Footeco : les M12 romands à l’honneur

0

Le tournoi FE12 organisé par l’ACGF a eu un grand succès. Un rendez-vous qui ne manquera pas d’être répété dans les années à venir. 

Ce n’est pas encore la reprise des championnats, mais le rythme reprend gentiment. En effet, dimanche dernier s’est déroulé au pavillon du Bout-du-Monde un tournoi Footeco de catégorie M12 organisé par l’ACGF, en collaboration avec le FC Champel. Ce dernier a réuni Servette, Meyrin, Etoile Carouge, les teams de l’ACGF ainsi que d’autres formations lausannoises et neuchâteloises pour un total de 20 équipes participantes.

Créé en 2012, le projet Footeco réunit les joueurs des catégories M12 aux M14 durant les premiers pas de leur parcours sportif. L’intention première est de faire évoluer ces jeunes un maximum avant que ceux-ci ne rentrent dans un esprit de concurrence et de rivalité; chose qui serait susceptible d’arriver en les sélectionnant trop prématurément. François Varcher, responsable Footeco pour l’ACGF mais aussi organisateur du tournoi, insiste sur l’importance du « beau jeu, du fair-play et surtout du plaisir » pour des si jeunes joueurs. Ce sont les trois principales valeurs que prône ce projet.

En organisant un tournoi de la sorte, le but était justement de transmettre cette mentalité non seulement aux équipes du canton mais également à d’autres sélections venues de Lausanne et de Neuchâtel. « Nous voulions offrir une activité supplémentaire à tous ces clubs genevois ainsi qu’à nos invités romands qui suivent eux aussi le même programme. On voulait que ce soit une journée d’échange et de partage pour les jeunes et qu’ils puissent à la fois acquérir de l’expérience en se confrontant à d’autres formations de haut niveau ».

Se confronter à d’autres équipes certes, mais en gardant l’esprit de rivalité entre ces dernières le plus faible possible. En effet, comme le rappelle François Varcher, « le but n’est pas de déterminer quelle est la meilleure équipe mais simplement de dédier une journée à ces enfants. Cela nous permet également de voir comment ils réagissent face à d’autres joueurs ». Pour confirmer ces dires, justement, il n’y a pas de classement à l’issue du tournoi.

Entraîneurs satisfaits

De la part des entraîneurs, on tire un très bon bilan de la journée. Marcos Pereira, entraîneur de la cellule carougeoise ainsi que des M13 du même club, a beaucoup apprécié le fait de « voir tous les enfants réunis et de pouvoir offrir du temps de jeu à tout le monde ». D’après le coach stellien, « ce genre de tournoi est primordial pour former les équipes futures du club, notamment les FE-13 de l’année prochaine ». Ce dernier n’oublie pas que « ‘l’objectif numéro un était de partager un bon moment tous ensemble, sans que les enfants aient une pression sur les épaules ». Il n’aura pas été déçu car l’accent a été mis sur la convivialité et cela a permis aux jeunes d’être plus détendus et de mieux jouer.

Côté servettien, José Polidura, entraîneur des FE-12 mais aussi responsable Footeco du club, a été « très satisfait de pouvoir confronter ses joueurs avec des équipes d’autres cantons ». Par ailleurs, le coach grenat « a beaucoup apprécié l’organisation mise en place; notamment le deuxième terrain à disposition qui a permis au rencontres de s’enchaîner, d’affronter un maximum d’équipes et d’offrir un bon temps de jeu à chacun. »

Au terme de la journée, la bonne humeur était sur tous les visages: l’expérience d’un tournoi inter-régional fut très enrichissante pour les jeunes joueurs qui ont su faire leur part du travail en offrant du football de qualité du matin au soir.

Comme mot de la fin, l’organisateur François Varcher tient une fois de plus à « remercier le FC Champel sans qui une telle journée aurait été impossible à organiser. Grâce à cette excellente mise en place, tout s’est passé pour le mieux. J’ai également eu des retours de la part d’entraîneurs d’autres cantons qui nous ont félicité pour le niveau de jeu si élevé de la part des équipes genevoises. C’est flatteur et nous pouvons en être fiers. Au final, nous sommes tous extrêmement satisfaits de comment cette journée s’est déroulée ». Un tournoi qui a donc rencontré un grand succès et qui a permis au projet Footeco de solidifier davantage sa belle réputation.

 

Share.