Aïre débute 2017 avec une victoire !

0

Aïre-le-Lignon s’est imposé 3-0 sur sa pelouse face au cadre bernois de Thun-Berner-Oberland lors de son premier match de l’année en championnat. Les Aïroises passent devant Chênois au classement de LNB.

Avant-dernier du championnat avec un point de retard sur Chênois, Aïre devait impérativement empocher les trois points pour se relancer et entrer de pied ferme dans ce deuxième tour. Objectif accompli donc par les joueuses coachées par Walid Taieb qui ont fait preuve de réalisme pour s’imposer face à une équipe bernoise qui s’est pourtant montrée très coriace tout au long de la partie.

Aïre pris d’assaut d’entrée

Ce sont d’ailleurs ces derniéres qui se montrent les plus dangereuses dès le coup de sifflet initial à l’image de Getzmann (3), bien servie par Müller, qui voit sa frappe passer au-dessus de la cage alors qu’elle se trouvait seule au deuxième poteau. Un premier avertissement qui montrait d’emblée les intentions du combiné suisse-allemand.

En face, malgré un jeu compact et une claire intention de se projeter rapidement vers l’avant, les Aïroises manquent de tranchant dans le dernier geste et ne parviennent pas à prendre à défaut l’arrière garde adverse. Les locales sont d’ailleurs tout près de craquer à la 25ème minute de jeu lorsque l’internationale roumaine Roxana Oprea effectue un arrêt réflexe sur une tête à bout portant de Castignetti à la suite d’un corner bien négocié.

Et pourtant, alors qu’elles étaient sous pression, les « Oranges » obtiennent un precieux penalty après une belle récupération de balle au centre du terrain. C’est Corduneanu, une autre Roumaine également arrivée au mercato d’hiver, qui en prend la responsabilité et qui ne manque pas la cible pour inscrire son premier but officiel sous ses nouvelles couleurs (29′, 1-0). L’ouverture du score fait du bien au cadre local qui est désormais bien en place et subit moins les attaques adverses comme en témoignera l’entraineur local : « En première mi-temps, nous avons souvent été mis en grande difficulté par le pressing adversaire. Le but nous a donc permis de souffler davantage et surtout d’arriver à la mi-temps dans une tout autre dynamique ».

Andreea Corduneanu, première buteuse du match

Une deuxième période de haut vol

La deuxième période repart avec le même rythme et une forte intensité des deux côtés. Le duel est plus que jamais équilibré mais les deux formations manquent de précision dans le dernier geste. Une chose est sûre, la pause aura fait du bien à l’équipe genevoise qui montre un visage plus conquérant et plus serein en deuxième mi-temps. Cela se concrétise par un lobe magistral de Maude Sartoretti qui profite d’un mauvais dégagement de la gardienne suisse-allemande pour propulser le ballon au fond des filets (70′, 2-0).

À peine trois minutes plus tard, Aïre assure sa première victoire de ce deuxième tour lorsque Mirela Jakupi décide d’émuler sa coéquipière d’attaque en adressant subtilement une frappe depuis le rond central pour lober encore une seconde fois une gardienne adverse encore trop avancée (73′, 3-0). La note aurait pu être davantage salée pour la formation suisse-allemande si les Aïroises avaient pu concrétiser leurs dernières tentatives en fin de match.

Laura Libutti, autre recrue aïroise, à la lutte avec deux Bernoises

Un premier pari réussi

Il s’agit d’un bilan très positif pour le coach Taieb pour qui ces trois points viennent récompenser tout le travail réalisé pendant la période de préparation ainsi que le bon management du club dans les nouveaux transferts arrivés cet hiver : «  Tout d’abord, nous sommes très contents d’avoir obtenu les trois points. En effet, notre priorité ce soir était d’entrer dans ce deuxième tour avec les trois points car il est vrai que nous ne sommes pas bien au classement. Nous avons donc tout fait pour préparer ce match et l’aborder dans les meilleures conditions notamment avec une bonne préparation physique et un recrutement de qualité. Il reste encore beaucoup d’éléments à travailler pour cette deuxième partie de saison mais cette victoire est sans doute un point très positif ».

Ce succès fait d’autant plaisir dans le vestiaire d’Aïre qui venait d’essuyer une série de six défaites d’affilée en championnat en fin d’année 2016. De quoi encourager son entraîneur pour la suite bien qu’il soit conscient qu’il reste encore beaucoup de travail : « L’équipe doit encore trouver ses marques. Avec les nouvelles arrivées, les joueuses doivent encore apprendre à se connaître et surtout apprendre à jouer ensemble pour créer des automatismes. Je suis convaincu que nous serons meilleurs au fil des matchs et des semaines d’entraînements. Cependant, nous devons encore travailler de nombreux aspects de notre jeu notamment la vitesse d’exécution ainsi que la précision dans le dernier geste. »

Cette victoire permet à Aïre de gagner une place au classement de LNB au détriment de Chênois qui n’est pas allé au-delà du match nul face au FC Schlieren (0-0). Les deux Genevois récoltent des points d’entrée, de bon augure pour la suite.

 

FC AÏRE-LE-LIGNON – FRAUENTEAM THUN BERNER-OBERLAND  3-0 (1-0)
Stade d’Aïre

Buts : 26′ (P) 1-0, 70′ Sartoretti 2-0, 73′ Jakupi 3-0

Aïre : Ornea – Dulex © (74′ Carneiro), Emery, Brillantes, Gurz (89′ Ferrari) – Rosset, Libutti, Corduneanu, Silva – Jakupi, Sartoretti (83′ Zmama).
Entraîneur : Walid Taieb

Thun Berner-Oberland : Stäuble – Gnäni, Brazzale, Maurer, Müller – Batschelet, Castignetti, Getzmann © (36′ Bodenmann), Thomann (71′ Hadorn) – Gerber (71′ Baumgartner), Klug.
Entraîneur : Daniele Castignetti

Avertissements : Brillantes, Rosset (Aïre) ; Stäuble, Bodenmann (Thun)

 

Photos : Balbifoot

 

 

Share.