Mirela Jakupi, buteuse pour ses débuts avec le Kosovo

0

La jeune joueuse d’Aïre-le-Lignon a disputé son premier match avec la sélection nationale du Kosovo dimanche dernier. Et a inscrit son premier but.

L’équipe féminine du Kosovo tient sa première victoire depuis qu’elle a été acceptée comme membre de la FIFA en mai 2016. Après six défaites en autant de rencontres, les Kosovares se sont imposées en match amical contre le Monténégro (3-2), avec notamment un but de l’attaquante d’Aïre-le-Lignon Mirela Jakupi, auteure du 2-1. Ce premier succès vient récompenser l’énorme travail fourni par la sélectionneuse Aferdita Fazlija, véritable fer de lance du football féminin au pays : elle a relancé le club FFC Pristina et a participé à la création du championnat féminin national en 2010, avant de prendre la tête de l’équipe nationale en 2011.

Mirela Jakupi ne pouvait pas rêver de meilleurs débuts avec l’équipe nationale dimanche dernier à Mitrovica. Née en Suisse et détentrice du passeport helvétique, l’attaquante d’Aïre-le-Lignon est toujours en attente du passeport du Kosovo. Mais cela ne l’empêche pas de disputer des matchs amicaux. « Une connaissance m’a parlé d’un entraînement de détection cet été. J’y suis allée, cela s’est bien passé et on m’a demandé de revenir le lendemain. Puis on a pris mes coordonnées, c’est de là que c’est parti », résume-t-elle concernant sa première convocation avec l’équipe nationale kosovare.

Jakupi en action pour son premier match avec le Kosovo

« C’était une bonne expérience, poursuit la jeune joueuse de 17 ans. J’ai été très bien accueillie et ça s’est très bien passé. J’ai fait ce que j’avais à faire, je suis contente de moi ». Car il est vrai que marquer des buts n’a pas de secrets pour celle qui a commencé le football en 2015 seulement avec les juniores C aïroises. Une saison plus tard, elle inscrivait 20 buts avec la première équipe en LNB.

Cette saison, cela se passe moins bien puisque son compteur n’est toujours pas débloqué après huit journées de championnat. « Ça viendra », préfère-t-elle positiver sur son cas personnel, comme sur celui de son équipe, elle qui voit même Aïre –actuellement juste au-dessus de la barre– remonter au classement au printemps prochain, malgré les 13 points de retard sur le leader Worb.

La prochaine échéance pour la sélection kosovare sera un tournoi amical en Turquie l’année prochaine. Vu ses débuts tonitruants, elle devrait être de la partie. En tout cas, la jeune attaquante rêve déjà d’Euro ou de Coupe du Monde : « J’espère qu’on arrivera à former une belle équipe et à se qualifier pour une grande compétition ».

 

Le résumé vidéo : 
 

Photos : Fédération Kosovare de Football (FFK)

 






Share.