Servette surclasse Lucerne et reste en tête

0

GEF M-16 / Les M16 servettiens ont rendu une brillante copie aux Cherpines (6-0). L’équipe de Domingos Ribeiro, qui s’est même permis le luxe de faire marquer son gardien sur penalty, conserve la première place au classement.

Et si cette génération 2001 servettienne enchaînait un second titre national ? C’est en tout cas très bien parti : après 13 journées, les M16 Grenat sont leaders du championnat suisse avec 10 victoires et 3 défaites. Dimanche, face à Lucerne, les joueurs de Domingos Ribeiro ont enchaîné un cinquième succès consécutif sur le score sans appel de 6-0. Ont-ils atteint leur pic de forme de la saison ? « Je dirais qu’on a toujours fait des bons matchs cette saison, mais on n’a pas toujours eu le facteur réussite avec nous par rapport à l’année passée. Il faut savoir que cette génération a gagné 11 matchs consécutifs la saison passée, a gagné la Nike Cup et a été championne suisse M15. Nous n’avons pas eu cette dynamique positive en début de saison, mais là on revient bien, cela fait trois matchs qu’on ne prend pas de but », analyse le mentor de cette génération talentueuse qui compte de nombreux internationaux M16 helvétiques.

Domination servettienne de la tête et des épaules

Les Servettiens ont en tout cas realisé une performance de choix au Centre sportif des Cherpines. Pourquoi à Plan-les-Ouates ? « Par la force des choses, précise Ribeiro. L’herbe à Balexert n’est pas praticable et le synthétique est interdit par l’ASF. Ce qui fait qu’avec cette équipe-là, on voyage un peu sur Genève. Cela permet de se montrer aux autres clubs ».

En affichant une grande maîtrise technique, se sortant des petits espaces avec une facilité déconcertante, les Genevois ont fait trembler les filets trois fois par mi-temps. En première, c’est Ibrahima Diallo, le Monsieur But de cette équipe, qui ouvrait le score de la tête à la réception d’un corner (15’, 1-0) et qui inscrivait son doublé à la demi-heure en faisant preuve de lucidité devant le portier lucernois (29’, 3-0). Le numéro 9 local en est ainsi à 13 buts en 13 journées de championnat. Entre ces deux buts, c’est Jankewitz qui avait inscrit le 2-0 en enroulant parfaitement son tir suite à une contre-attaque rondement menée (26’).

m16-servette-lucerne-1617-3

Deux nouveaux buts pour « Ibra » Diallo

Et Lucerne ? Les Suisse-Allemands n’ont que très peu eu l’opportunité de montrer le bout de leur nez, asphyxiés par le pressing servettien dès la perte du ballon. Avec un jeu de possession maîtrisé et une récupération rapide, les protégés de Domingos Ribeiro ont proposé une première mi-temps de haut vol, au cours de laquelle le coach grenat a longtemps hésité à passer à trois derrière afin de s’adapter à la disposition lucernoise : « J’ai longtemps hésité, oui. Mais finalement je me suis dit que c’est mieux que ce soit l’adversaire qui s’adapte à nous plutôt que l’inverse. L’équipe a bien géré ça, quand c’est toi qui as la maîtrise du ballon, c’est plus facile ».

Baisse de rythme mais toujours le même réalisme

La seconde période a été moins rythmée, ce qui peut se comprendre quand on boit le thé sur une avance de trois goals. Mais, de manière très étonnante, aucune révolte n’a eu lieu du côté des visiteurs, comme si le rôle de victime expiatoire était d’ores et déjà assumé. Servette en profitait donc pour augmenter son avance. D’abord grâce à un superbe solo de Holcbecher, qui a traversé tout le terrain avant de croiser son tir dans le petit filet (67’, 4-0).

Puis, dans le dernier quart d’heure, les joueurs défensifs se mettaient en évidence : un penalty obtenu par Rungasamy permettait au… gardien grenat, Pinheiro, d’ajouter son nom à la liste des buteurs (76’, 5-0), avant que ce ne soit le défenseur Vouilloz qui, d’un puissant coup de tête, ne ferme la marche victorieuse (85’, 6-0)

m16-servette-lucerne-1617-9

Les Grenat peuvent se féliciter pour leur performance

« Un très bon match de catégorie M16 »

Zurich avait pris la première place la veille, mais Servette a récupéré son trône le lendemain. Et de quelle manière ! Domingos Ribeiro était le premier à souligner cette performance : « Gagner 6-0 contre Lucerne, il n’y a pas beaucoup d’équipes qui vont le faire. C’est une bonne équipe, ils ont embêté toutes les formations du haut de tableau ».

Concernant la rencontre, l’entraîneur grenat confiait : « On a fait une super première mi-temps, dans tous les aspects. On a joué vite et on a rapidement fait la différence. Après, c’est clair que quand il y a 3-0 à la mi-temps, c’est plus ‘facile’ entre guillemets. La seconde période était plus par à-coups, cela a fait quand même fait un très bon match de catégorie M16 »

Au coude à coude avec Zurich (30 points pour les Genevois, 28 pour les Zurichois), Servette est en tout cas bien parti pour être dans le coup jusqu’au bout. Au terme des matchs aller, le bilan est en tout cas déjà très bon et les automatismes font plaisir à voir. « Ça fait un an et demi que j’ai ces joueurs, je les ai pris en M15 l’année dernière. C’est une équipe avec beaucoup de personnalité, une très bonne mentalité de travail et qui est dans une bonne phase de progression », termine Ribeiro.

La suite du programme pour les M16 grenat, c’est deux matchs de championnat contre Team Vaud et Young Boys, avant un quart de finale de Coupe de Suisse contre… Zurich. L’heure de la trêve est loin d’avoir sonné.

 

SERVETTE FC – FC LUCERNE  6-0 (3-0)
Centre sportif des Cherpines

Buts : 15′ Diallo 1-0, 26′ Jankewitz 2-0, 29′ Diallo 3-0, 67′ Holcbecher 4-0, 75′ Pinheiro (P) 5-0, 84′ Vouilloz 6-0

Servette : Pinheiro – Monteiro (75′ Golay), Vouilloz, Omeragic, Wieland – Holcbecher, Magnin (70′ Da Silva) – Rungasamy, Azevedo © (79′ Boillat), Jankewitz – Diallo.
Entraîneur : Domingos Ribeiro

Lucerne : Ullrich – Santoro, Bütler ©, Ukaj – Luta, Galeati (52′ Balaruban), Mistrafovic, Krasniqi (70′ Kaufmann, Bode – Hermann (46′ Tramontano), Marinovic.
Entraîneur : Raphaël Keller

Avertissement : Bütler (Lucerne)

 

 






Share.