Les Meyrinois y sont presque

0

Les joueurs de Lebeau sont à bout touchant : ils peuvent se permettre un nul samedi à Sierre et ils seront promus en 1ère ligue.

On ne va pas faire la fine bouche : Meyrin a déjà un pied et quatre orteils en 1ère ligue. La victoire 4-0 du week-end dernier contre la lanterne rouge Bramois, accompagnée du nul de son poursuivant Monthey à Conthey, a augmenté l’avance des Meyrinois à trois points avant la dernière journée.

La situation est on ne peut plus favorable pour ce samedi : les pensionnaires des Arbères peuvent se permettre un nul sur le terrain de Sierre, sans se soucier de ce que feront les Montheysans, qui reçoivent Chênois. Mieux : ils peuvent même s’autoriser une défaite, puisqu’en cas d’égalité de points, ils sont devant Monthey au classement fair-play, critère de départage en 2ème ligue interrégionale.

Mais nul doute que l’équipe de Jean-Philippe Lebeau aura à coeur de boucler l’affaire sur le terrain, face à une équipe valaisanne déjà reléguée depuis des semaines. Les Genevois voudront décrocher un huitième succès consécutif. Car, malgré une série en cours de sept victoires de rang et une invincibilité de 21 journées qui date du 3 septembre 2016, il faudra tout de même attendre la dernière journée pour décider du promu. C’est dire la difficulté de ce championnat de 2ème ligue inter, dont seule une équipe par groupe accède à la 1ère ligue.

Meyrin s’était fixé cet objectif et faisait partie des grands favoris. Le club du président Salamolard s’en est donné les moyens et a désormais une dernière marche à gravir au Stade des Condémines, où un nul serait suffisant. Voire même une défaite sans prendre de carton, mais ce serait mal connaître l’ambition des protégés de Lebeau.

Lebeau et les siens y sont presque : confirmation samedi à 18h

 

Photos : OneClick-Photo






Share.