Chênois passera l’hiver du bon côté de la barre

0

Grâce à un large succès à Perly (1-4), les joueurs de David Joye sortent de la zone de relégation. L’entraîneur revient sur ce succès et fait le bilan de ce premier tour.

Chênois avait besoin d’une victoire samedi sur le terrain de Perly pour s’assurer de passer l’hiver du bon côté de la barre. Et les joueurs de David Joye l’ont fait avec la manière au Municipal de Perly. Pourtant, la victoire a mis longtemps à se dessiner. Hyseni marquait d’entrée son huitième but de la saison dès la 7ème minute, mais les Chênois n’ont pas pu faire le break en première période malgré quelques duels perdus face au portier adverse, Volpilhac.

Dernière demi-heure prolifique

Mais en seconde période, c’est le Perlysien Bouamri qui remettait les équipes à égalité. « Perly a égalisé sur une action anodine mais nous ne sommes pas tombés dans nos travers par rapport aux matchs précédents et avons logiquement passé l’épaule. Nous sommes satisfaits de ce match, malgré les absences, nous avons bien joué », nous confiait David Joye, l’entraîneur chênois. Durant la dernière demi-heure, un doublé de Demis Simoes Chaves et un nouveau but de Kernou permettaient aux pensionnaires des Trois-Chênes de terminer ce tour sur une victoire.

Simoes-Chaves-Chenois

Simoes Chaves, auteur de deux buts contre Perly

Chênois revient de loin… après une série de 10 matchs sans victoire

A vrai dire, finir juste au-dessus de la barre pour les quatre mois de trêve à venir n’était pas le scénario prévu du côté de Chênois. Petit retour en arrière : tout avait bien commencé pour eux avec une victoire d’entrée contre Veyrier et un bon nul contre le puissant Vevey. Mais cela s’est arrêté là et les protégés de David Joye ont traversé une longue période de dix matchs sans victoire. Ce dernier explique : « Le début de championnat était prometteur, puis nous avons manqué de régularité et d’assise défensive. Nous avons concédé trop de matchs nuls, six, ce qui est beaucoup. Mais nous n’avons jamais douté. Avec Rony Ziegler, nous avons toujours été très confiants et n’avons jamais changé notre philosophie ».

Les Rouges ont donc assuré l’essentiel en terminant cette première partie de saison sur deux victoires face à Plan-les-Ouates et Perly. Mais l’heure n’est pas à la satisfaction pour David Joye, qui concluait : « Pour nous, c’est un moindre mal de terminer ce tour juste au-dessus de la barre vu la qualité de l’effectif. Nous aurions voulu jouer les trouble-fêtes et nous ne sommes pas là où nous aurions souhaité être. Nous aspirons à mieux que le maintien ». Nul doute que les Chênois auront les moyens de mieux faire au printemps prochain. Si le titre semble promis aux Veveysans, ils ont les moyens de décrocher une place dans la première moitié de tableau, voire sur le podium.

 

FC PERLY-CERTOUX – CS CHÊNOIS  1-4 (1-1)

Buts : 7′ Hyseni 0-1, 60′ Bouamri 1-1, 67′ Simoes Chaves 1-2, 71′ Kernou 1-3, 82′ Simoes Chaves 1-4

 

Photo : OneClick-Photo

Share.