Carouge se fait surprendre en toute fin de match

0

GEF M-16 / La jeune garniture d’Etoile Carouge a été accrochée dans les tous derniers instants de la rencontre par Kriens et concède le nul après avoir mené de deux buts d’écart à dix minutes du terme (3-3).

En déplacement à Aarau le week-end précédent pour clôturer le premier tour (1-1), les M16 de Carouge accueillaient samedi après-midi sur le synthétique de la Fontenette le SC Kriens à l’occasion du premier match du deuxième tour du groupe B du championnat suisse. Malgré une très bonne entame de match, les Carougeois n’ont pas su concrétiser leurs occasions pour tuer le match et concèdent finalement le nul dans le dernier quart d’heure. « Au-delà de la bonne performance collective, nous devons continuer à progresser dans la gestion des temps faibles et des temps forts. Cela nous a manqué dans le dernier quart d’heure et au final on le paye cher », déclare l’entraîneur carougeois, Pino Mugnaio.

Bonne entame de match

D’entrée, Carouge met beaucoup d’intensité et d’impact physique en allant chercher très haut son adversaire pour l’empêcher de progresser avec le ballon. Supérieurs dans tous les duels, les Carougeois s’installent progressivement dans le camp lucernois et les premières occasions ne vont pas tarder. Alonso est le premier à mettre en alerte l’arrière garde Suisse-allemande après cinq minutes seulement mais sa frappe passe à quelques centimètres du montant gauche. Quatre minutes plus tard, Vallélian se présente seul face au portier visiteur mais l’ailier stellien manque le cadre. Les locaux dominent et vont en toute logique ouvrir le score peu après le quart d’heure de jeu grâce à Munishi. Celui-ci profite d’un excellent travail de Vallélian sur son flanc droit (19′, 1-0). Carouge maintient sa cadence et double la mise peu avant la demi-heure de jeu par De Jesus qui reprend de la tête un coup-franc bien botté par Golaz (27′, 2-0).

Mais alors que le break est fait, le bloc carougeois recule offrant ainsi plus d’espaces aux visiteurs. Ces derniers en profitent pour réduire la marque juste avant la mi-temps sur leur seule véritable occasion jusque-là (41′, 2-1). Kriens est même tout près de l’égalisation juste avant le thé mais Graça sauve les siens in extremis. « Nous avons eu plusieurs occasions pour tuer le match avant la mi-temps, malheureusement nous avons manqué de réalisme dans les derniers mètres », se lamente Mugnaio.

Carouge craque en fin de match

Au retour des vestiaires, Kriens redouble d’intensité et ce sont désormais les Suisse-allemands qui mettent la pression sur Carouge qui éprouve des difficultés à faire circuler le ballon proprement. Malgré leur temps faible, les Stelliens parviennent tout de même à reprendre leur rente de deux buts grâce à une belle réussite signée Alonso (67′, 3-1).

Mais alors que le plus dur semble fait, Carouge va à nouveau se faire surprendre lorsque Felder profite d’un cafouillage devant la cage de Graça pour propulser le ballon au fond des filets et permettre à son équipe d’y croire à dix minutes du terme (81′, 3-2). Déstabilisés, les hommes de Pino Mignaio perdent le contrôle du jeu et c’est Kriens qui en profite pour arracher le nul en toute fin de match grâce à Pfefferle (87′, 3-3). La victoire échappe de peu à Carouge qui s’était pourtant mis en position favorable pour empocher les trois points.

« Nous devons apprendre à gagner les matchs »

Frustré par l’issue de la rencontre, le coach carougeois se montre tout de même satisfait de la prestation des siens tout au long de la rencontre : « Les joueurs n’ont pas à être déçus. Ils ont fait un match plein en développant un volume de jeu très intéressant. Ils ont constamment cherché à aller de l’avant et sont restés solidaires. De manière globale, nous sommes très mal récompensés au vu des efforts et à la prestation fournis aujourd’hui ».

Pour la suite du championnat, les protégés de Pino Mignaio devront encore travailler leur gestion pour éviter de revivre ce genre de scénario. « Les joueurs doivent encore apprendre à gérer les différents temps de jeu d’un match afin de toujours rester concentré quelles que soient les circonstances. Dans un match comme celui d’aujourd’hui, il est important de savoir gérer un résultat et pour cela il faut que les joueurs soient convaincus de leurs moyens. Nous devons être plus solides mentalement. C’est sur quoi nous allons continuer à travailler tout au long de ce deuxième tour ». 

 

ETOILE CAROUGE FC – SC KRIENS  3-3 (2-1)
Stade de la Fontenette, terrain synthétique

Buts : 19′ Munishi 1-0, 27′ De Jesus 2-0, 38′ Felder 2-1, 67′ Alonso 3-1, 81′ Keller 3-2, 87′ Pfefferle 3-3

Carouge (4-4-2) : Graça – Rio, Mutombo, Matuvunu ©, Golaz (70′ Cottet) –  Vallélian, De Jesus, Gonzalez, Alonso – Marques (54′ Mary), Munishi. 
Entraîneur : Pino Mugnaio

Kriens : Iten – Pfefferle, Krienbühl, Velai ©, Zimmermann (20′ Lutumba) – Keller, Hausheer (65′ Wyss), Bühler ; Furrer – Rasic (62′ Stalder), Felder. 
Entraîneur : Marc Fiechter

Avertissements : Golaz, Muntombo (Carouge) ; Velaj (Kriens)

 

 






Share.