Carouge l’emporte avec la manière

0

GEF FE-13 / La jeune garniture d’Etoile Carouge s’est logiquement imposée face au FC Sion grâce une performance de haut vol tout au long de la partie.

Duel totalement maîtrisé de la part des joueurs de Grégoire Sutter, auteurs d’une copie parfaite sur l’aspect technique pour venir à bout d’une vaillante équipe valaisanne qui a tout de même réussi à tenir durant les deux premiers tiers avant de craquer définitivement dans le dernier.

Départ sur les chapeaux de roue

Il ne fallait pas arriver en retard au Stade de la Fontenette puisque Carouge ouvre le score après une poignée de secondes seulement. Très bonne pression d’entrée des Stelliens qui récupèrent le ballon très haut sur le terrain adverse et concluent à merveille pour prendre les premiers l’avantage dans cette rencontre. Concentrés, les jeunes carougeois donnent le ton d’entrée avec un excellent pressing sur le porteur du ballon. Cela leur permet de récupérer le cuir très rapidement et de s’orienter directement vers l’offensive en essayant de surprendre leur adversaires dans la profondeur.

Bien en jambes, les protégés de Grégoire Sutter privent très rapidement leur opposant du ballon grâce à une bonne circulation de balle sur toute la largeur du terrain pour étirer au maximum le bloc défensif adverse et trouver les hommes de couloirs dans l’intervalle. Tactique qui fonctionne à merveille puisque Carouge multiplie les situations dangereuses et inscrit en toute logique un deuxième but à son compteur peu après le quart d’heure de jeu pour confirmer sa domination.

En face, le cadre sédunois tente de réagir rapidement mais ne parvient pas à se mettre en position de frappe grâce notamment au bon repli défensif des Stelliens qui bouchent bien les espaces dès la perte de balle. Au contraire, ce sont ces derniers qui se créent les meilleures occasions mais, souvent très faciles, manquent d’efficacité dans le dernier geste pour faire la différence et prendre ses distances.

Sion va alors réduire la marque juste avant la pause sur l’une des rares occasions obtenues lors des trente premières minutes de jeu.

 

Deuxième acte… même scénario

Dès le coup de sifflet initial du deuxième acte, Sion redouble d’intensité en allant gêner la relance de Carouge qui éprouve désormais quelques difficultés dans la construction. Alors que le coach Sutter insiste sur la vitesse d’exécution de ses joueurs, ceux-ci font parler leur supériorité technique et reprennent gentiment la main sur le match grâce une nouvelle fois à une circulation de balle irréprochable.

Supérieurs dans les duels et plus prompts sur les deuxièmes ballons, Carouge récupère rapidement l’avantage sur le jeu et inscrit deux nouvelles réussites avant de se faire surprendre dans la foulée suite à un manque de concentration de l’arrière garde locale. Deuxième avertissement pour Carouge qui s’est laissé quelque peu entraîner dans la facilité et Sion est tout près d’en profiter à plusieurs reprises juste avant la fin de la seconde période, heureusement sans succès.

Troisième tiers à sens unique

Carouge revient sur la pelouse déterminé et imprime d’entrée un rythme très élevé. Très rapides dans les transitions offensives, les locaux profitent des espaces laissés par des Sédunois atteints physiquement pour faire la différence sur les côtés. Totalement dépassé, Sion ne parvient pas à créer le danger sur la cage carougeoise et souffre beaucoup défensivement en raison de la vitesse de l’attaque des Bleus.

Contrairement aux deux premiers tiers, Carouge se montre plus efficace devant la cage valaisanne et creuse l’écart au tableau d’affichage. Impuissant, Sion termine par craqué physiquement et Carouge en profite pour endosser une poignée de buts supplémentaire qui aura le mérite de les mettre en confiance pour la dernière ligne droite du championnat.

 

Apprendre à gérer les zones de confort

A l’heure de l’analyse, l’entraîneur carougeois Grégoire Sutter se montre très satisfait de la performance technique de ses joueurs mais regrette néanmoins un manque de tranchant lorsque son effectif lorsqu’ils s’installent dans leur zone de confort : « Dans l’ensemble du match, nous sommes très satisfaits de la prestation de nos joueurs. Durant les deux premiers tiers, le jeu déployé est très bon. On manque tout de même parfois de tranchant dans les derniers mètres dès lors que nous nous retrouvons dans notre zone de confort. On s’est créés en effet beaucoup d’occasions mais on a de la peine à conclure. Cela peut venir parfois d’un manque d’envie de terminer alors que le match mériterait d’être clôturer plus rapidement ».

Il s’agit là d’une problématique fréquente chez les jeunes qui fait toutefois partie intégrante de leur apprentissage comme le confirme le coach stellien : « En effet, cela fait partie de leur formation de footballeur.  Nous insistons beaucoup sur l’aspect individuel et la mentalité individuelle du joueur tels que son comportement sur le terrain, ses choix de jeu et sa personnalité. C’est ce vers quoi nous devons continuer à travailler avec cet effectif qui jouit déjà d’excellentes qualités techniques et d’une parfaite cohésion de groupe mais qui a encore besoin de se libérer individuellement et être plus exigeant envers soi-même ».   

Période de transition qui approche

Avec la fin de saison qui approche à grand pas, plusieurs joueurs devront affronter une première période de transition pour la saison prochaine qui implique chez certains un changement de cap. Il faut alors préparer l’enfant pour l’aider à passer cette étape et le maintenir mentalement concentré jusqu’au bout. Sutter : « D’un point de vue footballistique, la fin du championnat est planifiée longtemps à l’avance avec une ligne de conduite bien définie selon les principes Footeco. En ce qui nous concerne, on tient à suivre cette planification puisque nous ne sommes pas du tout liés au résultat et à la performance. Nous essayons justement de sortir de ce contexte et de garder notre ligne directive sur l’ensemble de la saison. Toutefois, il est vrai que les joueurs viennent de recevoir leur réorientation pour la saison prochaine en FE-14. Certains d’entre eux vont quitter le groupe pour incorporer le centre de formation du Servette FC, d’autres intégreront la Team ACGF et enfin les derniers resteront à Carouge. C’est donc à nous maintenant de recadrer tout cela et de redonner le « peps » nécessaire à nos joueurs pour ces deux derniers mois ».

En attendant, le coach genevois et sa bande accueilleront le Team ANF-Montagne samedi avant de défier le Servette FC dans un derby plus qu’alléchant.

 

ETOILE CAROUGE FC – FC SION  9-2 (2-1, 2-1, 5-0)
Stade de la Fontenette, terrain synthétique.

Carouge : T. Fankhauser, Williner, Meschi, Rumpler, Kaloga, Riecken, Schopfer, S. Fankhauser ©, Sery Kore, Pinheiro, Lanfranconi, Baltazar.
Entraîneurs : Grégoire Sutter et Michele Ruberto

Sion : D. De Kalbermatten, Deniset, Dorsaz, Prats ©, Kerimoski, Karlen, Cuesta, N. De Kalbermatten, Kuster, Gallicchio, Pinheiro, Nsuka, Fontannaz.
Entraîneurs : German Prats et Sébastian Vidal

 

 

 

 

Share.