Champel s’offre un peu de répit

0

L’équipe de Gabriel Viseu prend un bol d’air frais en s’imposant, dans un match crucial pour la lutte pour le maintien, contre Carouge II, qui est plus que jamais menacé (2-0).

« Le beau jeu n’était pas au rendez-vous mais on a assuré les trois points dans ce match capital ». Ces paroles sont celles de Gabriel Viseu, l’entraîneur heureux du FC Champel, intronisé il y a quatre semaines à peine pour remonter la pente d’une équipe en mal de points. Les Rouges restaient sur une série interminable de sept défaites consécutives et ce succès, acquis dans la douleur, leur permet de prendre leurs distances avec la zone de relégation et l’Etoile Carouge II, adversaire direct dans la course au maintien.

La détermination et l’engagement physique proposés par les locaux laissent entrevoir beaucoup d’espoir en vue de la réception du leader incontestable, le FC Veyrier Sports, lors de la prochaine journée. « C’est vrai que nous avons connu une longue période creuse mais la confiance engrangée après le match d’aujourd’hui est très importante pour les semaines à venir », confiait encore Viseu. Si la confiance est de retour du côté de Vessy, on ne peut pas en dire autant pour les pensionnaires de la Fontenette. « L’objectif du soir était de gagner pour remonter au classement mais cette cinquième défaite d’affilée et contre un adversaire direct, qui plus est, nous fait mal. Ils nous ont dominés physiquement et ils ne nous ont laissé aucun espace pour pouvoir nous exprimer », concédait l’entraîneur carougeois Yves Miéville.

Une analyse lucide appuyée par le peu de tirs tentés sur l’ensemble du match (six seulement) et le grand nombre de corners concédés (neuf), dont celui qui amène le premier but champelois, inscrit puissamment de la tête par El Hadji Diouf (41′, 1-0). Les hommes de Miéville ont rapidement réagi avec une énorme occasion manquée par le fin gaucher Ben Farhat, parfaitement servi au second poteau par l’intenable latéral gauche Pagliuca (43′).

Saison compliquée en termes de résultats pour les joueurs de Miéville

Des Carougeois trop tendres

La belle chevauchée de Mohamed Amdouni, qui a vu son tir frôler le poteau gauche du gardien champelois Dousse (57’) et la géniale inspiration à mi-terrain de Ratcliff (82’) ont été les rares feux d’artifice d’une sombre soirée carougeoise. Entre-temps, l’imposant Akar (72’) et le technicien Canabal (76’) avaient allumé les gants du portier Simoes d’une reprise instantanée du gauche et d’une frappe fuyante au sol. Avant que Ka ne scelle définitivement le sort d’un combat acharné en concluant une somptueuse action d’école initiée sur le flanc droit par Canabal et Tortorici, déjà passeur décisif sur la première réalisation (80′, 2-0). Dans les ultimes minutes, plusieurs cafouillages dans la surface champeloise n’ont rien donné. Carouge a alors laissé passer ses meilleures chances.

« On a été trop défaillants sur les coups de pieds arrêtés et on a perdu un nombre incalculable de ballons dans nos trente premiers mètres. Le but est d’appliquer ce que les joueurs ont appris en juniors en ressortant le ballon proprement depuis derrière et en jouant au maximum au sol. Malheureusement, quand on tombe sur des adversaires plus costauds, on est vite mis en difficulté », regrettait Yves Miéville, dont la première saison sur le banc carougeois ressemble à un long chemin de croix avec un maintien loin d’être assuré à trois journées de la fin.

Seule source d’espoir pour la réserve stellienne : si les sanctions de 8 et 4 points à Benfica et City se confirment (les deux équipes ont fait recours), les Carougeois seraient virtuellement du bon côté de la barre… et les Champelois définitivement sauvés.

 

FC CHAMPEL – ETOILE CAROUGE FC II  2-0 (1-0)
Centre sportif de Vessy

Buts : 41′ Diouf 1-0, 80′ Ka 2-0

Champel (4-4-2) : Dousse – Ouarghi, Deguise ©, De Oliveira (46′ Varela), Cancelli – Jesus (50′ Ka), Croce (69′ Monney), Diouf, Tortorici – Akar, Canabal.
Entraîneur : Gabriel Viseu

Carouge II (4-2-31) : Simoes – Reymond, Donynath, Benslama © (79′ Bisakaya), Pagliuca – Mpon (75′ Soares), Camillone – Amdouni (69′ Zolana), Ratcliff, Ben Farhat – Da Silva Mirra (74′ Hoxha).
Entraîneur : Yves Miéville

Avertissement : Da Silva (Carouge II)

 

Photos : IV Sport & OneClick-Photo

 

Share.