Lancy s’échappe à l’heure des fêtes

0

Lancy remporte un derby d’excellente facture sur la pelouse d’Etoile Carouge et passera la trêve solidement en tête (1-2).

Pour le dernier match avant la longue pause hivernale, le Stade de la Fontenette accueillait un derby de gala entre Etoile Carouge et Lancy. Invaincus depuis huit journées en championnat (dernière défaite le 19 août à Meyrin), les Stelliens avaient l’occasion de rejoindre les Lancéens en cas de victoire. De son côté, le leader espérait remporter son troisième derby de la saison et surtout poursuivre son incroyable série de sept victoires sur ses huit dernières sorties pour creuser l’écart en tête ! A noter que les deux équipes s’étaient affrontées en ouverture de saison : les hommes de Bruno Codeas l’avaient emporté sur le score de 3-2.

Carouge prend le match en main

Pas de round d’observation entre deux équipes bien décidées à ouvrir le score rapidement et à prendre le match à leur compte. Les occasions s’enchaînent de part et d’autre, mais aucune des deux formations ne parvient à prendre les devants au tableau d’affichage. Les locaux se montrent dangereux par M’Baye et Kernou, mais les deux hommes tergiversent à la finition.

Alors que les Lancéens subissent la pression et les assauts carougeois, ces premiers se montrent tout de même dangereux. Par deux fois, Vuzi se retrouve en excellente position, mais le joueur formé au Meyrin FC ne parvient pas à cadrer ses tentatives. La domination des hommes de Jean-Michel Aeby s’intensifie à la demi-heure de jeu et, juste après une nouvelle occasion manquée par Kernou, ils ouvrent la marque. Les Stelliens profitent d’une perte de balle d’Aïachi pour lancer rapidement Dugourd dans la profondeur. Le meilleur buteur du championnat élimine Dénervaud et inscrit son 17ème but de la saison (33′, 1-0) !

Les Carougeois subissent néanmoins un énorme coup dur avant la pause avec la blessure au ménisque de ce même Dugourd. Jean-Michel Aeby procède à une réorganisation tactique de ses hommes en faisant entrer Avdulahi dans l’axe et en décalant Alaj sur le côté. La pause est sifflée sur ce maigre avantage malgré une ultime chance de but à mettre à l’actif de M’baye qui ne cadre pas alors que le but était ouvert.

La joie du Dugourd… avant sa blessure

Les visiteurs retournent la situation

A la pause, Bruno Codeas procède à un changement tactique avec la sortie de Cardoso : « Nous avons beaucoup subi en première période car nous ne parvenions pas à tenir le ballon. J’ai donc décidé de faire entrer Ravet dans l’axe pour donner plus de consistance à notre jeu ». Une modification qui va s’avérer payante. En moins d’un quart d’heure, les visiteurs renversent la vapeur.

Après cinq petites minutes, Pais glisse le ballon dans le dos d’une défense locale bien statique. Vuzi s’échappe et ne manque pas son face à face avec Guedes (50′, 1-1). La troisième est la bonne pour l’ailier lancéen qui inscrit son 7ème but de la saison. Carouge n’y est pas en ce début de seconde période et Lancy en profite une nouvelle fois. Lancé en profondeur sur la droite, Torres réalise une merveille d’exploit personnel. Il couche Kursner par deux fois avant de décocher une frappe imparable dans le petit filet (57′, 1-2).

Les locaux tentent de réagir mais leur jeu est beaucoup moins fluide que lors du premier acte. Obligés de jouer long, les occasions se font rares. Ils passent quand même tout proche de l’égalisation à la suite d’un centre manqué d’Alaj qui surprend Dénervaud et termine sa course sur le poteau. Les locaux prennent des risques pour égaliser et laissent des espaces à leurs adversaires. Ces derniers en profitent pour se créer trois énormes possibilités de creuser l’écart, mais Qarri et Aka échouent à leur tour sur le poteau. Malgré un dernier rush carougeois, Lancy sort vainqueur de ce duel qui aura tenu toutes ses promesses !

Vuzi, toujours décisif lors des derbys

Des vacances bien méritées

Un sentiment de frustration prédominait Jean-Michel Aeby à l’heure de l’analyse : « La défaite est dure à encaisser car nous avons réalisé une magnifique première période. Je tiens d’ailleurs à tirer un coup de chapeau à mes joueurs pour ce qu’ils ont produit aujourd’hui. Nous avions de nombreux absents, mais nous avons répondu présents face à cette excellente équipe de Lancy que je félicite pour son parcours. Je regrette cette entame de seconde période où nous avons eu dix minutes de relâchement sur lesquels nous encaissons deux buts ».

Du côté des vainqueurs, Bruno Codeas était évidemment tout sourire après cette nouvelle victoire des ses protégés : « On a été mentalement très solides pour venir gagner ici. Carouge restait sur neuf matchs sans connaître la défaite en comptant la coupe. Même menés, nous n’avons jamais paniqué, nous savions que nous allions marquer au moins un but car nous sommes une équipe qui marque beaucoup. Félicitations à mes joueurs qui ont bien mérité leurs vacances. Je tiens également à adresser tout mon soutien à Dylan Dugourd qui je l’espère retrouvera très rapidement les terrains ».

Pour ces deux équipes, Il est désormais l’heure d’entrer en hibernation avec près de quatre mois sans rencontre officielle. Comme le disent si bien les deux entraîneurs : « C’est un nouveau championnat qui débutera en mars après une si longue pause qui verra de nombreux effectifs être modifiés… »

 

ETOILE CAROUGE FC – LANCY FC  1-2 (1-0)
Stade de la Fontenette

Buts : 33′ Dugourd 1-0, 50′ Vuzi 1-1, 57′ Torres 1-2

Carouge (4-2-3-1) : Guedes – Kursner (59′ Staffieri), Oyono, Reymond (87′ Amdouni), Beuchat – Robin ©, Fernandez – Dugourd (41′ Avdulahi), Alaj, Kernou – M’Baye.
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Lancy (4-2-3-1) : Dénervaud – Pedretti ©, Aïachi, N’Diaye, Palermo – Pais (66′ Qarri), Barroso – Correia (46′ Ravet), Torres (84′ Aka), Vuzi – Nsilu.
Entraîneur : Bruno Codeas

Avertissements : Guedes, Kernou (Carouge) ; Pais, Vuzi (Lancy)
Expulsion : 89′ Vuzi (Lancy, second avertissement)

 

Photos : OneClick-Photo

 

 

Share.