Lancy s’envole en tête… avant de recevoir Yverdon

0

Troisième victoire consécutive pour les hommes de Jean-Michel Aeby, qui s’offrent Martigny au terme d’un match riche en buts (4-2) et qui prennent quatre points d’avance en tête du championnat.

Et si la série d’invincibilité était repartie ? Après la victoire contre Carouge dans le derby genevois, Lancy a connu un coup de mou avec un nul à Guin (1-1) et une défaite contre Vevey (2-3), marquant la fin d’une série de 17 matchs sans défaite en championnat de la troupe dirigée par Jean-Michel Aeby. « On a eu moins de réussite sur ces deux matchs de Guin et Vevey, on ne fait qu’un point mais au niveau du contenu, on a suffisamment bien joué pour pouvoir en faire plus, détaille l’entraîineur genevois. Ce n’était pas suffisant sur le point comptable mais c’était intéressant à ce moment de voir comment l’équipe était capable de réagir ». Et réaction il y a eu puisque les Lancéens ont retrouvé le chemin de la victoire sur le terrain d’Azzurri (0-2), contre Echallens (3-1) et la dernière en date contre Martigny (4-2) samedi dernier.

Une victoire et quatre buts à la clé

Après une première mi-temps dominée contre Martigny, avec des buts de Lahiouel et du capitaine Haliti, les pensionnaires de Marignac ont pris deux buts en début de seconde période, avant de finalement passer l’épaule grâce à l’inévitable Daclinat et à Cardoso.

Aeby revient sur la rencontre : « C’était un bon match avec beaucoup d’actions offensives. On a eu un petit flottement en début de deuxième mi-temps, ils ont marqué deux buts un peu ‘raccrocs’ sur des situations confuses dans les 16 mètres où on a manqué d’agressivité. Mais derrière, on a eu la force mentale pour faire la différence. Sur l’ensemble du match, le score aurait pu être plus sévère, mais il faut se contenter de cette victoire, on a quand même marqué quatre fois ».

haliti-lancy-2016

Le capitaine Haliti, buteur samedi contre Martigny

Des individualités importantes, un groupe uni

Par rapport au début de saison, l’équipe de Jean-Michel Aeby a connu trois changements notables avec l’introduction dans le onze de Pedretti, Barroso et Lahiouel. Arrivé de Carouge cet été en fin de mercato, Barroso s’est rapidement intégré au milieu de terrain, profitant de la blessure de Ravet (tendinite). Aeby : « Barroso s’est retrouvé disponible sur le marché. Je l’avais eu pendant une courte période à Carouge. C’est un joueur précieux dans un contingent de 1ère ligue, il a une certaine expérience, est polyvalent et en plus c’est un joueur HTP (ndlr : Home Trained Player, joueur formé localement). C’est intéressant de pouvoir s’appuyer sur des joueurs HTP car il y a un règlement en 1ère ligue par rapport aux joueurs étrangers. Depuis qu’il est arrivé, il a fait des bonnes performances et son expérience profite aux jeunes »

Autre arrivée importante dans le onze : le milieu offensif Yanis Lahiouel, de retour de blessure, qui vient d’inscrire trois buts en trois matchs. « C’était déjà un des joueurs déterminants du second tour la saison passée, ajoute Aeby, il est important dans le dispositif, comme le sont tous mes joueurs. Mais c’est vrai que quand on a la chance de pouvoir s’appuyer sur un milieu de terrain qui a des bonnes stats, c’est toujours un plus pour l’équipe »

Mais s’il y a un nom à retenir en termes statistiques en ce début de saison, c’est Maxime Daclinat. Encore buteur samedi dernier, le Français a fait trembler les filets pour la sixième journée consécutive et totalise huit buts cette saison. Un des atouts importants pour l’entraîneur lancéen : « Maxime profite beaucoup du travail de l’équipe. Je lui laisse une certaine liberté en phase offensive. On a vu qu’il est capable de faire la différence actuellement, mais il ne faut pas oublier que derrière lui il y a tout un groupe qui travaille énormément. Aujourd’hui, c’est notre buteur et c’est intéressant de s’appuyer sur un joueur qui marque passablement ».

Au-delà des individualités qui font la différence en ce moment, le secret de la réussite lancéenne tient dans l’unité de son groupe. Et de ce côté-là, la gestion de JMA est parfaite. « Le plus important est de pouvoir garder une certaine forme au niveau du groupe. Pour l’instant, j’ai une équipe qui me donne entière satisfaction et le groupe vit très bien ».

Yverdon, un véritable test

Avec 19 points pris sur 24, on peut difficilement rêver d’un meilleur début de saison du côté de Marignac, surtout après avoir lutté pour le maintien l’année dernière. Par rapport à ça, Aeby voulait se mettre rapidement à l’abri cette saison, cela semble plutôt réussi pour le moment. L’équipe pointe seule en tête du championnat, avec déjà quatre points d’avance sur Yverdon, son prochain adversaire.

Un véritable test grandeur nature qui pourrait permettre aux Lancéens de s’envoler dans ce championnat. Aeby conclut à ce sujet : « J’ai un groupe ambitieux, qui a envie de jouer le plus longtemps possible le haut du tableau. Actuellement, je pense qu’on a la qualité et l’expérience nécessaires pour jouer les premiers rôles. Je me réjouis d’avoir ce gros test samedi contre Yverdon, sachant que sur le plan comptable, une victoire nous permettrait de prendre une distance intéressante, sans oublier que Stade Lausanne a un match en retard contre Carouge mercredi et on connait les ambitions et les qualités de ce club. Si on gagne samedi, on aura un fin de premier tour vraiment intéressante ».

 

LANCY FC – FC MARTIGNY-SPORTS  4-2 (2-0)

Buts : 22′ Lahiouel 1-0, 45’+2′ Haliti 2-0, 53′ Mehmetaj 2-1, 63′ Orsi 2-2, 68′ Daclinat 3-2, 86′ Cardoso Correia 4-2

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.