Carouge s’offre un derby riche en buts

0

Sept buts pour ce premier derby genevois de l’année en 1ère ligue. Etoile Carouge l’emporte 4-3 au terme d’un match de reprise très intéressant.

C’est l’heure des retrouvailles à la Fontenette ce samedi soir. Après une longue trêve hivernale, Carouge et Meyrin s’affrontent pour une rencontre entre deux formations désirant démarrer l’année 2018 avec les trois points pour lutter avec les meilleurs de la division.

Meyrin débute fort, Carouge ouvre le score

Dès l’entame de la partie, Meyrin prend possession du camp adverse et se crée quelques situations chaudes, las pour les visiteurs, Liviero réalise un gros début de rencontre en s’interposant à trois reprises sur de jolies tentatives cadrées.

Carouge, quant à lui, laisse passer l’orage de ce début de rencontre et va concrétiser sa première chance de but. A la 9ème minute de jeu, Karim Robin transforme superbement un coup franc à 20 mètres dans la lucarne de Grujicic pour ouvrir la marque (7′, 1-0)

Double penalty pour une égalisation

Malgré ce but, Meyrin continue sa légère domination et va avoir une énorme chance d’égaliser. A la 13ème minute de jeu, un duel entre Paçarizi et Veuthey est jugé irrégulier par Mme Grundbacher qui indique le point de penalty. Matt Moussilou s’élance mais se heurte encore à Liviero.

La partie est plaisante à suivre, chaque équipe va de l’avant malgré le terrain gras qui oblige à sauter les lignes et les situations chaudes se multiplient. Besnard ne peut cadrer sa reprise de la tête sur un corner bien tiré par Robin, puis c’est à Paçarizi de tenter sa chance seul aux cinq mètres, sans réussite.

C’est alors qu’arrive la 26ème minute, Moussilou affronte Veuthey, entre dans la surface et s’effondre. L’arbitre de la rencontre indique pour la 2ème fois le point de penalty et Moussilou ne manque pas cette nouvelle opportunité et remet les équipes à égalité (26′, 1-1).

13ème but de la saison pour Moussilou, ici avec le néo-Carougeois Pont

Un poteau, puis une baisse de rythme

Carouge va très vite réagir à cette égalisation, par l’intermédiaire de Robin qui envoie son coup franc sur le poteau de Grujicic peu avant la demi-heure pour ce qui est la dernière occasion de la première période. Par la suite, les deux équipes vont baisser pied physiquement et le rythme va retomber jusqu’à ce que les vingt-deux acteurs soient renvoyés aux vestiaires.

Une première demi-heure très agréable à suivre, avec un Meyrin FC légèrement dominateur, emmené par un Drilon Paarizi de gala, et des Stelliens qui se montrent dangereux sur coup de pieds arrêtés.

1-1 à la reprise, 4-2 à la 62ème ! 

Le rythme avait baissé en fin de première période, il va reprendre l’ascenseur dès l’entame de la seconde avec quatre buts inscrits en 17 minutes de jeu. Tout d’abord, c’est le jeune Amdouni qui concrétise un excellent centre de Veuthey pour donner l’avantage aux locaux (54′, 2-1). Puis c’est Besnard qui suit sur un ballon renvoyé par Grujicic suite à une merveille de passe de Alaj sur ce même Amdouni (58′, 3-1).

Meyrin réagit très vite par Valente, qui peut ajuster Liviero après un premier sauvetage sur sa ligne de Fernandez (60′, 3-2). Enfin, ce même Fernandez suit un mauvais renvoi du portier visiteur pour redonner deux longueurs d’avance aux siens (62′, 4-2).

Après ce premier quart d’heure de folie, le match va retomber dans un rythme plus calme. Carouge tient à son avantage et ne permet pas à Meyrin de trop y croire. Les visiteurs vont tout de même réussir à revenir à une unité de Carouge, grâce à une belle frappe de Dias Chaves dans la lucarne de Liviero (75′, 4-3), mais ne vont pas voir leurs espoirs de remontée se concrétiser, malgré de longues minutes d’arrêt de jeu passées dans les vingt mètres adverses.

Pour son retour à la Fontenette, Besnard, ici face à Buchs, a fait trembler les filets

Etoile Carouge solidaire, Meyrin frustré

Ce premier derby 2018 revient donc à Etoile Carouge, au terme d’une partie très intéressante. Les deux formations ont proposé un jeu offensif, et ont offert un festival de rebondissements et de buts au nombreux public de la Fontenette.

Carouge remporte son premier derby de la saison, ce qui satisfait bien évidemment Jean-Michel Aeby à l’heure de l’analyse : « Je suis très satisfait de mon équipe, malgré les nombreuses absences, mes joueurs ont fait preuve d’une grande solidarité qui nous a permis de venir à bout de cette belle équipe de Meyrin. Le terrain était difficile, mais on a su faire preuve de réalisme pour débuter cette année de la meilleure des manières possibles. »

Dans le camp d’en face, c’est plus la frustration qui ressort des propos de Jean-Philippe Lebeau : « C’est bien évidemment décevant. On a eu les plus belles occasions, surtout en première mi-temps et on ressort avec une défaite. On n’a pas vu le bon Meyrin FC aujourd’hui, mes joueurs ont été en-dessous de ce qu’ils peuvent apporter, et avec ce terrain difficile en sus, le jeu proposé n’était pas suffisant pour l’emporter aujourd’hui ».

 

ETOILE CAROUGE FC – MEYRIN FC  4-3 (1-1)
Stade de la Fontenette

Buts : 7′ Robin 1-0, 24′ Moussilou (P) 1-1, 54′ Amdouni 2-1, 58′ Besnard 3-1, 60′ Valente 3-2, 62′ R. Fernandez 4-2, 75′ Dias Chaves 4-3

Carouge (4-3-3) : Liviero – Beuchat, Reymond, Pont, Veuthey (78′ Vanzo) – Robin ©, Avdulahi, R.Fernandez (85′ Ferati) – Alaj, Besnard (72′ Haouhache), Amdouni.
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Meyrin (4-2-3-1) : Grujicic – Howard, Buchs, Tissot, Martins Cepa – De Freitas, Diallo (63′ Dia) – Valente (56′ Dias Chaves), Paçarizi, Tsimba © (81’Kituka) – Moussilou
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Avertissements : Veuthey, R. Fernandez, Besnard (Carouge) ; Howard, Diallo, Paçarizi, Dias Chaves (Meyrin)

 

Photos : sport.jlap.ch

 






Share.