Vainqueur du derby, Meyrin est relégué

0

Malgré une victoire acquise sur la plus petite des marges face au Lancy FC, le Meyrin FC termine sa saison à l’avant-dernière place du classement synonyme de relégation en 2ème ligue interrégionale.

Avant le coup d’envoi de cette rencontre, les Meyrinois pouvaient encore nourrir des espoirs de maintien. Mais pour cela, ils devaient impérativement s’imposer sur leur pelouse et prier le bon Dieu pour que le FC Martigny-Sports, également menacé par la relégation, trébuche à Echallens. Confortablement placés en milieu de tableau, les Lancéens, eux, se sont présentés avec de maigres ambitions puisque leur place en 1ère ligue était dores et déjà assurée.

Cardoso buteur

C’est sous une forte chaleur et devant des tribunes clairsemées que démarre ce derby genevois. Les premières minutes sont très équilibrées, les deux équipes se jaugent et se livrent une énorme bataille au milieu de terrain. Les Meyrinois, contraints de gagner, essayent tant bien que mal de mettre leur jeu en place mais les Lancéens semblent bien décidés à déjouer leur plan.

La première chaude alerte ne tarde pas à arriver et c’est Mikael Cardoso, ancien pensionnaire du Servette FC, qui manque complètement son face-à-face après un tir trop croisé (5′). Amputée de ses pièces maîtresses pour ce dernier match – Frédéric Tores suspendu, Erol Ameti blessé et Mergim Ferati laissé au repos –, la formation de Bojan Dimic est inhibée et réagit timidement par une belle infiltration côté gauche de l’ailier Derrer qui décroche un centre-tir contré de justesse par Soares, capitaine et arrière central des hôtes (7′). Au quart d’heure de jeu, Benhaddouche, l’ailier droit virevoltant du Meyrin FC, profite d’un magnifique mouvement initié par De Freitas, mais ne réussit pas à tromper la vigilance du talentueux portier Mergim Osmani, qui veille au grain.

Match de 1ère ligue entre la formation du Fc Meyrin et celle du Fc Lancy

Le buteur Cardoso, ici à la lutte avec Arifi

Plus précis techniquement et plus incisifs offensivement, les Meyrinois finissent par faire sauter le verrou défensif lancéen grâce à Cardoso, parti à l’extrême limite du hors-jeu, pour mystifier du pied droit Osmani, totalement abandonné par ses partenaires (20′, 1-0). Cette ouverture du score aura le mérite de réveiller les visiteurs qui se créent successivement deux occasions franches en fin de première période : la première par l’intermédiaire de Mazamay, auteur d’une lourde frappe qui touche le petit filet extérieur droit (43′) et la deuxième par le défenseur central Arifi, qui, d’un puissant coup de tête, place le ballon à quelques centimètres de la barre transversale du placide gardien Grujicic (45′).

L’arbitre renvoie les vingt-deux acteurs au vestiaire après une première mi-temps globalement dominée par Meyrin qui a effectué un très haut pressing pour empêcher son adversaire de développer son football et imposer son propre tempo.

Le show Osmani

Le deuxième acte reprend mais l’intensité de la partie baisse peu à peu à cause d’une chaleur étouffante qui pèse grandement sur les organismes des joueurs présents sur la pelouse. Néanmoins, les hommes de Jean-Philippe Lebeau continuent à jouer pour essayer de doubler la marque et c’est Rezzonico qui se signale sur un tir trop écrasé à l’entrée de la surface de réparation (58′). À la réception d’un centre parfaitement travaillé par Lucchesi, Benhaddouche s’offre une double occasion mais se heurte, une nouvelle fois, aux arrêts réflexes d’Osmani qui maintient son équipe à flot (59′).

Match de 1ère ligue entre la formation du Fc Meyrin et celle du Fc Lancy

L’un des nombreux arrêts de Mergim Osmani

En panne d’idées et d’inspirations, les protégés de Dimic éprouvent énormément de difficultés à se projeter vers l’avant et se rapprocher du but adverse. Le Meyrin FC ne faiblit pas mais reste toujours aussi inefficace offensivement à l’image du nouvel entrant, Ibrahim Diallo et de son maître à jouer Lucchesi, qui voient tour à tour le cadre se dérober (62′ et 64′).

