Bernex récompensé au bout du suspense

0

Juniors C – Les jeunes par les jeunes / Les Bernésiens viennent à bout de Versoix au terme d’une finale de Coupe très disputée (2-1).

Samedi 10 juin, date importante pour le football genevois : au Stade municipal de Satigny se tiennent les finales de Coupe juniors. Ce sont les Juniors C qui engagent cette journée chargée. Versoix et Signal Bernex, ayant terminé respectivement deuxième et troisième en championnat, se disputent le titre de vainqueur de la Coupe.

Si on s’attendait à retrouver Plan-les-Ouates à la place des Bernésiens en finale, on se trompe. En effet, suite aux événements douteux de la demi-finale du mois dernier aux Cherpines (lire ici), celle-ci a été rejouée. Même scénario lors de cette deuxième confrontation, mais avec cette fois la qualification de Bernex aux tirs au buts. L’équipe de Confignon compte bien profiter au mieux de cette « deuxième chance ».

Intensité et équilibre

Un véritable combat est livré dès le début de match. De part et d’autre, on ressent une mentalité offensive. Pas question de se braquer derrière, les joueurs savent qu’il faudra prendre des risques aujourd’hui.

La première occasion est pour Bernex après trois minutes avec une frappe de Giannasi qui passe juste au-dessus. Réaction adverse au quart d’heure de jeu. Chaudet concède un rebond sur le tir de Cerutti et Conod se retrouve au bon endroit pour pousser le ballon au fond (14’, 0-1). Versoix marque encore deux minutes plus tard mais Cerutti est signalé hors-jeu. Le numéro 10 Conod a même l’opportunité de s’offrir un doublé peu après sur un caviar de Voccia mais bute sur le gardien. « On aurait pu mener plus largement si on avait mis nos occasions au fond. Peu de réussite pour nous et un très bon gardien en face », reconnaît l’entraîneur des Bleus, Roland Tami.

Les Versoisiens peuvent s’en vouloir d’avoir tant manqué car les « Jaune et Noir » ne se laissent pas démonter par ce premier but et égalisent. Zufferey accélère, Oberson rate son intervention et le contre favorable sourit à l’attaquant qui glisse la balle dans la cage vide (31’, 1-1). Un partout, c’est le score à la pause. Après un temps fort de Versoix, Bernex est à nouveau dans la course.

Changement de module décisif

« Nous avons un très bon potentiel offensif, je savais qu’on pouvait passer l’épaule et j’ai alors décidé de passer à deux attaquants ». Le coup de poker tenté par coach Pascal Walker en début de seconde période paye: Bernex trouve beaucoup plus de profondeur avec ce 3-5-2 et marque après cinq minutes grâce à un tir subtil de Moriaud (45’, 2-1).

Les Bernésiens commencent alors à baisser le rythme du jeu et tentent de conserver cette avance. En face, Versoix peut se mordre les doigts. Conod loupe encore des occasions en or aux 65ème et 75ème minutes. Trop de précipitation, peu de précision et un gros manque de confiance pour le buteur de la Bécassière. « Il a l’habitude de marquer sur chacun de ses tirs, malheureusement aujourd’hui ce n’était pas son jour » commente le coach Roland Tami.

La forteresse bernésienne résiste jusqu’à la fin. Délivrance pour les joueurs du coteau et pour leur entraîneur Walker au coup de sifflet final: « Les joueurs ont su être décidés, solidaires et dominateurs. Je suis très fier d’eux : on méritait un titre cette saison ». Bernex jouera les finales romandes le week-end prochain à La Chaux-de-Fonds avec peut-être un second titre à la clé.

 

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON – FC VERSOIX  2-1 (1-1)
Stade municipal de Satigny

Buts : 14’ Conod 0-1, 31’ Zufferey 1-1, 45’ Moriaud 2-1

Bernex (4-3-3) : Chaudet – Schaapman, Mathez ©, Constantin, Weber – Müller, Hebert, Clottu – Giannasi, Rodriguez, Zufferey.
Remplaçants : Olarreaga, Borgeat, Ngoubeyou, Moriaud, Sonneville, Krebs, Giacomelli.
Entraîneur : Pascal Walker

Versoix (4-3-3) : Oberson – Todeschini ©, Johannessen, Van den Ouweland, Theubet – Moreira, Torrado, Oppikofer – Rebelo, Conod, Cerutti.
Remplaçants: Igunbor, Chissano, Mubangizi, Paktian, Angelovski, Voccia, Pidancet.
Entraîneur : Roland Tami

Avertissements : Zufferey (Bernex); Todeschini ( Versoix)

 

 

 

Share.