Servette au mental face à Lausanne

0

GEF FE-13 / Au terme d’un festival de buts, les jeunes grenat ont remporté leur duel face à Lausanne samedi matin dans un match très disputé jusqu’au coup de sifflet final. L’équipe d’Alain Bilen enchaîne ainsi son troisième succès consécutif cette année.

Les Genevois frappent en premier

Les deux formations débutent sur les chapeaux de roues avec une équipe lausannoise qui effectue un pressing très haut sur la sortie de balle des Grenat. Et pourtant, ces derniers trouvent la faille dès la deuxième minute de jeu grâce à une belle action collective. Malgré l’ouverture du score, les visiteurs repartent à l’abordage et ne vont pas tarder à réagir pour remettre le score à égalité dix minutes plus tard. Il n’y pas le temps au round d’observation que le match est déjà lancé. Lausanne poursuit alors son pressing haut et met en difficulté la sortie de balle des Servettiens qui ont du mal à mettre le pied sur le ballon. Ils vont tout de même reprendre l’avantage peu après l’égalisation en inscrivant deux nouveaux buts dans la foulée.

Avec trois goals d’avance on se dit que le plus dur est fait pour la formation coachée par Alain Bilen. Mais Lausanne a du répondant et le fait savoir rapidement en inscrivant deux buts coup sur coup pour revenir à une seule unité de Servette peu avant la première pause.

Servette accroché

Le deuxième tiers-temps repart avec la même intensité. De nouveau, ce sont les locaux, bien rentrés dans cette deuxième partie de match, qui frappent les premiers pour récupérer leur avance de deux buts. Et pourtant, comme en première période, Lausanne ne lâche rien et répond tout de suite derrière pour refaire son retard et le match s’engage alors dans un aller-retour de chaque côté.

Bien que Servette se montre plus à l’aise dans le jeu, les Vaudois se montrent également très dangereux sur contre-attaque. Les deux équipes se rendent coup pour coup et les Servettiens ne parviennent pas à se détacher de leur adversaire du jour qui ajoute deux nouvelles réussites au compteur juste avant la fin du deuxième tiers temps et ne sont plus qu’à une unité des Genevois. Tout se décidera alors dans le dernier tiers.

Victoire au mental

Genève fait la course en tête et revient sur la pelouse avec la volonté de garder son avance. Plus en jambes que Lausanne dans le troisième tiers-temps, les Servettiens reprennent tout de suite l’ascendant en inscrivant trois buts en à peine dix minutes qui semblent, enfin, anéantir les chances adverses de revenir au score. Contrairement aux deux premiers tiers, les Grenat ont su gérer leur avance au tableau d’affichage pour finalement s’imposer face à un adversaire coriace tout au long de la partie qui n’aura rien lâché jusqu’au coup de sifflet final.

Un troisième succès de rang pour les jeunes servettiens cette année à mettre au crédit de leur force mentale selon l’entraineur Bilen : « Nous avons connu beaucoup de difficultés à nous détacher de notre adversaire tout au long du match mais, au final, nous passons l’épaule grâce au mental de mes joueurs. C’est d’ailleurs là un des points fondamentaux sur lesquels nous travaillons à l’entraînement. Nous insistons énormément sur le fait de ne pas se laisser aller dans la facilité et de ne pas lâcher dans les matchs difficiles où nous sommes accrochés comme celui d’aujourd’hui. Cela fait un an et demi que nous travaillons cela avec ce même groupe et je me rends compte que cela finit par payer ».

Autre point positif mis en avant par le coach grenat sur la prestation de ses protégés est l’efficacité devant la cage adverse : « Il est vrai que cette formule FE13 favorise les scores importants mais je tiens tout de même à souligner que, depuis quelques matchs, nous sommes plus efficaces. En comparaison avec l’année passée où nous avions plus de mal à concrétiser nos occasions, notre ratio est aujourd’hui plus élevé et c’est cela aussi qui nous a permis de faire la différence aujourd’hui ».

Dans l’ensemble, ce fut un match très équilibré avec un combiné servettien qui n’est pas parvenu à se mettre à l’abri avant la toute fin de match grâce notamment au bon pressing de Lausanne qui n’a jamais arrêté d’y croire.

 

SERVETTE FC – FC LAUSANNE-SPORT  11-8 (4-3, 3-3, 4-2)
Stade de Balexert

Servette : Mongengo, Annor, Simo, Makang ©, Hamache, Baeriswyl, Salihi, Manzambi, Weber, Ndema, Athekame, Martinez.
Entraîneur : Alain Bilen

Lausanne : Rapo, Bernard, Vigneswaran, Leone ©, Bandu, Berisha, Nkemby, Lebet, Camerieri, Marques, Jorge.
Entraîneur : Pascal Burger

 

 

Share.