Carouge en inscrit une demi-douzaine à Fribourg

0

Les Stelliens ne font qu’une bouchée de Fribourg, la nouvelle lanterne rouge (3-6). La barre semble définitivement éloignée pour les Genevois qui n’excluent pas de décrocher les finales. Le point avec Sinclair Baddy Dega.

On ne le répètera pas assez : Carouge revit depuis que Claudio Morelli a repris l’équipe en octobre dernier. Et les chiffres sont là pour le prouver : en neuf rencontres dirigées par l’entraîneur italien en championnat, les Carougeois se sont imposés six fois, contre deux défaites et un nul. Mais c’est surtout au niveau des buts marqués que l’équipe excelle avec 31 banderilles plantées, soit presque 3,5 par match.

Mercredi soir à Fribourg, les Stelliens ont fait valoir leur potentiel offensif. A Saint-Léonard, les buts se sont enchaînés d’entrée pour les Genevois qui menaient déjà 0-3 à la demi-heure de jeu face à une équipe fribourgeoise mal en point au classement. « Nous sommes très bien rentrés dans le match, nous avons marqué rapidement et ensuite, c’est allé tout seul. Il faut dire que l’adversaire nous a laissé beaucoup d’espaces et nous en avons profité. Nous avons montré le même visage que la seconde période contre Lancy », nous confiait Sinclair Baddy Dega, le défenseur repositionné milieu droit dans le 3-4-3 de Morelli et qui a offert une prestation de choix avec trois passes décisives. « Ce poste me plaît bien car il permet de prendre les espaces et physiquement, cela va plutôt bien ».

Il faut dire que des arguments en attaque, les Carougeois en ont à revendre : Kernou, Machado, Ratcliff, Da Silva, Mettler… Presque tous ont marqué, d’ailleurs. Tout comme Kahlaoui, rentré en seconde période et buteur dans les arrêts de jeu sur penalty. Rien de mieux pour le capital confiance quand tes joueurs offensifs marquent et que tu ne dépends pas uniquement d’un élément comme Machado, même si ce dernier comptabilise un but et deux passes décisives sur ce match. A noter également la première réussite sous ses nouvelles couleurs carougeoises d’Adler Da Silva, espoir prêté par Servette et auteur du 0-2. « En ce moment, tout le monde est bien. Machado est en forme, il est à l’aise dans ce poste d’avant-centre et marque à tous les matchs », poursuit Baddy Dega.

Menant 1-4 à la pause, la seconde période a été plus équilibrée avec deux buts pour chaque équipe. Au final, les Genevois s’imposent sur un score de hockey (ou de tennis, 3-6) et grimpent à la septième place du classement avant de recevoir un autre relégable, Team Vaud M21, ce samedi. Alors, qu’est-ce qui a changé depuis l’arrivée de Morelli ? « Il nous a amenés beaucoup de motivation. L’esprit d’équipe est excellent, c’est vraiment une question de mentalité », reconnaît le triple passeur décisif.

Avec cette victoire probante, les finales sont-elles plus proches ? On en est loin, car avant de regarder vers le haut, il fallait se mettre à l’abri. Ce succès en terres fribourgeoises éloigne la barre de relégation à 10 points. Cela devrait être suffisant. Maintenant, il est permis de rêver et Baddy Dega ne dira pas le contraire : « Il est temps de regarder vers le haut maintenant, on va tout faire pour jouer les finales ».

 

FC FRIBOURG – ETOILE CAROUGE FC  3-6 (1-4)

Buts : 10′ Mettler 0-1, 14′ Da Silva 0-2, 28′ Machado 0-3, 40′ Lambin 1-3, 42′ Kernou 1-4, 62′ Kernou 1-5, 64′ Efendic 2-5, 81′ Efendic 3-5, 93′ Kahlaoui 3-6

 

Photo : OneClick-Photo

 

 






Share.