La 2ème ligue pour US Carouge !

0

Les Carougeois viennent à bout d’une coriace formation de Perly II (3-1) et obtiennent une promotion largement méritée au plus haut échelon cantonal.

Créé il y a six ans par une bande de copains, le « Plan X », comme on les surnomme, s’était fixé comme objectif d’atteindre la 2ème ligue. Après deux promotions successives, US Carouge entamait cette année sa quatrième saison en 3ème ligue. A la suite d’un premier tour parfaitement maitrisé, la formation entraînée par Paul Etoke –conjointement avec Raffaele Del Rosso jusqu’à récemment– a vu Veyrier II revenir à un petit point à deux journées de la fin. Une avance maintenue avant la réception de Perly II ce dimanche matin au Stade de la Fontenette.

La fête tourne au vinaigre

Des travées bien garnies, une équipe adverse pointant dans le ventre mou du classement et un terrain synthétique convenant parfaitement aux Carougeois : tout est en place pour obtenir cette ultime victoire synonyme de promotion. Une certaine tension se fait néanmoins ressentir, comme le confirmait Paul Etoke après la rencontre : « Il y avait beaucoup de tension dans les vestiaires avant le match. Les joueurs avaient à coeur d’obtenir cette promotion tant convoitée devant leurs amis et leur famille venus en nombre faire la fête. Ils ne voulaient donc pas se rater. Je leur ai dit de faire ce qu’ils savent faire de mieux : jouer ».

Le début de match est largement à l’avantage des locaux qui enferment Perly II dans leur camp. Le ballon tourne d’un côté à l’autre et les actions se multiplient avec Nicolas Gressent à la baguette. L’attaquant carougeois décroche constamment pour créer les décalages et tous les ballons dangereux passent par ses pieds. US Carouge fait preuve d’une belle maîtrise avec des latéraux n’hésitant pas à prendre leur couloir pour apporter le surnombre. Cependant, les Noirs vendangent : Fernandez, Montano ou encore Loureiro ne parviennent pas à ouvrir la marque malgré de belles opportunités.

A force de louper, Perly en profite et ouvre le score contre le cours du jeu à la demi-heure. Les locaux perdent le ballon sur le côté droit et Tronchin en profite pour déborder et centrer fort devant le but d’Alvarez. Touré, entré en jeu suite à la blessure de Beccarelli, pousse le ballon au fond des filets (27′, 0-1). Stupeur à La Fontenette. Veyrier II, accroché par Meinier au même moment (0-0) est virtuellement promu en 2ème ligue ! Dans la foulée, les visiteurs manquent une occasion en or de creuser l’écart. La tête de Touré s’écrase sur le poteau pour le plus grand bonheur des supporters du Plan X. Les locaux sont sonnés et peinent à récupérer la maîtrise du début de match.

La mi-temps est sifflée sur cet avantage d’une longueur pour les visiteurs. A la pause, le résultat de Veyrier II, mené 0-2 sur sa pelouse, arrive rapidement aux oreilles du président carougeois David Pérez qui s’empresse de rassurer son monde.

Les Perlysiens ont mené la vie dure aux Carougeois

Nicolas Gressent montre la voie

La seconde période commence sur les chapeaux de roue avec une égalisation dès la première minute par Nicolas Gressent qui élimine son vis-à-vis d’un subtil crochet avant d’ajuster Feuz d’un plat du pied plein de sang froid (46′, 1-1). Les Carougeois paraissent avoir fait le plus dur en faisant sauter le verrou perlysien. La suite est un monologue des joueurs de Paul Etoke. Rarement mis en danger lors du deuxième acte, les locaux enchaînent les occasions et mettent leur adversaire dans ses petits souliers.

A 20 minutes du terme, la délivrance vient des pieds du « pichichi » uruguayen Nicolas Vitkieviez, 15 buts pour lui cette saison. Un enchaînement contrôle de la poitrine frappe sous la barre permet aux locaux de s’envoler vers la 2ème ligue (71′, 2-1). Le public ainsi que l’ensemble du banc carougeois est debout et se congratule. Zumeri, auteur d’une entrée fracassante, inscrit le numéro 3 quelques instants plus tard à la suite d’une action rudement menée (75′, 3-1). La messe est dite, US Carouge file à l’échelon supérieur de manière méritée.

A l’image de Vitkieviez, la joie des Carougeois explose

Objectif atteint !

Au coup de sifflet final, l’ensemble des joueurs et du public se retrouve au milieu de la pelouse pour entonner le célèbre chant espagnol « Campeones ». Paul Etoke était évidemment ému à l’heure d’apporter son analyse : « Je suis personnellement satisfait du chemin parcouru. C’est un travail en duo que nous avons entamé avec Raffaele Del Rosso. Amener ces joueurs en 2ème ligue est une énorme satisfaction ».

L’entraîneur carougeois avouait ne pas avoir douter : « Même mené à la mi-temps, je n’ai pas eu peur. Nous étions en maitrise, j’ai donc rassuré mes joueurs pour qu’ils repartent de plus belle. Je pense qu’obtenir la promotion au bout d’un tel suspense dans ce mano à mano avec Veyrier est encore plus beau et rajoute de l’émotion et du plaisir ».

De l’émotion il y en avait notamment plein les yeux des joueurs ayant pris part au projet « Plan X » depuis ses débuts. C’est le cas de Stefan Renna qui avouait avoir écrit l’une des plus belles pages de sa carrière footballistique. « C’est difficile de poser des mots sur ce que l’on vient d’accomplir. Obtenir cela avec ses amis proches, avec des coachs qui nous tirent constamment vers le haut tout en gardant nos valeurs et nos principes, c’est juste fantastique ».

La saison n’est néanmoins pas terminée puisqu’US Carouge affrontera Versoix pour le titre de champion de 3ème ligue le mercredi 7 juin. Pour l’équipe réserve de Veyrier, qui a fini par s’imposer 3-2 contre Meinier, tout n’est cependant pas terminé : il reste un espoir de promotion qui passe par le maintien de Collex et Perly en 2ème ligue inter, ce qui leur donnerait droit à un barrage pour viser une double promotion, après le titre de la première équipe la semaine dernière.

L’aventure avait débuté en 5ème ligue, les voilà en 2ème ligue !

 

US CAROUGE FC – FC PERLY-CERTOUX II  3-1 (0-1)
Stade de la Fontenette

Buts : 27′ Toure 0-1, 46′ N. Gressent 1-1, 71′ Vitkieviez 2-1, 75′ Zumeri 3-1

US Carouge (4-4-2) : Alvarez – Renna, Montano ©, T. Gressent, Varela – Fernandez, Loureiro, Parente, Jolliet – N. Gressent, Vitkieviez.
Remplaçants : Cruz, Dias, Lopez, Guijarrot, R. Vazquez, Santos, Zumeri.
Entraîneur : Paul Etoke

Perly II (4-4-2) : Feuz – Törner, O. Dietrich, Geinoz ©, Gonçalves – Nkamwa, Kolly, N. Dietrich, Tronchin – N. Beccarelli, Latreche.
Remplaçants : Rebelo, Campbell, Sahiti, A. Beccarelli, Toure.
Entraîneur : Patrick Eyamo

Avertissements : Guijarrot (US Carouge) ; Gonçalves, N, Dietrich (Perly)

 

Photos : OneClick-Photo

 






Share.