Un nul qui satisfait tout le monde

0

Champel et Veyrier II se sont séparés sur un match nul lors de la dernière journée du premier tour. Un point qui permet à Champel d’enchaîner un quatrième match consécutif sans défaite et de passer du bon côté de la barre. 

Malgré un début saison difficile (0 points en 7 matchs), les hommes de Jean Yves Soilihi, le nouvel entraîneur champelois arrivé fin septembre pour remplacer Gabriel Viseu, ont su inverser la tendance en remportant leurs trois derniers matchs et ne sont plus qu’à un seul point de la barre. « Nous savions que si nous parvenions à remporter notre premier match, les résultats positifs allaient arriver par eux mêmes », commente le nouveau coach de Vessy. En face, les protégés d’Yves Nkidiaka restent eux aussi sur une série positive de trois matchs sans défaite avec une récente victoire arrachée dans les derniers instants face au FC Vernier (3-2). Un nouveaux succès éloignerait davantage la seconde équipe veyrite de la zone rouge.

Veyrier frappe d’entrée

Veyrier met beaucoup d’intensité d’entrée en allant presser Champel très haut sur le terrain. Les visiteurs sont d’ailleurs les premiers dangereux dès la 5ème minute sur un tir de Bothereau, mais celui-ci passe à quelques centimètres au-dessus. Bothereau récidive deux minutes plus tard sur coup franc mais cette fois-ci le ballon, bien travaillé, trouve la lucarne gauche de la cage de Dousse qui ne peut rien faire (7′, 1-0).

Coup dur pour les locaux qui tentent de réagir en redoublant d’intensité avec un pressing plus intense sur le porteur du ballon. Veyrier recule mais Champel ne parvient pas à trouver les espaces dans le bloc défensif des Verts. Ces derniers sont d’ailleurs tout près de doubler la mise sur une tentative lointaine de Mukenge dont le rebond a bien failli surprendre le portier local mais le cuir est repoussée par la barre transversale. Champel repart de l’avant et va se créer deux situations dangereuses pour égaliser, mais le poteau et Zuodar permettent au néo-promu veyrite de préserver son avance à la pause.

Bothereau, le buteur veyrite

Deuxième période très animée

Après le thé, le jeu est beaucoup plus débridé lors de ce match de bas de tableau. Les deux formations se montrent davantage et les occasions se multiplient de chaque côté. Les Rouges frôlent l’égalisation suite à un cafouillage dans les cinq mètres de Veyrier mais la défense sauve sur la ligne. Derrière, Veyrier manque une nouvelle balle de break lorsque Chatelain se présente seul face à Dousse mais son tir n’est pas cadré. De quoi s’en mordre les doigts puisque Champel égalise dans la foulée grâce à une belle inspiration de De Oliveira. Oublié au marquage, ce dernier reprend de la tête au deuxième poteau un joli coup franc de Croce (67′, 1-1).

Les choses se corsent pour Veyrier qui est ensuite réduit à dix suite à l’expulsion de Taddéo. Champel tente alors d’aller chercher les trois points mais ne parvient pas à trouver la faille malgré une dernière tentative de Varela dans les arrêts de jeu dont la reprise de la tête rebondit sur la barre transversale. Le score en restera là et les deux équipes se séparent sur un score de parité logique au vu du contenu de la rencontre.

Match nul logique

Satisfait du point récolté, Jean Yves Soilihi tenait à souligner la réaction des siens après l’ouverture du score veyrite : « Dans l’ensemble, nous avons réalisé une bonne prestation. Le match aurait pu tomber d’un côté comme de l’autre. Les deux équipes ont eu leurs moments forts tant en première comme en deuxième période et n’importe qui aurait pu gagner. Les joueurs ont encore démontré tout leur mental en allant chercher le nul alors qu’ils étaient menés tôt dans le match ».

Même son de cloche du côté de Veyrier et de son entraîneur, Yves Nkidiaka, bien qu’il déplore un léger relâchement de la part des siens après l’ouverture du score : « Nous avons commencé très fort mais, après le 1-0, nous avons légèrement baissé en intensité et Champel nous a mis en difficulté. En deuxième période, nous avons eu les occasions pour l’emporter mais nous avons manqué de justesse technique dans le dernier geste ».

Avec ce match nul, Champel profite du revers du FC City pour terminer ce premier tour juste au-dessus de la barre, grâce au goal-average. Quant à Veyrier, les hommes de Yves Nkidiaka passeront l’hiver au chaud, dans le ventre mou du classement, mais sans relâchement possible : la barre n’est qu’à quatre points.

 

FC CHAMPEL – FC VEYRIER SPORTS II  1-1 (0-1)
Centre sportif de Vessy

Buts : 7′ Bothereau 0-1, 67′ De Oliveira 1-1

Champel (4-4-2) : Dousse – Miranda, Deguise ©, Varela, Cancelli – Epars, Croce, De Oliveira, Marques (48′ Sangaré)  – Prat, Beccarelli (78′ Akar).
Entraîneur : Jean-Yves Soilihi

Veyrier II (4-4-2) : Zuodar – El Zahar, Fracheboud ©, Bottinelli, Renna (37′ Q. Chatelain) – Taddeo, Mukenge (85′ M. Hempler), Bothereau, Bonamusa (70′ Alexandre) – J.B. Chatelain, Teicher.
Entraîneur : Yves Nkidiaka

Avertissements : Croce, Epars, Miranda (Champel); Fracheboud, Teicher, J.B. Chatelain (Veyrier)
Expulsion : 82′ Taddéo (Veyrier)

 

Photos : OneClick-Photo & C. Rosset (archives)






Share.