Youth League : qui succédera à Chelsea ?

0

La phase finale de la Youth League débute ce vendredi à Colovray. Real Madrid, PSG et Anderlecht tenteront de succéder à Chelsea… à moins que les Anglais ne se succèdent à eux-mêmes.

La Youth League est de retour dans la région. Cette compétition, qui gagne en médiatisation d’année en année, a vu en action des joueurs comme Alex Iwobi, Marcus Rashford, Leroy Sané, Munir El Haddadi, Breel Embolo, Renato Sanches, Ruben Loftus-Cheek ou Kingsley Coman, maintenant intégrés dans des effectifs professionnels. Une année de plus, cette « Ligue des Champions des moins de 19 ans », qui a vu les jeunes de Servette disputer deux tours contre Villarreal et Anderlecht, connaîtra son dénouement final au Centre sportif de Colovray, à Nyon.

Les demi-finalistes ne sont pas inconnus du public local puisque Chelsea et Anderlecht étaient déjà présents la saison passée, avec une victoire finale des Anglais. Le Real Madrid, quant à lui, était déjà là lors de la première édition en 2014. Seul le PSG atteint ce stade de la competition pour la première fois. Présentation des forces.

Chelsea-Shakhtar, la finale de 2015

CHELSEA

Le champion en titre est de nouveau de la partie. Mais la présence des Londoniens dans cette phase finale est due à un concours de circonstances assez inédit. Souvenez-vous : l’arbitre du 1/8 de finale contre Valence n’avait pas validé un penalty aux Espagnols alors que le ballon était clairement rentré, ce qui avait provoqué un certain buzz il y a quelques semaines.

Si les vainqueurs 2015 –victoire en finale 3-2 contre le Shakhtar– ont en grande partie été prêtés par Chelsea pour qu’ils gagnent de l’expérience (seul Loftus-Cheek a intégré l’équipe première), c’est une nouvelle génération de talents qui a propulsé les Blues dans le dernier carré. Mais certains vainqueurs sont restés dans l’équipe, comme le puissant buteur Tammy Abraham (7 buts et un assist en 7 matchs). A suivre également dans l’équipe entraînée par Adi Viveash : le milieu Kyle Scott (buteur décisif contre l’Ajax en quarts) et l’attaquant Kasey Palmer, auteurs de 3 buts chacun. Les Anglais tenteront de défendre leur titre dès 13h contre Anderlecht.

ANDERLECHT

Si la formation belge n’a rien à prouver au niveau européen, la présence d’Anderlecht dans le dernier carré relève du miracle. Battus 0-2 par Dinamo Zagreb en 1/8 de finale, les Belges se sont qualifiés sur tapis vert, les Croates ayant été coupables d’avoir aligné un joueur suspendu. Au tour précédent, ils n’étaient pas passés loin de l’élimination contre Servette : vainqueurs 1-2 à Genève, ils ont réussi à remonter un 0-2 au match retour pour un score final de 2-2, suffisant pour se qualifier. En quarts de finale, c’était l’heure de la revanche pour le FC Barcelone, déjà éliminé l’année dernière par Anderlecht. Mais les Bruxellois ont de nouveau joué un mauvais tour aux Catalans en s’imposant 2-0 et se sont ainsi qualifiés pour le dernier carré pour la seconde année consécutive, où ils espèrent faire mieux que l’année dernière (défaite 1-3 en demi-finales contre le Shakhtar).

Parmi les joueurs à suivre, citons l’attaquant Jorn Vancamp (6 buts en 6 matchs) ou encore Dodi Lukebakio, qui a déjà joué et marqué avec la première équipe d’Anderlecht contre le Standard de Liège. La grande absence sera le polyvalent milieu de terrain Orel Mangala (aucun lien de parenté avec Eliaquim) qui est suspendu après son expulsion contre le Barça. Les joueurs de Nicolas Frutos affronteront Chelsea pour la première demi-finale à 13h à Colovray.

PSG

Le PSG version qatari a non seulement investi dans sa première équipe, mais également dans le centre de formation. Et cela commence à porter ses fruits avec la première qualification des Parisiens pour les demi-finales de la Youth League. Des joueurs comme Jean-Kevin Augustin (4 buts en 6 matchs) ou Christopher Nkunku (3 buts et 2 assists en 7 matchs) ne sont pas inconnus du public puisqu’ils ont déjà fait leurs débuts en Ligue 1, Augustin ayant même marqué son premier but. A noter également que dans l’équipe de François Rodrigues évoluent cinq champions de l’Euro M17 2015 avec la France : Ikone, Edouard, Doucoure, Callegari et Georgen.

En demi-finales, les Parisiens, probablement l’équipe la plus physique du dernier carré, seront opposés à une équipe du Real Madrid qu’ils ont déjà affrontée deux fois en phase de poules avec une victoire à Paris (4-1) et une défaite à Madrid (2-0). Un partout, balle au centre.

REAL MADRID

Ecrasé 4-0 par Benfica lors de la phase finale de 2014, le Real Madrid a pris sa revanche en quarts de finale il y a quelques semaines en s’imposant 2-0. Entraînés par Santiago Solari, gaucher très classe qui a remporté une Ligue des Champions et deux Ligas avec le Real ainsi que trois scudetti avec l’Inter, les Madrilènes se sont donc qualifiés pour la seconde phase finale en trois éditions et espèrent avoir un meilleur sort qu’il y a deux ans à Nyon.

Pour ce faire, il faudra compter sur deux des joueurs-clés de cette équipe : Aleix Febas (4 buts, un assist) et surtout Borja Mayoral (7 buts, 2 assists), acteurs majeurs lors de quasiment tous les matchs de l’équipe. Ce dernier a même fait ses débuts en première équipe pendant l’absence de Benzema et a indirectement marqué un but contre Levante (accordé au gardien adverse). Après Enzo Zidane en 2014, les spectateurs pourront cette fois découvrir le gardien Luca, le second des quatre fils de Zizou qui évoluent chez les jeunes du Real. La demi-finale les opposera au PSG, équipe déjà affrontée en phase de poules (une victoire, une défaite).

 

Demi-finales, vendredi 15 avril
13h Anderlecht – Chelsea
17h Real Madrid – PSG

Finale, lundi 18 avril à 17h

 

Photo : IV Sport

 

Share.