Le dernier quart d’heure du match est quelque peu haché et les fautes se multiplient de part et d’autre. Les jaunes et noirs procèdent par contres et s’octroient la dernière occasion de la rencontre par l’intenable Benhaddouche qui tente une frappe sèche au ras du sol remarquablement stoppée par le jeune portier Osmani, auteur d’un excellent match. Un match au goût amer pour les hôtes qui ont fait le boulot mais qui n’ont pas bénéficié du petit coup de pouce du destin, puisque Martigny a obtenu un match nul à Echallens (2-2) synonyme de désillusion et de relégation pour Meyrin.

Qui pour entraîner l’équipe en 2ème ligue inter ?

L’introduction du nouvel entraîneur Jean-Philippe Lebeau, ancien joueur du club et entraîneur de la réserve, en lieu et place de Carlos Alves, aura été bénéfique sur les deux derniers matches mais insuffisante pour maintenir Meyrin en 1ère ligue. Le maintien s’est certainement joué un peu plus tôt dans la saison et non lors de cette dernière journée. Le constat est implacable, le Meyrin FC retrouvera la 2ème ligue interrégionale vingt ans après l’avoir quittée.

Logiquement déçu par la tournure des événements, Paolo Soares, le capitaine meyrinois, nous confiait : « Je ressens une grosse frustration car l’équipe a énormément travaillé ces derniers mois et malheureusement nous sommes relégués. On a gagné les deux derniers matches, on termine le championnat avec un total de 27 points qui devaient normalement suffire à notre bonheur, mais il faut croire que la chance n’a pas été de notre côté. L’objectif de la saison prochaine sera bien évidemment de remonter et si possible avec le même groupe de joueurs car ce n’est pas la qualité qui manque ».

Match de 1ère ligue entre la formation du Fc Meyrin et celle du Fc Lancy

Deux victoires en deux matchs pour Lebeau

Attristé par la relégation de son équipe, l’entraîneur Jean-Phlippe Lebeau est revenu sur le match et la situation de son club : « Aujourd’hui, je suis très triste, le Meyrin FC ne mérite pas du tout sa relégation en 2ème ligue interrégionale car il vaut beaucoup plus que cela. J’ai repris l’équipe il y a à peine deux semaines et je peux dire que je suis très fier de sa performance et du jeu qu’elle a produit cet après-midi. À mon arrivée, il n’y avait pas de groupe, aucune cohésion et beaucoup d’ondes négatives et aujourd’hui je constate agréablement que des joueurs qui évoluaient sous mes ordres en deuxième équipe (3ème ligue) ont effectué un match honorable en 1ère ligue. Je suis convaincu que notre groupe possède des joueurs de qualité et qu’il faille continuer avec les mêmes la saison prochaine ».

Une saison prochaine qui se fera avec Lebeau aux commandes ? « Personnellement, je ne sais pas si je continuerai sur le banc du Meyrin FC, c’est le comité qui en décidera au courant de la semaine prochaine. J’ai pour ambition d’entraîner à un bon niveau et je souhaiterais bien évidemment continuer l’aventure avec cette équipe », conclut l’intéressé.

 

MEYRIN FC – LANCY FC  1-0 (1-0)
Stade des Arbères, environ 100 spectateurs

But : 20′ Cardoso 1-0

Meyrin (4-2-3-1) : Grugicic – Blanco, Soares ©, Da Costa, Lounissi – De Freitas, Rezzonico (60′ Diallo) – Benhaddouche, Lucchesi (83′ Prébandier), Paratte – Cardoso (78′ Leite).
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Lancy (4-4-2) : Osmani – Mendes (73′ Gomes), Arifi, Buchs (68′ Luisoni), Visentini – Derrer, Ajdini, Haliti ©, Baumgartner – Mazamay, Maanane (85′ Da Costa).
Entraîneur : Bojan Dimic

Avertissements : Lounissi (Meyrin) ; Ajdini, Buchs, Luisoni et Haliti (Lancy).

 

Photos : OneClick-Photo

 

Autres résultats :
FC Bavois   –   FC Azzurri 90 LS   3 – 2
FC Echallens Région   –   FC Martigny-Sports   2 – 2
FC Oberwallis Naters   –   FC Fribourg   2 – 3
SC Düdingen   –   US Terre Sainte   5 – 2
FC Monthey   –   Yverdon-Sport FC   3 – 6
FC Stade-Lausanne-Ouchy   –   Team Vaud M-21   1 – 1

1ligue1415-26

Share.