Chênois termine en fanfare

0

Intouchables, les joueurs de David Joye finissent le premier tour sur une dixième victoire consécutive, la onzième au total, acquise sur le terrain de Veyrier (0-6).

Chênois est à la fête. Ce week-end, le club historique des Trois-Chêne fête ses 110 ans au moment où la première équipe vit un état de forme impressionnant en 2ème ligue inter. Certes, les heures glorieuses du club qui a connu la LNA et la LNB sont derrière lui, mais de nouvelles bases saines et solides semblent se mettre en place.

Sur le terrain de Veyrier, les joueurs de David Joye ont fait preuve de la même solidité affichée durant tout ce premier tour. Sans être forcément très supérieurs à leurs homologues veyrites dans le jeu, les Chênois ont eu cette baraka propice aux équipes à qui tout semble sourire. Le jeu est une chose, mais la concrétisation en est une autre. Et vendredi soir, on a facilement pu deviner qui était dans une période de doute et qui semblait intouchable.

Mois difficile pour Veyrier 

Car, malgré le lourd score au tableau d’affichage, Veyrier n’a pas été ridicule, loin de là. Les joueurs de Daniel Villa auraient mérité d’en marquer un ou deux en seconde période, notamment par Röthlisberger et Reymond. C’est derrière qu’il a eu un souci. Trois des buts visiteurs proviennent de coups de pieds arrêtés, les autres sont dus à une certaine passivité sur les longues balles. A cela, on ajoute une période de doute, et l’addition est vite salée. C’est dommage, car les Verts réalisaient un premier tour plus qu’honorable jusqu’à il y a encore un mois. Mais la fin du premier tour a ressemblé au cauchemar : lourdes défaites contre Servette M21 (0-4), Monthey (5-0), Chênois (0-6), et un nul décevant sur le terrain d’une équipe d’UGS qui a terminé le match à huit joueurs (2-2).

Heureusement pour la troupe de Villa, les points étaient déjà dans la valise pour ne pas se retrouver dans le dur au classement au moment de la trêve. Mais attention, il ne faudra pas se relâcher au printemps prochain car la barre n’est plus qu’à quatre points. Un tour préliminaire de Coupe de Suisse à La Sarraz leur permettrait cependant de terminer l’année sur une bonne note le week-end prochain.

Fin de premier tour compliquée pour l’équipe du capitaine Röthlisberger

Tout réussit à Chênois

Concernant Chênois, que dire de plus ? La semaine dernière, nous avions parlé avec David Joye du moment extraordinaire que traverse le club. Cette large victoire en est une preuve supplémentaire. Il faut le dire, cette équipe dégage une sensation d’invincibilité. A commencer par le gardien Van der Laan, toujours aussi impressionnant, ainsi que sa défense, qui n’a pris que 8 buts en 13 matchs lors de ce premier tour. Sur cette rencontre, mention spéciale au défenseur central Molina, double buteur de la tête. Au milieu, les jeunes du club sont au premier plan, surtout Philippe Blättler, dont le jeu toujours porté vers l’avant est un régal. En attaque, on ne présente plus Fabien Calleja, auteur de son 7ème but de la saison d’une belle frappe croisée, mais on découvre avec plaisir Loris Lombard, également auteur d’un doublé et meilleur buteur de l’équipe avec 10 réalisations. Ce n’est pas un hasard si les Rouges sont également la meilleure attaque.

Lombard, 10 buts lors de ce premier tour

Vous l’aurez compris, ce collectif du CS Chênois va être difficile à battre. Seul Interstar (1-0) a réussi à le faire durant cette première partie de saison. Depuis cette défaite à Varembé, uniquement des victoires sont à mettre à l’actif de l’équipe de David Joye. Certaines souffertes, d’autres moins, comme la dernière en date. Tout réussit en ce moment aux Chênois. C’est presque dommage pour eux que le championnat prenne quatre mois de pause dès lundi. En attendant, leur avance en tête du championnat peut encore croître ce week-end en cas de faux pas des poursuivants. Ils regarderont tout ça confortablement assis sur leur trône de leader pendant la trêve hivernale. Une chose est sûre : cette équipe de Chêne, il faudra aller la chercher en 2018, car elle se dirige tout droit vers la 1ère ligue.

 

FC VEYRIER SPORTS – CS CHÊNOIS  0-6 (0-2)
Stade de Veyrier-Village

Buts : 6’ Kouzmet 0-1, 20’ Molina 0-2, 48′ Lombard 0-3, 53′ Molina 0-4, 55′ Calleja 0-5, 80′ Lombard 0-6

Veyrier (4-2-3-1) : Centeno – Innaurato, Moreira, Mendes, Herman – Machado (46′ Reymond), Canabal – Zahi (46′ Sawadogo), Röthlisberger ©, Taddéo (64′ El Zahar) – Teicher. 
Entraîneur : Daniel Villa

Chênois (4-3-3) : Van der Laan – Isabey, Remy ©, Molina, Kouzmet – Bilalli (58′ Tshikomb), Awoa, Blättler (74′ Racciopi) – Nya (76′ Cerutti), Calleja, Lombard. 
Entraîneur : David Joye

Avertissements : Sawadogo (Veyrier) ; Tshikomb. Lombard (Chênois)

 

Photos : OneClick-Photo et C. Rosset





Share.