Carouge II s’en sort avec un point

0

Très peu dangereuse tout au long de la rencontre, la réserve stellienne empoche une unité sur la pelouse d’Onex grâce à un penalty inexistant en milieu de première période (1-1).

Dans une partie très importante dans la course au maintien, les deux équipes se retrouvent en ce dimanche matin ensoleillé trois semaines après avoir déjà croisé le fer en coupe genevoise, avec une victoire des jeunes carougeois aux prolongations (2-4).

Hold-up carougeois

Cette fois-ci, les débats sont menés d’entrée par les joueurs locaux qui entendent bien faire le trou avec leur adversaire du jour au classement. La première incursion est tout proche de faire mouche à la 6ème minute lorsque Menga, idéalement servi par Almeida, frappe le poteau lors de son face-à-face avec le portier visiteur.

Pas frustrés par cette occasion manquée, les protégés d’Hochstrasser remettent l’ouvrage sur le métier et se créent deux nouvelles grosses opportunités en profitant de l’apathie sur le côté gauche de la défense des jeunes carougeois. La première au terme d’une superbe action lors de laquelle Menga lance parfaitement Tacita. Ce dernier centre en retrait vers Seljmani qui laisse intelligemment passer pour Hochstrasser. L’ancien pensionnaire de ligue nationale manque un peu son contrôle mais parvient tout de même à armer une frappe qui est finalement contrée par un défenseur.

Le Carougeois Mantato

La seconde opportunité voit Beausoleil, inhabituellement placé sur le côté droit de la défense, tenter sans succès sa chance en force à l’entrée des six mètres adverses. Dans la continuité de l’action, la jeune formation dirigée par Yves Miéville part en contre et profite de la vitesse de Roberto pour entrer dans le rectangle fatidique. Revenu à toute allure, Daverio passe devant l’ailier des Stelliens et protège le ballon qui va sortir en sortie de but. Dans ce duel, à nos yeux tout à fait réglementaire, Roberto tente de repasser devant Daverio et tombe au sol. L’arbitre de la partie désigne, contre toute attente et au grand dam des quelques spectateurs présents, le point de penalty. Une aubaine pour les visiteurs, qui ne se sont pas montrés et ne se montreront plus une seule fois dangereux. Le contre-pied du capitaine Ntongo est parfaitement réalisé et Carouge passe devant dans cette rencontre (0-1).

On ne joue que la 20ème minute, mais les locaux ont de quoi se sentir lésés. Malheureusement pour eux, et comme souvent depuis quelques saisons, les Onésiens ne parviennent à transformer leur frustration en énergie positive. En prenant le dessus au milieu de terrain, notamment grâce au travail du trio Frangi-Daverio-Hochstrasser, ils se créent encore une énorme opportunité par Seljmani qui bute encore une fois sur le portier Simoes, très vite et bien sorti sur l’ailier de poche des Verts.

Onex égalise mais ne passe pas l’épaule

La seconde période démarre sous les mêmes auspices que la première. Seljmani , encore lui, se montre dangereux dès les premières secondes mais n’effectue pas le bon choix au moment d’entrer dans les seize mètres adverses.

L’égalisation tombe enfin pour les locaux peu avant l’heure de jeu. Une nouvelle combinaison trouve Daverio sur le couloir gauche qui parvient à trouver Menga en retrait. Pas en verve en première période en touchant le montant, l’attaquant local se rattrape et fait trembler les filets (57′, 1-1).

Sixième but de la saison pour Menga

Très peu en vue offensivement depuis le début de cette partie, les visiteurs mettent très timidement le nez à la fenêtre. Déjà buteur, Ntongo dévie de la tête un long coup-franc sans parvenir à réellement inquiéter le portier local.

Le reste de la partie sera une nouvelle fois en faveur des locaux. Alors qu’Almeida, bien servi par Bernard, arme une solide frappe bien repoussée par le dernier rempart carougeois, c’est Borcard qui réclame un penalty après s’être fait bousculer au moment d’armer un coup de tête à la suite d’un coup-franc d’Hochstrasser.

Malgré de nombreux coups-de-pied arrêtés, les locaux se heurtent à des carougeois bien regroupés autour de leur solide charnière Benslama-Donynath et qui défendent avec toutes leurs armes un résultat qui semble leur convenir.

Un résultat qui ne bougera pas et qui ne fait le bonheur d’aucune des deux équipes dimanche matin, même si la frustration au vu de la rencontre peut légitimement être du côté onésien. Après avoir vu City remporter une surprenante victoire du côté de Plan-les-Ouates vendredi soir, la lutte pour le maintien s’annonce très serrée dans ce championnat de 2e ligue avec six équipes encore en lutte.

 

FC ONEX – ETOILE CAROUGE FC II  1-1 (0-1)
Stade municipal d’Onex

Buts : 20′ Ntongo (P) 0-1, 57′ Menga 1-1

Onex (4-3-3) : Emptaz – Beausoleil, Borcard ©, Tacita, Bernard – Daverio, Hochstrasser, Frangi (60′ Lullin) – Menga (80′ Selmani), Almeida (75′ Berrut), Seljmani.
Entraîneur : Patrick Hochstrasser

Carouge II (4-1-4-1) : Simoes – Mantato, Donynath, Benslama, Djallo (46′ Chabane) – Da Silva – Roberto (75′ Da Costa), Camillone, Meireles, Ntongo © – Bisakaya (82′ Belarbi).
Entraîneur : Yves Miéville

Avertissements : Beausoleil, Borcard, Tacita, Daverio (Onex) ; Mantato (Carouge II)

 

Photos : OneClick-Photo (archives)

 

 

 

Share.