Le CS Italien remet ça… et affrontera Grand-Saconnex en finale

0

Victorieuses contre Interstar et Lancy II, les deux formations de 2ème ligue s’affronteront à la Fontenette le 5 juin prochain.

Le profil des quatre demi-finalistes de la coupe genevoise était semblable, puisque trois d’entre eux sont en lutte pour le maintien en 2ème ligue, tandis que de son côté, Interstar est d’ores et déjà promu dans la catégorie phare du canton. Et au terme des demi-finales en grande partie indécises, les finalistes sont connus : c’est le CS Italien et le Grand-Saconnex qui se sont donnés rendez-vous le mois prochain pour la grande finale du côté du Stade de la Fontenette. Si pour le CS cela commence à devenir une habitude, le Grand-Sac’ atteint ce stade de la compétition pour la première fois de son histoire.

 

CS INTERSTAR – CS ITALIEN  1-4 ap (0-0, 1-1)
Buts : 46′ Idrizi 0-1, 88′ Al. Formenti 1-1, 102′ Looga 1-2, 108′ Looga 1-3, 111′ Looga 1-4

Troisième finale en quatre ans pour Del Rosso ! Vainqueur en 2012 contre Veyrier et en 2014 contre Interstar, le CS Italien se retrouve une nouvelle fois en finale de la coupe genevoise et pourrait bien faire la passe de trois. C’est justement contre Interstar que s’est tenue mercredi une demi-finale bouillante à Varembé, pour un remake de la finale de l’année dernière. Remake mais pas revanche, puisque le CS Interstar voit une nouvelle fois s’envoler son rêve de faire un coup dans une compétition que le club du président Simoes affectionne particulièrement. Pas de doublé donc pour une équipe déjà assurée de la promotion en 2ème ligue.

Après une première mi-temps crispée, où les actions dangereuses venaient principalement sur des coups de pied arrêtés, les choses ont bougé en seconde période. Sur un coup franc, c’est le CS Italien qui marque dès la première minute par l’intermédiaire d’Idrizi. Les choses se compliquent pour une équipe d’Interstar pas favorisée par l’arbitrage, qui se retrouve d’abord à 10 après l’expulsion de Fricker, puis à 9 après celle de Vidal. Mais la formation de Stéphane Formenti a des ressources mentales, elle l’a prouvé durant toute la saison, et parvient à arracher le nul grâce à un penalty obtenu par le jeune Mlikota (16 ans) et transformé par Alexandre Formenti.

Mais les prolongations vont s’avérer trop longues pour une équipe en double infériorité numérique. Raffaele Del Rosso, entraîneur des visiteurs, détaillait : « Lors des prolongations, nous étions 11 et plus frais. Et les joueurs qui sont rentrés ont fait la différence, notamment Looga, auteur d’un triplé ». En effet, avec trois buts en moins de 10 minutes, Roger Looga a fait pencher la balance du côté du club du Bois-de-la-Bâtie qui a une relation spéciale avec cette compétition.

Del Rosso revenait sur ce match qui envoie son équipe en finale pour la troisième fois en quatre ans : « Nous avons fait un bon match contre une bonne équipe et au final, nous gagnons un match qui aurait pu tourner au vinaigre. Je suis content pour mes joueurs car ils le méritent, ils sont disponibles, volontaires et exigeants avec eux-mêmes. Merci aux gens qui nous soutiennent et bravo au CS Interstar pour leur saison et leur promotion en 2ème ligue. » 

Mais entre temps, il s’agira de certifier dimanche contre Lancy II un maintien en 2ème ligue acquis à 99%.

Del Rosso-Rendeiro

Del Rosso et Rendeiro s’affronteront en finale (Photo: Léman Bleu, capture d’écran)

 

FC GRAND-SACONNEX – LANCY FC II  2-1 (2-0)
Buts : 16′ Leal 1-0, 30′ Amide 2-0, 82′ R. Spicher 2-1

Le Grand-Saconnex a écrit une nouvelle page de son histoire ! Après la belle promotion en 2ème ligue en juin dernier, les Saconnésiens se sont qualifiés pour la première finale de coupe genevoise de leur histoire.

Au Stade du Blanché, Lancy II a perdu la première des finales qu’il lui reste… mais probablement la moins importante. Relancés dans la course au maintien en 2ème ligue alors qu’ils étaient en très mauvaise posture il y a deux semaines, les Lancéens n’ont pas poursuivi leur série positive lors de cette demi-finale de coupe.

En bonne voie pour sauver leur peau en 2ème ligue, les Saconnésiens ont fait la majeure partie du boulot en première mi-temps, grâce à des buts de Leal et Amide. « On a été meilleurs en première mi-temps, ce qui nous a permis de boire le thé avec deux longueurs d’avance », confirmait Eugenio Rendeiro, entraîneur saconnésien.

Le jeu s’équilibre en seconde période pour des Lancéens qui ont pu aligner Mergim Ferati pendant une heure de jeu. Lors des 10 dernières minutes, les choses vont à nouveau s’animer : Lancy réduit la marque grâce à un but de Romain Spicher, puis se retrouve en supériorité numérique après l’expulsion d’Amide. Mais c’est le Grand-Saconnex qui va tenir sa finale, comme le détaillait Rendeiro. « En deuxième mi-temps, le jeu s’est équilibré et on a fini le match très solides défensivement avec 10 joueurs après l’expulsion très sévère d’Amide ».

Pour l’entraîneur victorieux, c’était « un très bon match de la part de tout le groupe qui mérite cette victoire et cette qualification pour la finale. J’aimerais féliciter tout le groupe pour cette victoire ainsi que le comité et spectateurs pour leur soutien. Maintenant, il reste 3 matchs pour nous maintenir et une finale ».

Un maintien qui pourrait être confirmé dès ce week-end en déplacement sur le terrain de City. Pour Lancy II, en revanche, il s’agira d’oublier cette défaite au plus vite afin de se centrer sur l’objectif principal de cette fin de saison, qui est de conserver sa place en 2ème ligue. Cela passe déjà par un résultat positif ce week-end contre… CS Italien, le vainqueur de l’autre demi-finale.

 

La finale aura lieu le vendredi 5 juin à 19h30 au Stade de la Fontenette.

Share.