Meyrin domine largement Carouge

0

Au terme d’un derby longtemps fermé, Meyrin l’emporte largement sur un Etoile Carouge qui n’a jamais su trouver la solution.

Troisième journée de 1ère ligue et déjà deuxième derby cantonal. Le Meyrin FC recevait samedi soir l’Etoile Carouge aux Arbères, pour la première fois depuis six ans. Après deux nuls, les locaux sont à la recherche de leur première victoire de la saison, tandis que Carouge veut lancer une série après sa victoire de la semaine dernière face à Oberwallis (4-2).

Première mi-temps terne, sauf dix minutes

Au début de rencontre, on sent que les deux formations sont dans l’attente. Aucune des deux ne veut se livrer et une longue période d’observation va s’installer. Les acteurs tentent de proposer un jeu à base de passes courtes mais celui-ci reste stérile. On notera ainsi la première frappe au but à la 22ème minute côté carougeois. Cet essai, bien que non-cadré, va lancer une séquence de dix minutes qui va voir les deux adversaires se créer, enfin, des chances de but.

C’est tout d’abord Meyrin qui va se montrer dangereux : une triangulation d’école permet à Paçarizi de centrer en retrait sur Diallo. Le milieu local arrive lancé à l’orée de la surface et crucifie Guedes d’une belle frappe au sol (25′, 1-0).

Carouge va répondre immédiatement en se créant une belle chance de but. Las pour les hommes de Jean-Michel Aeby, Fernandez ne cadre pas sa tentative alors qu’il s’était retrouvé seul à 15 mètres du but. Ce raté va avoir de lourdes conséquences puisque dans la foulée, Moussilou se fait faucher dans la surface des visiteurs et Paçarizi peut chanceusement concrétiser ce penalty et doubler la mise (29’, 2-0)

Là encore, Carouge va tenter de réagir par l’intermédiaire d’Imbriaco. Le petit numéro 8 –trois buts lors des deux premières sorties– est servi idéalement au milieu de la défense des Jaune et Noir mais Grujicic s’interpose avec brio et permet à son équipe de boire le thé avec un avantage de deux unités.

Le premier buteur, Diallo, avec Ferati

Meyrin gère, Carouge peine

A l’entame de la seconde période, on se dit que Carouge va tenter de revenir en finissant en force, comme ils l’avaient fait contre Lancy voici deux semaines. C’est un tout autre scénario qui va se dérouler. Meyrin va en effet vivre une seconde période tout en sérénité, privant son adversaire de toute solution offensive, ne lui laissant aucune chance de ne serait-ce qu’y croire.

Ce sont d’ailleurs les joueurs de Jean-Philippe Lebeau qui vont se créer les meilleures chances de but et trouver la faille pour la troisième fois de la partie. C’est l’ancien pensionnaire de Ligue 1 Matt Moussilou qui se retrouve à la chute d’un corner pour inscrire son quatrième but en trois matches (70’ 3-0). Cette réussite va complètement assommer Etoile Carouge qui va voir son adversaire continuer de se créer des occasions de buts et qui ne doit de ne pas prendre de 4ème but qu’au manque de précision de Paçarizi, à deux reprises, ou aux dernières touches trop longues de Dia, Diallo et Tsimba, pourtant idéalement placés.

L’orgueil visiteur va cependant parler et Dugourd va obtenir un penalty à la 75ème minute. Malheureusement, M’baye envoie son tir dans les étoiles et c’est sur ce score 3-0 que se termine ce derby.

Moussilou, 4 buts en 3 journées déjà

L’armada offensive a parlé

Au final, Meyrin a su faire parler son réalisme pour mener à la pause et a géré les dernières quarante-cinq minutes pour aller décrocher cette première victoire. La ligne offensive meyrinoise est impressionnante, avec les anciens professionnels Paçarizi-Moussilou-Tsimba, le jeune prometteur Kikuta et l’ex-ugéiste Dia, et celle-ci peut permettre aux pensionnaires des Arbères de viser les sommets cette saison.

A l’heure de l’analyse, Jean-Philippe Lebeau confirmait cette impression : « La première période n’a pas atteint des sommets. Les deux équipes se sont observées et cela s’est senti dans la qualité du jeu et l’intensité présentées. Ensuite, en deuxième période, on a voulu gérer en leur laissant le ballon et profiter des espaces ainsi créés et on a finalement été les plus dangereux. On aurait pu en mettre d’avantage, mais je suis satisfait. » Meyrin va avoir l’objectif de prolonger cette invincibilité la semaine prochaine, en déplacement sur la pelouse des M21 d’YB.

Côté carougeois, c’est une deuxième défaite lors d’un derby cette saison. Et contrairement à la rencontre initiale à Lancy, les Stelliens n’ont jamais paru avoir les armes de remonter au score et ont concédé une défaite large et logique. Il va falloir se reprendre dès la semaine prochaine avec la réception de la seconde garniture du FC Thoune.

 

MEYRIN FC – ETOILE CAROUGE FC  3-0 (2-0)
Stade des Arbères

Buts : 25′ Diallo 1-0, 29′ Paçarizi (P) 2-0, 70′ Moussilou 3-0

Meyrin (4-2-3-1) : Grujicic – Katana, Buchs (62′ Rezzonico), Tissot, Dembele – De Freitas, Diallo – Tsimba ©, Paçarizi (77′ Cardoso), Kituka (46′ Dia) – Moussilou.
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Carouge (4-2-3-1) : Guedes – Thiam, Reymond, Ribeiro, Beuchat © – Fernandez, Oyono – Alaj (46′ M’Baye, Ferati (66′ Dugourd), Kernou – Imbriaco (58′ Kari).
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Avertissements : Katana, Buchs, Tissot (Meyrin) ; Reymond (Carouge)

 

Photos : IV Sport

 

Share.