Servette M21 termine avec brio

0

Les joueurs de Michel Poinsignon maîtrisent Interstar et montent sur le podium avant la trêve (6-0).

Le premier tour du championnat de 2ème ligue inter a touché à sa fin ce dimanche. Au Stade de Balexert, un énième derby genevois était à l’affiche : les locaux reçoivent Interstar. Avec trois victoires lors des trois derniers matchs, les pensionnaires de Varembé sont l’une des équipes en forme du moment. De son côté, la réserve servettienne a elle subi deux défaites consécutives et doit se relancer. Surtout que Chênois s’est envolé et que les minces espoirs de promotion au printemps prochain passent par une victoire face à un adversaire qui compte deux points de plus au classement.

Shala lance les siens

Le match démarre à basse intensité. Bien que les locaux aient la possession du ballon, personne ne se rend dangereux avant la vingtième minute. La première occasion est pour Interstar avec un tir croisé d’Arifi qui rase le poteau (24′). Après cet avertissement, les locaux prennent le jeu à leur compte et ouvrent la marque grâce au capitaine Shala. Ce dernier frappe parfaitement son coup franc et prend le gardien à contre-pied (32′, 1-0).

Les visiteurs montrent une timide réaction sans pour autant inquiéter le gardien Lécureux. Servette, de son côté, est en confiance et inscrit un second but avant la pause. Rachidia centre pour Adler Da Silva qui se coordonne remarquablement et envoie sa frappe en pleine lucarne (45′, 2-0). Scénario idéal pour les Grenat qui rentrent aux vestiaires avec un avantage de deux buts. La troupe de Poinsignon aura décidément été très efficace en première période.

Ribeiro contrôle devant Da Silva

Deuxième mi-temps survolée par Servette

Après la pause, dès les premiers ballons joués, le rythme du match redouble. La réaction d’Interstar n’a pas lieu et ce sont les Servettiens qui continuent à faire le match. A l’heure de jeu, l’entraîneur des locaux remplace Rachidia par Omeragic à la pointe de son attaque. Un changement payant. En effet, le jeune buteur s’offre un doublé en seulement dix minutes et met définitivement les siens à l’abri (61′ et 69′, 4-0). Avant la fin du match, les locaux marquent encore à deux reprises sur un autogoal et un nouveau but de Bradley Botelli –son neuvième cette saison– et achèvent la rencontre sur un score sans appel de 6-0.

L’entraîneur des pensionnaires de Varembé, Luigi Pisino, se montrait déçu au terme du match mais motivé pour le second tour : « Cette défaite nous remet les pieds sur terre après une série de trois victoires. C’est normal de ne pas obtenir le résultat souhaité lorsque l’on ne joue pas avec nos valeurs et qualités de base. Servette a largement mérité aujourd’hui. Maintenant, il faudra bien se préparer pour être en jambes lors du deuxième tour. Celui-ci sera totalement différent du premier ». Le CSI aura encore un dernier match ce dimanche contre Dardania Lausanne, dans le cadre du tour préliminaire de la Coupe de Suisse. 

Les Servettiens, qui ne prennent pas part à la Coupe, renouent eux avec la victoire de la meilleure des façons. Même si, comme l’affirme Michel Poinsignon, « le score est sévère vis-à-vis d’Interstar sur l’ensemble du match. Pour nous, il était important de terminer sur une bonne note avant la trêve ». Et l’entraîneur grenat de conclure : « Le deuxième tour sera comme un nouveau championnat. Chaque équipe se sera renforcée, il faudra s’attendre à tout; nous serons prêts ». Désormais troisième, Servette M21 passera l’hiver sur le podium et aura ses cartes à jouer ce printemps. Même si rattraper les 11 points de retard sur Chênois s’annonce plus que compliqué…

 

SERVETTE FC M21 – CS INTERSTAR  6-0 (2-0)
Stade de Balexert

Buts: 32′ Shala 1-0, 45′ Da Silva 2-0, 61′ Omeragic 3-0, 69′ Omeragic 4-0, 79′ Mota (CSC) 5-0, 91′ Botelli 6-0

Servette (4-4-2) : Lécureux – Gazzetta, Nsiakanda, Strohbach, Busset (72′ Boteli) – Zimmermann, Shala ©, Ribeiro, Da Silva – Tamfutu, Rachidia (59′ Omeragic).
Entraîneur : Michel Poinsignon

Interstar (4-3-3) : Trinchera – Hanson, Kisunda Visi (29′ Mota), Blanco ©, El Assouli – Misini, Da Silva (54′ Ouattara), Arifi – Zurbrügg, Chaka (70′ Takyi), Ben.
Entraîneur : Luigi Pisino

Avertissements: Gazzetta (SFC); Misini, El Assouli (CSI).

 

 






Share.