Benfica profite de deux « trous » de Champel et l’emporte largement

0

Lors du derby de Vessy contre Champel, le néo-promu lusitanien inscrit quatre buts en seconde période (0-4).

En ce pluvieux dimanche matin, le FC Champel recevait le néo-promu Benfica pour un choc déjà très important dans cette troisième journée de championnat de 2ème ligue. Pour les Champelois, l’objectif de ce « derby de Vessy » était de se relancer après la claque reçue la semaine dernière sur la pelouse du FC Plan-les-Ouates (5-0). En face, Benfica voulait confirmer la belle victoire face à Etoile Carouge II et lancer une dynamique positive.

Une première mi-temps terne

Sur le synthétique rapide et humide de Vessy, la première période est un enchaînement d’imprécisions techniques et de mauvais choix. Chaque équipe essaye de prendre le dessus et y parvient pour de courtes séquences. Les chances de buts, elles, se comptent sur les doigts d’une main. Deux grosses chances sont cependant à noter, une de chaque côté.

Tout d’abord, c’est Champel qui s’illustre par Ivan Sala (13’), mais le numéro 15 champelois, bien lancé dans l’intervalle, croise trop sa frappe. Côté Benfica, on notera la belle combinaison entre Salgado et Nazareth à la 21ème. Malheureusement pour les visiteurs, le capitaine ne contrôle pas la belle passe de son coéquipier alors qu’il se trouvait seul aux six mètres de Dousse.

Hormis ces deux situations chaudes, rien n’est à noter dans ces 45 premières minutes auxquelles l’arbitre met un terme sur un score de 0-0 représentant bien la physionomie de la partie.

Champel « oublie » de reprendre la partie, Benfica en profite

Le football est rempli de petites expressions qui sont chères à tout entraîneur, et deux d’entre elles vont être rapidement confirmées.

A la pause, les habitués des vestiaires ont déjà tous entendu leur entraineur dire « Les gars, les premières minutes sont très importantes ! ». Ce dimanche matin, Benfica a bien entendu cette phrase alors que Champel a « oublié » de digérer son thé. A la 51ème minute, un corner tiré au second poteau trouve Felicio qui peut redresser le ballon et ouvrir la marque (1-0).

champel-benfica-1617-1

Le 0-1 par Felicio

La seconde théorie souvent entendue est celle qui dit que les cinq minutes après un but sont propices à une deuxième réalisation, souvent une égalisation, parfois un break. Dans cette partie, c’est le deuxième schéma qui s’est présenté à la 55ème minute. Un joli centre trouve Nazareth qui oblige Dousse à un très bel arrêt. Mais Salgado est le plus prompt sur le rebond et peut allumer la lucarne adverse d’une belle reprise acrobatique (2-0).

Après ces dix minutes difficiles, et ce retard concédé, Champel tente une réaction en procédant à des attaques en vitesse. Malheureusement, les choix opérés ne sont souvent pas les bons et les dosages des passes dans la profondeur ne sont pas aisées sur ce terrain ultra rapide. Ainsi, le portier de Benfica n’est que très rarement inquiété et on ne compte qu’une seule réelle chance de but champeloise pour revenir à 1-2. Une percée du latéral Cancelli permet à Croce de se trouver en bonne position. Hélas, la tentative du milieu local passe de peu du mauvais côté du poteau de Silva.

champel-benfica-1617-2

Le tir de Croce passe à côté

Benfica punit Champel

Une nouvelle fois, une « expression footballistique » va trouver sa confirmation, puisque Champel ne parvenant pas à se montrer dangereux, Benfica va punir son adversaire en prenant un avantage décisif. Un coup franc très rapidement joué au milieu de terrain et une subtile déviation vont en effet permettre à Nazareth d’affronter Dousse en duel, que l’attaquant va remporter malgré le retour désespéré de Varela (82’, 0-3).

Champel a pris un gros coup derrière la tête avec cette troisième réussite et va encore en prendre un deux minutes plus tard, lorsque Salgado inscrit son doublé d’une belle frappe dans la lucarne, portant le score à 0-4 à la 84ème minute.

Une réalisation qui clôture cette partie dans laquelle Benfica est allé chercher trois points face à un FC Champel qui n’a jamais vraiment trouvé la clé pour se montrer dangereux. Une victoire méritée sur le réalisme affiché en cette deuxième période pour un néo-promu affichant le désir constant de jouer court au sol. Au classement, cette deuxième victoire en trois rencontres place les Portugais dans la première partie de tableau. Bruno Rocha peut s’estimer satisfait de ce début de championnat.

Pour le FC Champel, cette nouvelle défaite après avoir concédé toutes les réussites dans les quarante-cinq dernières minutes de la partie (neuf buts encaissés de la sorte dans les deux derniers matches) donne à ce début de championnat des airs de ratés. Il va falloir se reprendre rapidement pour éviter la saison galère.

 

FC CHAMPEL – SPORT GENÈVE BENFICA  0-4 (0-0)
Centre sportif de Vessy, terrain synthétique.

Buts : 51′ Felicio 0-1, 56′ Salgado 0-2, 82′ Nazareth 0-3, 84′ Salgado 0-4

Champel (4-3-3) : Dousse © – Varela, De Oliveira (75’ Monney), Ngounou, Cancelli – Marques, Croce, Sala – Cottier, Akar (58’ Grela), Ka (65’ Sangaré).
Entraîneur : Ibrahima Keita

Benfica (4-3-3) : Silva – Brandao, Costa, Azevedo, De Oliveira – Henriques, Delgado (62’ Fernandes), Felicio – Salgado (84’ Amaral), Guedes (75’ Pereira), Nazareth ©.
Entraîneur : Bruno Rocha

Avertissements : Salgado et De Oliveira (Benfica), Sangaré (Champel)

 

 

 

Share.