Invité surprise, Benfica décroche la double promotion !

0

Les Portugais couronnent une saison surprenante en s’imposant nettement chez la lanterne rouge (1-7) et sont promus en 2ème ligue pour la première fois de leur histoire.

Comme l’année dernière, il a fini la tête rasée. Bruno Rocha commence à y prendre goût, comme il y a un an lorsque son équipe était promue de 4ème en 3ème ligue. Une saison plus tard, l’entraîneur de Benfica décroche une nouvelle promotion qui était impensable en début d’année. « Ce sont les joueurs qui ont voulu me tondre comme l’année dernière si on montait. J’ai accepté le challenge et me voilà sans cheveux », plaisante l’entraîneur à la voix rauque d’un lendemain de veille.

Opposition inexistante dimanche matin

Après une saison extrêmement serrée avec Meinier et Puplinge, Benfica se devait de faire le job dimanche matin aux Libellules pour la dernière journée. Contre une équipe d’Azzurri qui était bonne dernière –un point en 22 journées– les Lusitaniens ont douté pendant un peu plus de trente minutes, lorsque le score était de 1-1. Mais ils ont fini par dérouler : 1-3 à la pause et 1-7 à la fin du match. La promotion était en poche.

« On a marqué tout de suite mais on est tombés dans la facilité, ce qui a permis à Azzurri d’égaliser. Mais on est restés confiants et, face à une opposition assez faible, nous avons commencé à dérouler et à enchaîner les buts », détaille Rocha. Les buteurs ? Felicio (2), Ribeiro (3), Abanda et Salgado, qui ont porté le nombre de buts inscrits à 7, ce qui était plus ou moins ce qui était attendu vu le nombre de goals encaissés par Azzurri cette saison.

La promotion, un objectif fixé en janvier

Quand on est un néo-promu dans une catégorie, on vise logiquement le maintien. Mais Benfica a rapidement trouvé ses marques cette saison en 3ème ligue et les bons résultats sont vite arrivés. Leader à la trêve, la promotion est passée d’un rêve inimaginable à un objectif tout à fait réalisable. Bruno Rocha : « En janvier, nous avons discuté avec le comité et les joueurs et nous nous sommes tous dit que vu qu’on était en haut, on pouvait y rester. La promotion est alors devenu notre objectif ».

Un objectif atteint malgré quelques frayeurs comme cette défaite à Puplinge le mois dernier. Mais le tir a été rectifié, et la troupe de Bruno Rocha obtient une promotion plus que méritée, elle qui a passé 12 journées seule en tête du championnat (sans compter celles en tant que co-leader), soit plus de la moitié.

Bruno Rocha, plus heureux que jamais

Au-delà de Benfica, toute la communauté portugaise

En 2ème ligue, l’objectif des Portugais sera de s’installer sur le long terme. Et Bruno Rocha sait ce dont il a besoin : « Nous aimerions conserver une grande partie du bloc. Mais nous irons aussi chercher des joueurs d’expérience car c’est ce qu’il nous manque. 80% de notre effectif n’a jamais connu la 2ème ligue ».

Au-delà de l’exploit sportif, car c’en est un, l’entraîneur originaire de Tras-Os-Montes, dans le Nord du Portugal, est conscient que c’est une responsabilité de représenter les couleurs portugaises –et non seulement benfiquistes– au plus haut échelon cantonal : « Seules deux équipes portugaises ont évolué en 2ème ligue avant nous : APG et Lusitano. C’est la première fois que Benfica jouera en 2ème ligue, c’est une immense responsabilité et fierté pour nous de représenter la communauté portugaise à travers le football. Nous sommes le ‘Benfica Genève’ mais il y a aussi des joueurs supporters de Porto et Sporting dans notre équipe, il n’y a pas de couleurs autres que celles du Portugal ».

Et de conclure : « J’aimerais remercier avant tout les joueurs car ils sont les grands responsables de cette promotion historique. Et également le comité qui m’a toujours soutenu. Et finalement, notre public, toujours plus nombreux et intéressé par nos performances, qui a toujours été derrière nous ».

Rendez-vous dimanche à 11h pour la finale pour le titre contre Kosova.

 

USI AZZURRI – SPORT GENÈVE BENFICA  1-7 (1-3)

Buts : 4′ Felicio 0-1, 32′ Abanda 1-1, 40′ Ribeiro 1-2, 44′ Salgado 1-3, 55′ Felicio 1-4, 56′ Ribeiro 1-5, 75′ Costa 1-6, 78′ Ribeiro 1-7

 

Photos : Shooting Foot

 

Share.