Coupe des Régions : les Genevois éliminés

0

Battue par Istanbul (0-1), la sélection de Piero Bobbio termine la phase de poules en seconde position.

Un nul suffisait aux Suisses pour remporter cette phase de poules en Moldavie, mais il leur a manqué quelques minutes face à la sélection turque, qui était bel et bien l’équipe qu’il fallait craindre pendant cette semaine moldave. Il faut croire que jouer en rouge porte bonheur en Coupe des Régions. Les Genevois avaient remporté leurs rencontres contre la Moldavie et l’Irlande du Nord de rouge vêtus. Lors du troisième et dernier match, ce sont les Turcs qui étaient en rouge et les Genevois en blanc. Comme un signe.

Disposés cette fois en 4-1-4-1, alors qu’ils avaient évolué en 3-5-2 jusque-là, les Suisses ont quelque peu déçu vendredi après-midi, laissant l’initiative aux Stambouliotes, comme si l’équipe de Piero Bobbio était venue chercher le nul qui la qualifiait. Grave erreur, puisqu’à force de subir le pressing turc, Genève n’arrivait pas à inquiéter l’arrière-garde adverse, tout en subissant quelques occasions. On pense notamment à ce tir dévié qui a failli faire mouche (13’) et cette tête sauvée sur la ligne par Volpilhac (33’).

La tendance s’est poursuivie après le thé, avec une domination turque face à des Genevois qui n’arrivaient pas à sortir de leur camp et qui se reposaient, une fois de plus, sur la solidité de la charnière centrale, malgré ce cafouillage qui a terminé sur la latte de Volpilhac après l’heure de jeu (61’).

Genève craque à 15 minutes du terme

Les blessures de Lhoneux (44’) et De Freitas (66’) n’allaient pas arranger les affaires de l’équipe de Bobbio qui venait de se créer sa première occasion sur un corner et une tête d’Idrizi (53’). Mais avec presque une demi-heure à jouer et les trois changements déjà effectués, il fallait beaucoup de courage pour résister aux assauts turcs avec les jambes lourdes. Et ce qui devait arriver, arriva. Sur un centre venant de la droite, c’est Akgöz qui, d’une tête puissante, allait inscrire le seul but du match (74’, 0-1).

Il aura donc manqué un gros quart d’heure aux Helvètes pour arracher leur ticket pour la phase finale en 2017. Un dernier quart d’heure qui aura d’ailleurs été très mouvementé, avec une belle occasion pour Röthlisberger qui se heurtait au gardien turc (82’), mais surtout avec beaucoup d’animosité de la part des deux équipes. Le Genevois Vanzo sera d’ailleurs expulsé en fin de match.

Malgré cette élimination, les joueurs et le staff garderont un excellent souvenir de ce périple moldave. Ils rentrent avec un bien meilleur bilan qu’en 2013 en Bulgarie, ont fièrement représenté les couleurs de la Suisse et se sont montrés compétitifs durant toute la semaine, malgré un dernier match décevant. Il a manqué la cerise sur le gâteau, cette qualification qui aurait permis de terminer ce tour intermédiaire en beauté et de conclure l’année en apothéose. Rendez-vous en 2018 ?

selection-acgf-2016

 

GENÈVE – ISTANBUL  0-1 (0-0)

Buts : 74′ Akgöz 0-1

Genève (4-1-4-1) : Volpilhac – Jimenez, Idrizi, Mendes, Visentini – Buchs – Röthlisberger, Lhoneux © (44′ Rezzonico), De Freitas (66′ Vanzo), Ntongo – Rugovaj (60′ M’Baye).

Avertissements : Rugovaj, Vanzo, Buchs
Expulsion : 84′ Vanzo

 

Le résumé vidéo :

 






Share.