Servette et Meyrin continuent leur progression

0

GEF FE-14 / Servettiens et Meyrinois ont enfilé leur plus beau costume pour offrir un spectacle de qualité. Même si la différence entre les deux formations reste importante, l’écart s’amoindrit.

Le Stade de Balexert accueillait samedi après-midi le derby opposant le Servette FC au Meyrin FC pour le compte du championnat FE-14. Une bonne occasion de jauger le chemin parcouru par deux équipes qui s’étaient quittées sur le score abyssal de 18-3 en octobre 2015 alors qu’elles évoluaient en FE-13 sur un terrain à 9 joueurs de champ.

Une transition réussie

Les deux formations sont passées au jeu à 11 cet hiver et les deux entraîneurs se montrent satisfaits de l’adaptation de leurs joueurs. « On a tout de suite vu que l’équipe était plus à l’aise à 11 qu’à 9, expliquait le mentor grenat Bernardo Hernandez après le match. Il est vrai que certains éprouvent des difficultés physiques, car les distances sont plus grandes et les courses ne sont pas les mêmes. Dans l’ensemble, je suis satisfait même si à mon goût, on cherche encore trop à jouer dans les pieds quand on arrive dans les 30 derniers mètres. Nous avons encore du mal à profiter des espaces pour faire mal à notre adversaire».

Du côté meyrinois, la transition s’est également parfaitement déroulée : « J’ai été agréablement surpris par mes joueurs qui se sont rapidement adaptés au grand terrain, avouait Bruno Das Neves. Nous travaillons sur des principes de jeu qui permettent à chaque joueur d’être à l’aise tant au jeu à 5 qu’à 9 ou à 11 ».

Pour la rencontre du jour, Bruno Das Neves avait décidé d’aligner une défense à trois. Un choix qui s’inscrivait tout simplement dans la volonté de travailler l’aspect défensif. « Aligner trois défenseurs n’a rien à voir avec un aspect tactique ou avec le fait que nous affrontions Servette. Nous varions depuis le début du second tour entre une défense à trois et à quatre dans le but de continuer à apprendre ». L’objectif des Meyrinois pour le match du jour était avant tout de poursuivre leur progression, bien conscients qu’en face se présentait la meilleure équipe du groupe.

Pour Bernardo Hernandez, la volonté était principalement collective : « Ces dernières semaines, je n’ai pas été satisfait de ce qu’ont proposé mes joueurs. Nous avons certes gagné, mais au niveau collectif, ce que nous avons présenté n’était pas suffisant. Je souhaitais donc aujourd’hui que tout le monde se mette au service du collectif et que nous réalisions un match plein ».

Servette assume sa supériorité

Les Grenat ont compris le message de leur entraîneur et ont réalisé une superbe performance. Rarement mis en difficulté, les locaux inscrivent sept réussites au total. Deux excellentes entames de tiers leur permettent de faire trembler les filets à quatre reprises. Une frappe de loin, un centre venu de la gauche, un magnifique enchaînement individuel ou encore une sublime action collective viennent récompenser une domination de tous les instants. Servette joue à l’unisson et tous les joueurs se montrent impliqués. La sixième réussite grenat en est une parfaite illustration : le ballon part des pieds du gardien et circule rapidement d’un bout à l’autre du terrain en passant dans les pieds de huit joueurs différents. L’action se termine avec un centre à ras terre conclu de belle manière au point de penalty.

Bernardo Hernandez se montrait logiquement heureux à l’heure de l’analyse : « J’ai dit à mes joueurs que j’étais très satisfait par ce qu’ils ont réalisé aujourd’hui. Tout le monde a bien appliqué les consignes et s’est sacrifié pour le collectif. Nous avons mis de nombreux buts faisant suite à de belles phases de jeu. Nous aurions pu être encore plus efficaces à la conclusion mais je me montre globalement satisfait ».

Malgré les sept buts encaissés et une incapacité à mettre en difficulté leurs adversaires, les visiteurs n’ont jamais baissé les bras. Ils réduisent même la marque en fin de match de manière méritée tant les intentions ont été bonnes durant les 90 minutes. Les Meyrinois ont sans cesse cherché à repartir proprement depuis derrière et à proposer des solutions au porteur du ballon.

Les progrès effectués par les joueurs de Bruno Das Neves depuis un an et demi sont impressionnants. Même si des équipes comme Servette représentent un echelon encore bien trop haut, la progression globale est encourageante. « On a bien vu la différence entre nos individualités et les leurs, ils ont gagné quasiment tous les duels. Je repars tout de même de Balexert avec un sentiment positif malgré certains déchets. Nous avons bien appliqué ce que nous avions travaillé cette semaine à l’entraînement. Mes joueurs prenaient des claques tous les week-ends l’an dernier et on peut voir qu’aujourd’hui la différence s’est amoindrie. Ce qui prouve que le travail effectué toutes les semaines paient ».

Concernant la suite de la saison, Bernardo Hernandez espère logiquement de la continuité : « Je souhaite que l’on soit capable de rééditer ce genre de match tous les week-ends. Nous allons également continuer à insister sur les transitons défensives notamment pour les attaquants. Nous avons effectué de jolis progrès, mais nous devons encore travailler cet aspect. J’aimerais aussi que l’on soit capable de changer notre manière de jouer d’un tiers à un autre, passer par exemple d’un pressing tout terrain à une gestion de la partie en conservant la balle ». Les Grenat se déplaceront la semaine prochaine à Sens pour un tournoi qui accueillera des équipes telles que la Juventus de Turin, Lyon ou encore West Ham. Une occasion en or pour les Servettiens de se frotter à des équipes de haut niveau.

Bruno Das Neves veut lui continuer à faire progresser ses joueurs en travaillant dur à l’entraînement et en utilisant les matchs comme un moyen d’évaluation. « Nous devons nous inspirer de ce que nous avons fait à la fin des deux premiers tiers. Nous sommes parvenus à garder la balle et à nous procurer des occasions. Nous sommes sur la bonne voie ». Pour leur prochain match de championnat, les Meyrinois se déplaceront sur la pelouse de Team Vaud Yverdon Région et Broye le samedi 22 avril.

 

SERVETTE FC – MEYRIN FC  7-1 (2-0, 2-0, 3-1)
Stade de Balexert

Servette : Babel, Pedro Mbunga, Magnin, Isabella, Bega, Bowman, Haliti, Sekularac ©, Cavazzana, Cotting, Sestito, Salera, Talamas, Kamberi, Mizzi.
Entraîneur : Bernardo Hernandez

Meyrin : Peku, Mamie, Dias, Abdi, Ingo, Mejia ©, Selmani, Descloux, Ben Mokdad, Sawadogo, Antunes, McGregor, Emini, Jashari, Genhart.
Entraîneur : Bruno Das Neves

 

 

 






Share.