Donzelle bat Aïre II et se replace

0

Les joueurs de La Plaine s’imposent par le plus petit des scores (0-1) et restent encore en course pour la montée en 3ème ligue, à une journée du terme.

Dans ce groupe 3 de 4ème ligue, la lutte pour la montée est très tendue. Tout au long de la saison, ils ont été quatre clubs à se disputer les deux places permettant de monter en 3ème ligue, soit directement, soit par le barrage. Si Interstar II a creusé l’écart sur ces dernières semaines et est déjà brillamment promu, Versoix II, Aïre II et Donzelle se battent encore pour décrocher la place de barragiste.

Ce dimanche, les deux derniers clubs cités s’affrontaient au Lignon pour l’avant-dernière journée de cette saison. Aïre, deuxième avant la rencontre, avait à cœur de battre Donzelle, quatrième, afin de les éliminer de la course au barrage et être en position de force pour la dernière journée. Pour les visiteurs, l’objectif était bien évidemment tout le contraire. Une semaine après avoir été battus par l’AS Fribourgeoise, qui a joué les trouble-fête en battant Aïre II également la semaine précédente, les hommes de Pascal Pêcheur espéraient se relancer.

Aïre domine, Donzelle concrétise

Les objectifs étant clairement établis, les deux formations se portent rapidement à l’attaque pour tenter de marquer les premiers. C’est Donzelle qui va se créer la première chance de but, mais Wasmer se heurte au portier adverse dès la première minute de jeu. Par la suite, Aïre va prendre le dessus. Les locaux vont se créer plusieurs situations intéressantes et faire reculer leurs adversaires sans toutefois parvenir à réellement inquiéter le portier Zumbach.

La réaction donzelloise va venir du banc, l’entraîneur Pêcheur va changer de système de jeu, passant d’un 3-4-3 à un 3-5-2 ayant pour objectif de renforcer le milieu de terrain. Ce changement tactique va mettre dix minutes à prendre effet, durant lesquelles le FC Aïre-le-Lignon va continuer sa domination. Puis, dès la 35ème, les visiteurs vont reprendre petit à petit le dessus sur des locaux qui connaissent une baisse physique.

Avant la mi-temps, Donzelle va construire une action d’école sur le côté droit. Bien lancé par son capitaine Antoine Zumbach, Raubach déborde et centre en retrait sur Lucien Mèche qui trouve le petit filet aïrois et ouvre la marque, permettant à sa formation de boire le thé avec cet avantage (40′, 0-1).

Les Donzellois félicitent Mèche, unique buteur du match

Donzelle défend son os

En deuxième période, l’intensité dramatique de la rencontre va augmenter autant que la qualité technique va baisser. La recette du fameux match de fin de saison avec enjeu va se poser avec tous les ingrédients de tension, de situations litigieuses et de cafouillages, le tout surveillé par un arbitre très bon dans la gestion des évènements.

Aïre tente de revenir au score, mais se heurte à un bloc donzellois bien en place. Les hommes de Patrick Vieira vont se montrer dangereux à plusieurs reprises, surtout via les longues touches, mais ne vont jamais trouver la faille. Les visiteurs, eux, font preuve de solidarité et d’une certaine maîtrise de leur sujet sur le plan défensif. Et avec un peu plus de réalisme offensif, les hommes de Pascal Pêcheur auraient pu creuser l’écart. Las pour eux, aucune des nombreuses situations de contre ne va trouver les filets de Stoeckli.

Les deux plus grosses chances de buts vont se situer dans la dernière demi-heure. Tout d’abord, c’est Aïre qui va avoir une chance en or d’égaliser, mais Turel se heurte au portier Zumbach dans son face à face. Puis, quelques minutes plus tard, c’est le donzellois Sylva qui, depuis sa surface, part en chevauchée solitaire jusqu’à la surface adverse mais ne trouve pas le cadre sur sa tentative.

Les toutes dernières minutes de la rencontre vont être comparables à la bataille de Morgarten, selon l’image choisie par Pêcheur à l’heure de l’analyse, mais les Jaunes tiennent leur os et l’arbitre finit par les libérer de son coup de sifflet.

A l’image de Riccobono et Tesfamichael, le match a été engagé

Tout reste à jouer

Tout est donc relancé dans cette course au barrage. La victoire de Donzelle leur permet de passer devant leur adversaire du jour et rester à l’affût d’un faux pas de Versoix II alors qu’Aïre reste à portée de tir de la deuxième place. Le Versoix II-Aïre II de la dernière journée s’annonce passionnant.

A l’heure de l’analyse, Pêcheur était bien entendu satisfait de la victoire, mais surtout de l’état d’esprit de son équipe : « C’était un joli match face à un adversaire de qualité. On a peiné en début de rencontre, laissant trop d’espace entre nos lignes, ce qui a forcé notre changement tactique très tôt dans le match. Puis, quand Aïre a baissé un peu, on a su en profiter en inscrivant un but important au terme d’une action travaillée jeudi soir à l’entraînement. Par la suite, c’était difficile, même si on a été plus dangereux sur contre qu’eux en deuxième période, mais quand tu ne concrétises pas et ne marques pas le 0-2, tu t’exposes à un retour adverse. »

« Mais surtout, souligne l’entraîneur du Moulin, c’est une victoire qui va être importante pour la suite, dans l’état d’esprit. Comme je l’ai dit aux joueurs, c’est le genre de victoire qui crée un esprit d’équipe, de solidarité et une cohésion qui peuvent amener énormément pour la suite. Que ce soit pour notre déplacement de dimanche prochain sur le terrain d’un Puplinge qui va vendre cher sa peau pour se maintenir que pour d’éventuels barrages ou pour la saison prochaine. »

Une dernière journée à suspense nous attend dimanche prochain, où il faudra être attentif à ce qui se passe sur les autres terrains… mais aussi dans quatre semaines en 2ème ligue inter : en cas de non-relegation genevoise, il y aurait un promu supplémentaire de 4ème en 3ème ligue.

 

FC AÏRE-LE-LIGNON II – FC DONZELLE 0-1 (0-1)
Stade d’Aïre

But : 40′ Lucien Mèche 0-1

Aïre II (4-2-3-1) : Stoeckli – Rodriguez, Vieira, Nuredini, Solomon – S. Dulex, Riccobono – De Paiva, Zeqiri, Turel – Saïdi ©.
Remplaçants : Steger, Hamdi, Jakupi, Alonso, Sahiti, Rodriguez Duarte, M. Dulex.
Entraîneur : Patrick Vieira

Donzelle (3-4-3) : G. Zumbach – A. Zumbach ©, Arbesù, Waelti – Raubach, Mid. Cirak, Lu. Mèche, Beugger – Aegerter, Lo. Mèche, Wasmer.
Remplaçants : Pinton, Tesfamichael, Mir. Cirak, Sylva.
Entraîneur : Pascal Pécheur

Avertissements : Stoeckli, S. Dulex, Turel, Jakupi, Rodriguez et M. Dulex (Aïre) ; Raubach, Tesfamichael, Sylva pour Donzelle

 

Photos : OneClick-Photo

 

Share.