Champel (enfin) lancé

0

Une solide prestation face à Onex permet aux Champelois d’obtenir leur première victoire de la saison (5-1). Bouffée d’oxygène pour les joueurs nouvellement entraînés par Jean-Yves Soilihi, qui restent cependant lanterne rouge.

Jeudi soir, Champel recevait Onex pour un match avancé de la 8ème journée de 2ème ligue. Il faut se l’avouer, les Champelois sont en crise: ils occupent la dernière place avec sept défaites en autant de rencontres. Bien que la saison soit encore longue, les joueurs devront vite remédier à ces débuts difficiles sans quoi la relégation deviendrait inévitable. Pour ce faire, un changement a eu lieu sur le banc d’entraîneur avec la nomination de Jean-Yves Soilihi et Davide Mistretta, arrivés en provenance des Juniors B pour remplacer Gabriel Viseu et Sergio Coelho. L’adversaire du jour, Onex, a lui aussi eu de la peine à lancer sa saison mais vient d’enchaîner deux victoires et se présente donc en forme à ce match.

Champel puni d’entrée

Dès le coup d’envoi, on remarque une grosse envie de bien faire des locaux. Ces derniers paraissent déterminés et se montrent agressifs sur chaque duel. Le message est clair: pas question de perdre à nouveau aujourd’hui. Pourtant, ce sont les visiteurs qui ouvrent le score. Au quart d’heure de jeu, suite à une combinaison sur corner, Lago décroche une puissante frappe à l’orée des seize mètres sur laquelle Dousse ne peut rien (14′, 0-1). Malgré une entame prometteuse, Champel est déjà mené.

Les Rouges n’ont cependant pas dit leur dernier mot. Combattifs et solidaires, ces derniers semblent avoir les cartes nécessaires pour bousculer Onex et reviennent en effet dans la course grâce à un splendide coup franc signé Croce (20′, 1-1). De ce but en débouchent deux autres. En inscrivant un doublé en trois minutes, le buteur Koffi permet aux siens de creuser l’écart (24′ et 27′, 3-1).

Croce, auteur du 1-1

Le scénario du match s’est complètement inversé. Onex n’y est plus et se retrouve étouffé par le pressing adverse. En deuxième période, les Verts tentent de recoller au score mais manquent d’animation offensive. Le bloc défensif champelois ne fait pas de cadeaux.

Profitant du carton rouge reçu par le défenseur Nasser, Champel perce encore la défense onésienne à deux reprises. D’abord, Prat marque d’une frappe croisée (79′, 4-1). Puis, dans le temps additionnel, Sangaré conclut ce festival de buts (91′, 5-1).

L’expulsion de Nasser n’aura pas aidé les Onésiens

« Continuer sur cette lancée »

Une première victoire haut la main qui aura été tardive certes, mais qui fait le plus grand bien, comme le témoigne le nouvel entraîneur Solihi, en charge depuis trois semaines : « Je tiens à féliciter mes joueurs pour leur prestation. J’attends cela depuis trois matchs et aujourd’hui nous avons mis la juste intensité et répondu présents physiquement pour l’emporter. »

Pour ce qui est de la lutte contre la relégation, l’entraîneur champelois préfère ne pas se prononcer mais « savoure cette victoire, fruit du travail accompli, et espère continuer sur cette lancée ». En attendant les matchs du week-end, Champel compte trois point de retard sur Veyrier II, premier non-relégable, et se prépare déjà à affronter le CS Italien dans une semaine.

De son côté, la troupe de Patrick Hochstrasser encaisse là sa cinquième défaite de la saison et reste à la 9ème place, quatre points devant US Carouge, premier relégable. Un nouveau match important les attend contre Veyrier II la semaine prochaine. Dans ce championnat de 2ème ligue, la course au maintien s’annonce, tout comme la course au titre, des plus disputées. Les confrontations directes risquent d’être cruciales.

 

FC CHAMPEL – FC ONEX  5-1 (3-1)
Centre Sportif du Bout-du-Monde

Buts: 13′ Lago 0-1, 20′ Croce 1-1, 24′ Koffi 2-1, 27′ Koffi 3-1, 79′ Prat 4-1, 91′ Sangaré 5-1

Champel (4-3-3): Dousse – Malagoli, Deguise ©, Varela, Cancelli – Croce (82′ Beccarelli), De Oliveira, Prat – Paixao (63′ Belarbi), Koffi, Marques (68′ Sangaré).
Entraîneur: Jean-Yves Soilihi

Onex (4-3-3): Mbele – Hamouni (73′ Selmani), Pinto, Nasser, Bernard – Barros (46′ Borcard), Malanda, Seljmani – Emini (46′ Tacita), Lago, Menga ©.
Entraîneur: Patrick Hochstrasser

Avertissements : Marques (Champel); Borcard, Seljmani, Bernard (Onex).
Expulsion : 52′ Nasser (Onex, second avertissement)

 

Photos : OneClick-Photo (archives)

 

 

Share.