L’Atlético conserve son trône à Genève

0

Les Colchoneros remportent la cinquième édition de la Geneva Cup en venant à bout du FC Barcelone en finale (2-0). C’est leur troisième sacre consécutif en terres genevoises.

Après les qualifications de la veille (lire ici), place à la phase finale de la Geneva Cup dimanche. Quatre équipes se disputeront la couronne aujourd’hui : l’Atlético Madrid, le FC Barcelone, le Servette FC ainsi que le Meyrin FC.

Des demi-finales spectaculaires

Servette est-il capable de bousculer le double tenant du titre ? Une chose est sûre : les Madrilènes n’ont pas l’intention de faire de cadeaux. Ils prennent l’avantage après six minutes grâce à un tir du capitaine Wilfred. Les Grenat refusent de lâcher l’affaire et mettent corps et âme à la recherche du but égalisateur. Malgré tous les efforts fournis, l’Atlético résiste et disputera la finale pour la troisième année consécutive (1-0). 

Au tour de Meyrin de jouer sa demi-finale. Contre le Barça, il faudra un miracle à la troupe de Del Rosso pour décrocher une place en finale. De plus, on voit mal l’équipe hôte revenir après un but de De La Fuente en début de match. Cependant, les « Jaune et Noir » n’ont pas fini de nous surprendre ce week-end : Russo décale Antunes en retrait qui, d’une puissante frappe, fait lever la tribune des Arbères (1-1). Cette égalisation n’est qu’illusoire car Barcelone repasse devant deux minutes plus tard avec Canton et en inscrit un troisième par l’intermédiaire de Mortimer. Mendes redonne un espoir aux siens (3-2) mais la remontée ne réussit pas aux Meyrinois, qui sont éliminés avec les honneurs : ils ont été la belle surprise de ce week-end. 

Une finale 100% ibérique nous attend donc entre l’Atlético Madrid et le FC Barcelone.

Pour patienter jusqu’à 17 heures se disputent des matchs de classement. Lyon prend le dessus sur les Belges du KRC Genk (3-1) et termine septième. Benfica, quant à lui, l’emporte aux penaltys face à Grasshoppers et s’empare de la cinquième place.

Avant la grande finale tant attendue, place à la petite finale et au derby genevois: Servette contre Meyrin. Après une première mi-temps à un rythme bas, les Servettiens prennent l’avantage dans la seconde manche avec Regillo. Ils doublent la mise à deux minutes du terme grâce à Diallo et s’adjugent ainsi la « médaille de bronze ».

Servettiens et Meyrinois ont fait un très bon tournoi

Invincible Atlético

Il est maintenant temps pour les choses sérieuses. Dans un Stade des Arbères plus afflué que jamais, Catalans et Madrilènes font leur entrée sous les applaudissements des nombreux spectateurs. L’Atlético semble plus en jambes que son vis-à-vis et ouvre logiquement le score d’une frappe imparable d’Ajenjo à l’entrée des seize mètres. Les joueurs de la capitale continuent de maîtriser leur sujet et vont à la pause avec cet avantage mérité (1-0).

Le Barça ne parvient pas à percer le solide bloc rojiblanco et encaisse le but décisif de Montoro dans les arrêts de jeu (2-0). Pour une troisième année consécutive, la Coupe ira à Madrid. Chapeau à l’Atlético qui est resté invaincu tout au long du tournoi.

« C’est indispensable pour nos jeunes de participer à des manifestations de haut calibre international. J’ai entendu dire du très grand bien de cette Geneva Cup et je ne suis pas déçu. C’est une grande fierté pour moi d’être le troisième entraîneur Madrilène à remporter le trophée ici à Genève », nous confiait l’entraîneur victorieux, Carlos Gonzalez.

Avec une affluence remarquable et un spectacle de qualité offert par les huit équipes présentes tout au long des deux jours, cette cinquième édition de la Geneva Cup a été une nouvelle fois une véritable réussite. 

Classement final :

  1. Atlético de Madrid
  2. FC Barcelona
  3. Servette FC
  4. Meyrin FC
  5. SL Benfica
  6. Grasshoppers
  7. Olympique Lyonnais
  8. KRC Genk

Distinctions spéciales :

  • Meilleur joueur : Cedric Wilfred (Atlético de Madrid)
  • Meilleur gardien : Joao Manuel Silva (SL Benfica)
  • Prix du Fair-Play: FC Barcelona

 

Photoa : OneClick-Photo

 

Share.