Versoix fait un pas de plus vers la montée

0

La troupe de Samuel Singarella confirme son statut de leader après sa victoire obtenue contre Avanchet, qui reste toujours relégable (4-1).

« Malgré une certaine nonchalance et un contenu moyen, on a réussi à prendre les trois points et c’est bien là l’essentiel ». Le constat émane de l’entraîneur Samuel Singarella après la large victoire de son équipe (4-1) devant Avanchet, avant-dernier du classement. En effet, ce succès permet aux Bleus de consolider leur fauteuil de leader à quatre journées de la fin et de garder une marge de six points sur Genève-Poste, l’autre candidat à la montée.

Vu l’aisance technique et la puissance physique dégagées par les Versoisiens, on les voit mal ne pas composter leur billet pour la 2ème ligue d’ici quelques semaines. « J’ai confiance en la qualité de mes joueurs mais dans le football tout va très vite dans un sens comme dans l’autre. Je préfère garder les pieds sur terre et crier victoire le 28 mai prochain (22ème et dernière journée), quand aura définitivement acquis notre montée », soufflait encore le pragmatique mentor de la Bécassière.

Si Versoix finit en tête dans son championnat, ce sera, bien sûr, grâce à son effectif pléthorique mais aussi à ses valeurs humaines. « On joue tous pour le plaisir et on tire tous dans le même sens. Beaucoup de joueurs ont été formés au club ou y ont fait leurs débuts footballistiques. La plupart se connaissent parfaitement depuis un certain nombre d’années et cela nous facilite la tâche sur le terrain », relevait l’ailier gauche Agron Shabani, auteur du troisième but de son équipe. Des propos confirmés notamment par Mergim Ferati, le virevoltant meneur de jeu, revenu au club cette saison après de multiples blessures au genou gauche : « Je suis très heureux de rejouer dans mon club d’enfance et de pouvoir l’aider dans sa progression. Mon retour a été parfait et tous mes coéquipiers m’ont accueilli à bras ouverts. On sent qu’il y a une bonne dynamique pour enchaîner les résultats et bien finir ce championnat. »  

Ferati (gauche) et Shabani (droite), buteurs dimanche, ici face à Turrisi

« Facile mais serein »

Une dynamique sur laquelle les locaux ont su rapidement surfer puisqu’ils ont trouvé la marque dès les premières minutes, sur une tête plongeante de Diagne (1′) et une sublime pichenette de Ferati, parti à l’extrême limite du hors-jeu (9′). « C’était une belle entrée en matière mais on n’a pas su en profiter pour accroître notre avance. Nous avons manqué énormément d’occasions (par le latéral gauche Do Vale qui a vu son tir dévié par Macchiarelli à la 18ème et Shabani dont la reprise à bout pourtant a été déviée par le même Macchiarelli à la 26ème, ndlr). Nous aurions pu tuer le match plus tôt mais nous avons joué en dilettante à certains moments », analysait Samuel Singarella.

Les choses auraient pu se corser dès le début de deuxième mi-temps sans la géniale parade du gardien Piccirilo, parti du bon côté sur le penalty d’Axel Mazolo, le milieu défensif des visiteurs (60′). « J’en avais stoppé un cette saison et c’était déjà contre cette même équipe. Il faut croire que la chance me sourit quand il s’agit d’Avanchet », s’enthousiasmait l’ancien portier Servettien, qui effectue sa première saison en tant que numéro un dans les cages versoisiennes.

Jean-François Bell, un pilier de l’équipe versoisienne

Secoués par des « Jaune et Bleu » revenus des vestiaires avec de meilleures intentions, les Versoisiens ont mis peu de temps à retrouver leurs esprits et ont inscrit un troisième but par l’omniprésent Shabani, parfaitement servi par Diagne, double passeur décisif dans cette rencontre (69′). « C’est son septième but de la saison! », comptait pour lui à la fin du match son coéquipier et ami d’enfance, Ferati, qui en totalise 14 pour sa part. Les hommes de Sadri Islami ont tout de même réagi en réduisant la marque par l’intermédiaire du jeune Jos Oliver Kashala, opportuniste sur sa seule occasion du match (77′).

« On a trop respecté notre adversaire du jour et mes joueurs ont entamé la partie avec une trop grande pression négative », déplorait l’entraîneur d’Avanchet, qui n’a pu empêcher son équipe d’encaisser un quatrième et dernier but sur un penalty obtenu et transformé par Bilali, entré en jeu quelques minutes plus tôt (90′). « On est évidemment satisfait du résultat mais on aurait pu proposer un meilleur contenu à nos spectateurs. Il faudra encore travailler pour s’améliorer et afficher une plus grande régularité », concluait Samuel Singarella. Leader de son championnat et qualifié pour les demi-finales de la Coupe genevoise (mardi 16 mai à 20h30 contre le FC Vernier, au Centre sportif de la Bécassière), le FC Versoix est toujours en lice pour un doublé historique.     

 

FC VERSOIX – AVANCHET SPORT FC  4-1 (2-0)
Stade Municipal de Versoix, 80 spectateurs.

Buts : 1′ Diagne 1-0, 9′ Ferati 2-0, 69′ Shabani 3-0, 77′ Kashala 3-1, 90′ Bilali (P) 4-1

Versoix (4-1-4-1) : Piccirilo – Sordillo, Bell, Nicastro ©, Do Vale – Shabani (70′ Togni), Bleve, Dijkhulzen, Diagne – Ferati – Ciccarone (41′ Bebyack, 80′ Bilali).
Entraîneur : Samuel Singarella

Avanchet  (4-1-4-1) : Macchiarelli – A. Turrisi, Schmid, Wehrlen, Ukbabe – Mazolo – Nuhiji (45′ Kashala), Munoz ©, Tshimini, G. Turrisi – Fekadu (74′ Hoxha).
Entraîneur : Sadri Islami 

 

Photos : C.M. Trigo

 

 

Share.