Le FC Donzelle se mobilise derrière Alagie Cassama

0

Le club de La Plaine essaye de défendre son buteur, actuellement enfermé à la prison de Frambois, qui risque une expulsion vers le Sénégal… un pays qui n’est pas le sien.

Alagie Cassama, 19 buts avec le FC Donzelle la saison passée et une nomination dans l’équipe-type de 3ème ligue, vit actuellement une situation inhumaine et surréaliste. Arrivé en 2012 à Genève en provenance de son pays d’origine, la Gambie, il a vu sa demande d’asile être refusée par l’Office fédéral des migrations le 22 novembre 2013.

Sans accord officiel, les autorités suisses se voient cependant dans l’incapacité de renvoyer l’attaquant du Stade du Moulin en Gambie. C’est pourquoi celles-ci ont poussé Alagie Cassama à passer des auditions au consulat… sénégalais. Il faut savoir que la Suisse possède des accords en matière de renvois de ressortissants au Sénégal, au contraire de la Gambie. Sans qu’Alagie Cassama n’ait été mis au courant du résultat de ces auditions, ni qu’il n’ait pu se déterminer à leur propos, son renvoi vers le Sénégal a été organisé pour le 5 mai 2015. Refusant de prendre l’avion, Alagie Cassama s’est retrouvé alors enfermé à la prison de la Favra pour le motif suivant : refus de collaboration avec les autorités sénégalaises…

Cassama-Donzelle

Le football genevois espère revoir Cassama en action

Aujourd’hui, il est enfermé pour les mêmes motifs à la prison de Frambois. Le FC Donzelle, emmené par son président Pierre-Yves Zumbach et son entraîneur de la première équipe Christian Lamers, bien aidés par Maître Mégévand, mettent tout en œuvre pour tenter de sauver Alagie Cassama d’une incarcération et d’une expulsion du territoire suisse.

Ce dernier reçoit également chaque semaine la visite de ses coéquipiers et autres membres du club en prison. Tout le monde se démène comme il le peut pour sortir Alagie Cassama de cette situation. Une page de soutien été créée sur Facebook et la Tribune de Genève s’est penchée sur cette histoire à travers un article. D’autres médias ont également été contactés et le combat continuera jusqu’à ce que le buteur donzellois soit reconnu officiellement gambien par les autorités suisses et par conséquent remis en liberté.

Le soutien affiché sur les réseaux sociaux montre que football genevois se positionne derrière Alagie Cassama et apporte tout son soutien pour ce joueur ayant toujours eu une attitude irréprochable sur le terrain comme dans la vie. Une chose est certaine, ses coéquipiers ainsi que tous les amoureux du football genevois n’attendent qu’une chose : que la situation s’arrange au plus vite et qu’Alagie puisse refaire trembler les filets du Stade du Moulin.

 

Photos : FC Donzelle

Share.