Les Grenat s’offrent le quart. Un vrai exploit !

0

Incroyable d’abnégation, Servette Chênois remonte un retard de deux buts et élimine Young Boys aux tirs au but en 1/8 de finale de la Coupe de Suisse.

Le Servette FC Chênois Féminin tient le premier exploit de sa courte histoire. Créé cette saison suite au rapprochement entre le Servette FC et le FF Chênois, le nouveau club du panorama genevois a éliminé samedi Young Boys en Coupe de Suisse, un adversaire de LNA, rien que ça. Et tout ceci au Stade de Genève, devant près de 500 spectateurs. Cela peut paraître anodin, mais c’est une énorme avancée pour le football féminin genevois. Non seulement pour la performance, mais aussi pour le contexte.

La patte gauche de Duclos

Pourtant, avant le tir au but libérateur de Laura Tufo après une séance de tirs au but dramatique (5-4 pour Servette Chênois), la qualification des Genevoises semblait difficile à prévoir en début de seconde période, lorsque les Bernoises inscrivaient le 0-2. « Etre mené 2-0 et revenir, ça montre l’état d’esprit de cette équipe », confirme l’entraîneur Eric Sévérac, arrivé cet été au club après avoir notamment été formateur et entraîneur de la première équipe à Carouge. 

Loin d’être crucifiées par ce second but, les Grenat ont pu revenir au score grâce notamment à la patte gauche de Marie Duclos. C’est elle qui a d’abord inscrit un maître coup franc pour réduire la marque (55′), avant d’en botter un autre qui a permis à Emma Faure d’égaliser (68′). Un but qui a récompensé l’énorme match de la défenseur centrale.

Poussées par un public composé en partie de juniors du Servette FC qui ont donné de la voix, les joueuses d’Eric Sévérac ont tenu le coup pendant la fin de match et les prolongations. Malgré la fatigue, elles ont même dominé leur sujet et ont cru à la qualification avant l’heure sur deux actions de Louvrier : un but annulé et une splendide volée juste au-dessus. Ce n’était que partie remise : malgré un faux départ et un premier tir au but raté, elles ont renversé la tendance grâce notamment à la gardienne Ana Castro, qui a arrêté deux tentatives bernoises.

Marie Duclos en action

« C’est que du bonheur »

Pour Eric Sévérac, ce premier grand rendez-vous de son équipe a été une belle réussite : « C’est juste énorme ce qu’elles ont fait. On a fait une préparation depuis trois semaines axée sur ce match, car on sentait qu’il y avait quelque chose à faire. On a tout fait pour, après il fallait le réaliser. J’étais déjà super fier d’arracher les prolongations, alors se qualifier… J’espère que le quart de finale se jouera aussi à La Praille, l’ambiance était géniale ».

En attendant le quart de finale qui aura lieu au printemps prochain, il y a le championnat de LNB, dont il reste encore deux journées avant la trêve et où les Genevoises sont quatrièmes. Eric Sévérac a des ambitions : « Notre objectif est d’être dans le top 3 à Noël. Il nous reste encore deux match de championnat avant la trêve, on va tout faire pour y arriver. Le second tour sera plus long, il y a 14 matchs. On va tout mettre de notre côté pendant la préparation, pour bien préparer le championnat et le quart de finale de Coupe de Suisse ».

L’ex-Aïroise Ana Castro a arrêté deux tirs au but

Encore entraîneur d’Etoile Carouge en 1ère ligue il y a un peu plus d’une année, Eric Sévérac découvre le football féminin, où il semble prendre beaucoup de plaisir : « On a mis un mois pour se connaître les uns les autres. Avec les filles, c’est différent car le jeu est certes moins rapide, mais il y a plus d’écoute et de solidarité. Il n’y a pas d’intérêts, pas de carrière personnelle, c’est très collectif. On est un groupe de 25, il y en a 24 qui ont joué jusqu’à maintenant. C’est bluffant, l’envie qu’il y a. Elles demandent beaucoup d’explications, veulent comprendre pourquoi on fait tel exercice. Pour moi qui suis formateur, c’est que du bonheur ».

Pour le football féminin cantonal, en plein développement ces dernières années, cette qualification est aussi du bonheur. Cinq équipes de LNA et deux autres de 1ère ligue accompagneront Servette Chênois en quarts de finale de la Coupe de Suisse. Alors, plutôt un adversaire abordable ou une grosse écurie de LNA ? Peu importe le profil puisqu’impossible n’est pas servettien.

 

SERVETTE FC CHÊNOIS FEMININ – BSC YOUNG BOYS  2-2 (5-4 tab)
Stade de Genève, 450 spectateurs. 

Buts : 34’ Lehmann 0-1, 51’ Hamidi 0-2, 55’ Duclos 1-2, 68’ Faure 2-2

Servette Chênois (4-4-2) : Castro – Carmeni (91’ Keller), Felber, Faure, Sciboz © – Duclos, Di Pasquale, Laaroussi, Colville (50’ Tufo) – Da Riva, Sarrasin (76’ Louvrier). 
Entraîneur : Eric Sévérac

Young Boys (4-5-1) : Oehrli – Dubs, Calò ©, Schassberger, Gillmann – Lehmann, Hurni (72’ Schmid), Widmer, Müller, Surdez (46’ Hamidi) – Ismaili (66’ Ribeaud).  
Entraîneur : Marisa Wunderlin

Avertissements : Sciboz, Louvrier, Laaroussi (SFCCF) ; Schmid (YB)
Expulsion : 118′ Calò (YB, agression)

 

Photos : OneClick-Photo

 






Share.