Shape Up, le plus beau ciseau de Jocelyn Mboso

0

Après plusieurs années passées à rouler sa bosse, Jocelyn Mboso s’est définitivement installé dans la région, où il jongle à merveille entre le CS Chênois et son nouveau salon de coiffure Shape Up, un véritable lieu de vie.

Il n’a que 18 ans lorsqu’il décide de quitter son Paris natal pour s’installer à Genève : « Je sortais d’un essai de trois semaines au Genoa qui n’a pas été concluant. Un ami m’a dit qu’il avait un club pour moi en Suisse. Je n’ai pas réfléchi longtemps et j’ai décidé de m’y rendre sans réellement savoir où je mettais les pieds ». Ce club, c’est le CS Chênois. Espérant percer dans le football et faire de sa passion son métier, Jocelyn Mboso est prêt à tout pour y parvenir. La preuve : six mois plus tard, il fait une nouvelle fois ses valises pour se rendre en Suisse allemande, où il signe à United Zurich, en 2ème ligue interrégionale.

Entre promesses et déceptions

L’expérience outre-Sarine n’est pas aisée notamment à cause de la langue : « Je ne parlais pas un seul mot d’allemand et je n’ai jamais réussi à vraiment l’apprendre. Cependant, au niveau du football, tout se passait bien ». Si bien que l’ailier est repéré et contacté par Soleure. « Mais ça ne s’est finalement pas fait. Heureusement, j’étais en contact avec un autre club, YF Juventus Zurich, qui évoluait en Première Ligue Promotion. Par contre, la période des transferts était terminée pour cette catégorie de jeu… ». Il intègre donc la seconde garniture évoluant en 2ème ligue inter, attendant la saison suivante pour intégrer l’équipe fanion. « C’est ce qu’on avait convenu avec l’entraîneur en place ».

Après six mois à prendre son mal en patience, le Parisien d’origine entame la préparation avec la première équipe, mais tout ne se déroule pas comme prévu : « L’entraîneur qui m’avait recruté s’était fait virer et un nouveau est arrivé avec cinq ou six joueurs. Il m’a fait comprendre qu’il ne comptait pas sur moi et j’ai une nouvelle fois dû faire mes valises ». Il quitte la Suisse alémanique pour retourner en Romandie. Avant de revenir à Genève, il effectue tout d’abord une halte au FC Bursins-Rolle-Perroy.

Il signe ensuite à l’Olympique de Genève avant de finalement revenir au CS Chênois avec qui il connaît une saison actuelle pleine de réussite. En tête avec 10 points d’avance sur Terre Sainte, l’équipe entraînée par David Joye a effectué un premier tour impressionnant et la 1ère ligue lui tend les bras. « Nous possédons une superbe ambiance au sein de l’équipe entre l’ensemble des joueurs. Nous nous montrons solidaires à chacune de nos sorties et c’est ce qui a notamment fait la différence ». Il n’a pourtant pas totalement délaissé l’Olympique de Genève, puisqu’il entraîne encore les Juniors D au Stade de Varembé.

Photo : OneClick

Shape Up : son projet voit le jour

Le 4 septembre dernier, Jocelyn et son associé Serge Tonye ont réalisé un projet qu’ils avaient en tête depuis un bon moment : « Nous voulions depuis longtemps ouvrir un salon de coiffure, mais par manque de moyens, nous avons du patienter ». L’ouverture de leur salon, nommé Shape Up, a finalement eu lieu en début septembre à Annemasse. « C’est une grande fierté d’avoir pu mener ce projet a bien. Celui-ci me tenait tout particulièrement à cœur ».

Pour faire face à la concurrence, les deux associés ont misé sur la nouveauté et l’originalité : « Nous souhaitions rendre l’expérience « coiffeur » plus agréable pour le client. C’est pourquoi nous avons installé cinq télévisions en salle d’attente dont deux avec des consoles de jeu. Nous avons également amené un Baby-foot et des snacking sont à disposition comme des canettes de soda à seulement 1€ ». D’autres éléments permettent également de démarquer Shape Up de ses voisins : « Nous pouvons réceptionner et envoyer des colis pour les clients grâce à notre point relais ». Concernant les coupes, le salon offre un grand éventail de services allant de 10€ à 30€. « Nous allons de la coupe simple à la barbe en passant par la teinture. Les coupes de footballeurs ? Celle de Pogba est celle qui revient le plus ». Pour les hommes, pas besoin de prendre de rendez-vous sauf pour le samedi, au contraire des femmes qui sont prises uniquement sur rendez-vous.

Pour mettre en avant le salon, les deux jeunes hommes invitent une personnalité tous les deux mois à venir tester Shape Up. Le but de Jocelyn concernant l’avenir est clair : « J’espère pouvoir développer le projet dans le reste de la France et pourquoi pas ensuite à l’étranger ». Depuis l’ouverture du salon, le joueur de Chênois se dit plus libéré sur le terrain : « Je peux désormais jouer sans stress, car le salon représente un investissement pour l’avenir qui me permet d’assurer mes arrières ». Il ne vous reste plus qu’à découvrir et tester l’expérience Shape Up, ouvert du lundi au samedi.

 

Shape Up
32 Avenue de la Gare, Annemasse
Ouvert du Lundi au Samedi de 9h45 à 19h45.
Téléphone : +33 4 58 66 31 44
Réseaux sociaux : Facebook, Instagram






Share.