A Lancy le premier derby de la saison

0

Au terme d’un derby équilibré, Lancy empoche les trois premiers points de la saison face à un Etoile Carouge intéressant mais qui paye cher des erreurs individuelles (3-2).

Ce vendredi, à Marignac, c’est la soirée des premières. Premier match de la saison de Première Ligue, premier derby genevois entre deux équipes qui jouent leur premier match sous les ordres de leur entraîneur respectif.

Lancy, pour la première de Bruno Codeas, reçoit Etoile Carouge pour la première de Jean-Michel Aeby, arrivé cet été de… Lancy. C’est donc un match intéressant à plusieurs points de vue qui va se dérouler devant un public nombreux.

Une première demi-heure équilibrée, puis le tournant du match

Dès le début de rencontre, les deux formations présentent la volonté de jouer vers l’avant, de se montrer dangereux. Cela donne une partie ouverte, sans réelle chance de but, mais avec un ballon qui passe d’un camp à l’autre et l’intensité d’un derby, même si celui-ci est placé très tôt dans la saison.

Le tournant du match va se dérouler à la demi-heure de jeu. Carouge va se procurer une énorme occasion par l’intermédiaire de Kernou qui devance la sortie du portier Dumont mais ne trouve pas la cible (29’). Dans la foulée, le ballon se retrouve dans la surface des visiteurs et dans les pieds de Nsilu qui profite d’une glissade pour aller dribbler Guedes et trouver, lui, le cadre pour l’ouverture du score (30’, 1-0).

Lancy va continuer sur sa lancée et très rapidement profiter d’une nouvelle grosse erreur défensive pour doubler la mise. Pris dans le pressing, Guedes tente un dribble, le manque et voit son dégagement en catastrophe arriver dans les pieds de Haliti. Le capitaine des locaux fixe la défense et décale l’ex-Meyrinois Nsilu qui peut tranquillement inscrire son deuxième but (34’ 2-0)

Etoile Carouge est assommé par ces deux réussites, mais va vite réagir, las pour les hommes de Jean-Michel Aeby, Dumont se détend bien sur une belle frappe de de Kernou et Kari ne cadre pas sa tentative de lob suite à une merveille d’ouverture de Ferati. Les visiteurs auraient mérité de revenir au score mais vont boire le thé sur un retard de deux buts au terme d’une première mi-temps marquée par le réalisme lancéen.

La deuxième période va prendre le même scénario de début que sa grande sœur. Les deux formations sont proches et aucune ne prend véritablement le dessus dans le premier quart d’heure. Et comme en première mi-temps, c’est Lancy qui va se montrer le plus réaliste en triplant la mise à l’heure de jeu grâce à Aïachi qui voit le ballon lui arriver dessus suite à un corner cafouillé (58’, 3-0).

Nsilu, ex-Meyrin et déjà double buteur d’entrée

Rush carougeois

Le camp visiteur ne semble pas comprendre comment il peut se retrouver mené de trois unités et va tenter de réagir rapidement. Lancy, quant à lui, veut gérer son avantage, reculant devant le pressing adverse, mais aussi sous le coup de la fatigue de cette première journée et le match va changer de physionomie.

Etoile Carouge, qui joue plus haut sur le terrain, procède à un double changement à la 68ème minute de jeu. Un coup tactique d’Aeby qui va porter ses fruits puisque les entrées de Dugourd et Imbriaco vont rapidement mettre leur équipe dans le sens de la marche. Le premier commence par forcer Dumont à un bel arrêt réflexe à la 75ème minute, puis le second est à la réception d’un superbe centre tendu de Lhoneux pour la réduction du score (80’, 3-1).

Lancy semble souffrir physiquement en cette fin de rencontre, les crampes arrivent et les joueurs de Bruno Codeas résistent du mieux possible face aux déferlantes adverses menées par Mergim Ferati.

Le 14 carougeois, ancien pensionnaire de Marignac, va ainsi être le plus dangereux, en se créant d’abord une belle frappe des vingt mètres qui frôle le poteau de Dumont, puis en récupérant le ballon suite à une erreur défensive lancéenne pour aller tromper le portier et recoller à 3-2 (91’), malheureusement trop tard pour eux.

C’est donc sur cette victoire de Lancy que s’achève ce premier derby de la saison, une victoire que les Lancéens sont allés chercher grâce à leur réalisme et leur combativité lorsque cela devenait difficile. « Je pense que c’est une victoire méritée, analysait Bruno Codeas à la sortie des vestiaires. On a réussi à contrer cette belle équipe de Carouge dans leur jeu et on a fait preuve d’une belle solidarité pour tenir ce score. Dommage que cette erreur défensive en fin de partie nous ait fait peur jusqu’au bout. »

« Mais je suis heureux de cette victoire, poursuit l’ancien entraîneur meyrinois, d’autant plus qu’on n’avait pas tout l’effectif à disposition et que mes gars étaient fatigués après quatre semaines de préparation. »

Lancy a ainsi dû faire appel à quelques joueurs ne figurant pas dans son effectif, comme le « vétéran » Frédéric Besseyre, 39 ans et ultra précieux tout au long de la partie.

Du côté carougeois, cette défaite ne doit pas enlever les belles choses présentées, comme nous le confie Jean-Michel Aeby : « Je pense qu’on mérite mieux. Sur la première mi-temps, on doit finir avec un nul, et pas avec deux buts de retard… On n’a pas le droit de faire des erreurs défensives pareilles. Je n’incrimine aucun joueur en particulier, mais je veux juste qu’on soit conscient de cela. »

« Par la suite, poursuit Aeby, on a été bien mieux en deuxième période. Lancy inscrit ce troisième but qui nous fait mal, mais on réagit très bien et je pense que si on joue cinq minutes de plus, on revient au score. Mais le championnat est encore long et ce match est désormais derrière nous. »

 

LANCY FC – ÉTOILE CAROUGE FC  3-2 (2-0)
Stade de Marignac

Buts : 30’ Nsilu 1-0 , 34’ Nsilu 2-0, 58’ Aïachi 3-0, 80’ Imbriaco 3-1, 91’ Ferati 3-2

Lancy (4-3-3) : Dumont – Palermo, N’Diaye, Aïachi, Pedretti – Haliti © (87’ Luisoni), Barroso (48’ De Almeida), Torres (75’ Aka) – Besseyre, Nsilu, Vuzi.
Entraîneur : Bruno Codeas

Carouge (4-1-4-1) : Guedes – Kursner, Reymond, Oyono, Beuchat – Robin © (68’ Imbriaco) – Kernou, Ferati, Fernandez (46’ Ribeiro), Lhoneux – Kari (68’ Dugourd).
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Avertissements : Haliti (Lancy) ; Ferati (Carouge)

 

Photo: OneClick-Photo

 

 

Share.