Les filles d’Aïre décrochent un nouveau quart

0

Coupe de Suisse / Les Aïroises ont éliminé Derendingen aux penaltys et sont la seule équipe de 1ère ligue en quarts de finale… où l’attendent sept équipes de LNA.

Quel bel exploit ! Une année de plus, les filles d’Aïre-le-Lignon ont atteint le stade des quarts de finale de la Coupe de Suisse, ce qui est une réelle performance pour un club évoluant en 1ère ligue, le troisième niveau national.

Un match à rebondissements

Face à Derendingen, une équipe de LNB qu’elles connaissent bien de la saison dernière, les joueuses de Walid Taieb ont joué au chat et à la souris pusqu’elles ont mené deux fois au score grâce à Von Potobsky et Mega, mais ont été rejointes à chaque fois. En prolongations, ce sont les Soleuroises qui ont pris une option sur la qualification, mais c’était sans compter sur l’égalisation aïroise signée Carneiro. Au final, à l’image du match, la séance de penaltys n’a pas été dénuée de suspense, et les « Oranges » se sont imposées 6-5.

De quoi logiquement satisfaire l’entraîneur Walid Taieb : « C’était un match à rebondissements avec une belle surprise au bout contre une équipe qu’on connaissait bien. Nous avons longtemps hésité à jouer le coup à fond ou pas étant donné que nous avons un match important samedi en championnat, mais finalement nous avons joué nos chances à fond car l’adversaire était à notre portée. Et cela a payé! »

Les Genevoises feront figure de petit poucet en quarts de finale, ou l’attendent sept équipes de… LNA, soit deux divisions au-dessus. Une préférence pour l’entraîneur aïrois ? « Je pense que nous avons nos chances contre Staad et Yverdon. Nous ne connaissons pas Neunkirch. Mais face aux autres équipes (GC, Bâle, Zurich, Lucerne), il n’y aura pas photo… »

Walid-Taieb-Aire-2015

Walid Taieb, l’entraîneur des la première équipe féminine

Promotion en LNB envisageable

Ce bel exploit ne doit pas faire oublier la réalité du championnat à une équipe d’Aïre qui est actuellement co-leader et donc en course pour la promotion en LNB. Il y a trois saisons, le projet de l’équipe entraînée par Walid Taieb était de viser une promotion dans les trois ans. Est-ce toujours d’actualité ? Ce dernier détaille : « Oui et non. C’est vrai que dans notre programme, nous voulions monter dans les trois ans et nous sommes à la troisième année. Mais nous avons restructuré l’équipe cet été pour amener du sang frais et repartir sur de nouvelles bases, donc la promotion n’était pas vraiment un objectif. Mais il faut dire que les nouvelles joueuses ont amené beaucoup de motivation et d’envie et que les résultats suivent, donc la promotion est à notre portée ».

Malgré le départ de quelques joueuses (Pahud, Castro, Montagna, Cruz), les Aïroises restent compétitives et les résultats de la saison le prouvent. Une promotion au second échelon national, derrière laquelle elles courent depuis quelques saisons, n’est donc pas inenvisageable au printemps prochain. Cela passera par un résultat positif dans le canton de Zoug sur le terrain de Baar, l’autre co-leader. Un match qui a déjà son importance, même si la saison est longue. « C’est un match qu’on sent bien. Baar a fait plus ou moins les mêmes scores que nous. Mais on ne l’aborde pas comme une finale, car tout le monde peut perdre des points au printemps. Mais ce serait effectivement mieux de commencer le second tour avec trois points d’avance », conclut un Taieb confiant avant l’affiche de samedi.

 

FC AÏRE-LE-LIGNON – FRAUEN SC DERENDINGEN SOLOTHURN 3-3 (6-5 tab)

Buts : 11′ Von Potobsky 1-0, 47′ Kohler 1-1, 48′ Mega 2-1, 75′ Vogeli 2-2, 100′ Hawker 2-3, 106′ Carneiro 3-3

 

Photos : Denis Guyot

Share.