Bernex assomme UGS et file en 1ère ligue

1

Obligés de gagner pour être promus, les Bernésiens ont tué cette « finale » en quatre minutes. Les voici désormais parmi les quatre meilleures équipes du canton.

C’était jour de finale à Bernex. Le hasard du calendrier et des résultats de la saison ont donné à ce Bernex-UGS un caractère spécial puisque les deux formations sont à égalité de points au coup de sifflet initial. La donne est donc simple : le vainqueur de cette rencontre sera déclaré champion de ce groupe 1 de 2ème ligue inter et montera en 1ère ligue. Cela s’apparente donc à une véritable finale à une différence près : le match nul suffit à UGS, qui possède un meilleur classement aux points fair-play.

Bernex débute tambour battant 

La victoire est donc obligatoire pour les Bernésiens qui vont visiblement bien comprendre ce paramètre. Les hommes de Claudio Morelli vont en effet réussir leur entame de match, ouvrant le score après seulement 10 secondes (!) et menant déjà 2-0 après 4 minutes de jeu ! Une première réussite de Stéphane Rey sur l’engagement et un coup de tête de Rémi Boule vont mettre leur formation sur une voie royale pour un début de match parfait.

Bernex-UGS-1415

Coup de « Boule » pour le 2-0, après seulement 4 minutes…

UGS ne s’attendait pas à une pareille entame et va tenter de sortir la tête de l’eau. Mais les tentatives restent timides et se heurtent à un Bernex très bien en place et à un portier réaliste lorsque les avants violets parviennent à mettre la défense adverse hors de position.

Mais dans l’ensemble de ces quarante-cinq premières minutes, on a le sentiment que Bernex domine son sujet et ne semble pas inquiété après ses cinq première minutes de folie. Et le thé est bu sur ce score de 2-0 pour un Bernex virtuellement champion.

UGS veut démarrer fort, mais Bernex tue le match

En début de seconde période, on sent la volonté des visiteurs de réduire rapidement la marque pour garder l’espoir. Espoir qui va toutefois être très rapidement douché par le 3-0 inscrit dès la 47ème minute de jeu par Trifiletti qui profite d’un contre –et d’un tir dévié par De Mestral– pour aller tromper Revilloud. Cette troisième réussite bernésienne va définitivement tuer cette finale, et ce même si UGS va rapidement réagir, réduisant le score par Guekam (50′, 3-1). Une réaction qui va s’avérer vaine car parfois trop brouillonne face à ce Signal Bernex qui tient son os et ne compte pas le lâcher.

Bernex-UGS-1415-2

Déviée, la frappe de Trifiletti douche les espoirs ugéistes

La dernière demi-heure de cette partie prend ainsi la forme d’un attaque-défense dans lequel UGS veut continuer de croire mais n’y parviendra jamais vraiment, laissant son adversaire filer sereinement vers la victoire et la 1ère ligue.

L’arbitre met donc un terme à cette partie sur ce score de 3-1 et lance les festivités d’un Signal Bernex qui conclut une magnifique saison par ce titre de champion de 2ème ligue inter et prend la place du Meyrin FC dans la division supérieure.

UGS, leader 21 journées sur 26, mais…

UGS, quant à lui, a fléchi dans la dernière ligne droite. En tête quasiment toute la saison –21 journées sur 26–, les joueurs d’Hervé Musquère ont concédé trois défaites lors des quatre dernières journées pour voir Bernex revenir à leur hauteur, puis donc les dépasser au terme de cette ultime journée.

Les « Violet » ont surtout été surpris lors des premières minutes de jeu, comme nous le confie leur entraîneur : « On a été surpris par l’entame de match de Bernex. Ils nous ont pris tout de suite et ont surtout inscrit ces deux premiers buts très rapidement qui nous ont assommés. Par la suite, on a essayé de revenir, mais c’était compliqué. En seconde période, on revient avec l’envie claire de remonter le score, mais notre adversaire inscrit ce 3ème but pour tuer le match. »

« On a perdu aujourd’hui, poursuit Musquère, mais je reste très fier de mes joueurs et de la saison qu’ils ont faite. Personne ne nous attendait là et je pense qu’on le mérite avec cette jeune équipe ! » 

Morelli-Bernex-2015

Nouvelle promotion pour Morelli

Bernex parmi les quatre meilleures équipes du canton

Dans le camp d’en face, c’est un Claudio Morelli sorti de la douche forcée qui nous livrait son analyse à chaud : « C’est super ! On a travaillé toute la saison et on est récompensé aujourd’hui par cette belle victoire. On voulait prendre rapidement le dessus sur UGS et aller chercher ce titre et on l’a fait superbement. »

Claudio Morelli, qui fête sa troisième promotion en 5 saisons après avoir fait monter Vernier de 3ème ligue en 2ème ligue inter, peut donc désormais savourer ce titre. Ce dernier tenait à « remercier tout le monde à Bernex ! De mes joueurs aux membres du comité en passant par le staff. Tout le monde a fait un boulot extraordinaire et ce titre est surtout le leur ! »

10 ans après la montée de 2005, Bernex retrouve donc la 1ère ligue. Cette promotion des Bernésiens dans cette catégorie est la première d’un club genevois depuis Grand-Lancy en 2009. Avec la relégation de Meyrin, la formation du coteau se place parmi les quatre meilleures équipes du canton avec Servette (Promotion League, si le club ne fait pas faillite), Etoile Carouge (Promotion League) et Lancy (1ère ligue). Genève aura donc toujours un derby en 1ère ligue l’année prochaine… et c’est tant mieux.

 

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON – FC UGS  3-1 (2-0)
Stade municipal de Bernex

Buts : 1′ Rey 1-0, 4′ Boule 2-0, 47′ Trifiletti 3-0, 50′ Guekam 3-1

Bernex (4-4-2) : Fontaine – Trifiletti, Garbani ©, H. Girod (84′ Da Roxa), Boule – Gormond, Machado (86′ Kuzmanovic), De Almeida, Boukhenoufa (75′ Réaut) – Rey, Calleja.
Entraîneur : Claudio Morelli

UGS (4-3-3) : Revilloud – Hammoudi, De Mestral, Guekam, Gisors – Carnazzi, Vanzo, Araujo © (46′ Kari) – Jimenez, Martinez, Dia.
Entraîneur : Hervé Musquère

Avertissements : Trifiletti, Garbani, H. Girod, Gormond et De Almeida (Bernex) ; Hammoudi, De Mestral, Vanzo et Martinez (UGS)

 

Photos : Johann Franzen & OneClick-Photo

Share.