se créent d’emblée des chances de revenir au score par l’intermédiaire de l’élégant Gormond qui privilégie le centre plutôt que la frappe alors qu’il était idéalement placé pour frapper.

L’égalisation tombe quelques instants plus tard lorsque Boule reprend victorieusement de la tête un corner au premier poteau (52′, 1-1). Une action qui avait démarré dans le camp de défense des locaux avec une touche anodine pour les visiteurs. Une touche qu’à voulu rapidement jouer le jeune Maouche malgré les remontrances de son coach qui avait, lui, bien senti le coup. Résultat : récupération des locaux, contre attaque et obtention d’un corner avec la conséquence qu’on connaît.

Sonnés par ce but tombé trop tôt en seconde période, les joueurs de Chedly perdent sur blessure le point d’ancrage offensif, N’Guessan, qui s’ouvre l’arcade sur un duel musclé. Une perte considérable pour les visiteurs qui ne parviennent ainsi plus à conserver le cuir et à pouvoir remonter le terrain.

Malgré une domination territoriale assez nette, il aura fallu attendre la 85ème minute de jeu et une superbe reprise de volée de Calleja pour voir les locaux prendre l’avantage dans cette rencontre. L’attaquant local, quasi inexistant jusqu’ici, reprend une merveille de centre de son compère de l’attaque Mutombo, impressionnant dans sa débauche d’énergie et qui n’aura rien lâché du début à la fin.

Bernex-Perly-1415-2

Premier but pour Calleja sous ses nouvelles couleurs

La troisième réussite, œuvre de Machado sur un penalty qui l’avait lui même obtenu (90′, 3-1), n’est venue que conforter un succès difficilement obtenu face à une vaillante et disciplinée équipe de Perly. Tactiquement, les visiteurs ont posé bon nombre de problèmes à leurs adversaires et auraient peut-être mérité mieux. Mais l’abnégation  et la profondeur du banc bernésien auront eu le dernier mot. Une victoire bienvenue avant un déplacement qui sent la poudre du côté de Dardania entre deux équipes taillées pour remporter ce championnat.

 

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON – FC PERLY-CERTOUX  3-1 (0-1)
Stade municipal de Bernex

Buts : 18′ Maouche 0-1, 52′ Boule 1-1, 85′ Calleja 2-1, 90′ Machado (P) 3-1

Bernex (4-3-3) : Gallay – Trifiletti, Garbani ©, H. Girod (83′ Bagnoud), Boule – Réaut, Gormond, Daverio (74′ Rey) – V. Girod (46′ Machado), Calleja, Mutombo.
Entraîneur : Claudio Morelli

Perly (4-2-3-1) : Da Silva (75′ Volpilhac) – Fofana, Giachino, Pieczyski, Szostakiewicz – Sahiti, Olivera © – Herrera (58′ Njikam), Querol, Maouche – N’Guessan (66′ Benguetib).
Entraîneur : Mario Chedly

Avertissements : V. Girod et Gormond (Bernex) ; Maouche, Sahiti, Szostakiewicz et Fofana (Perly)

 

Photos : J. Franzen et F. Pascal-Girod

Share.