Lancy inaugure ses nouvelles couleurs avec la manière

0

Le leader se défait d’une solide équipe d’Azzurri et s’échappe en tête du classement (3-0).

Le Lancy FC marquait une nouvelle page de son histoire ce mercredi au Stade de Marignac. Six ans après la fusion, les nouveaux dirigeants ont décidé de faire peau neuve durant la trêve : nouveau logo, nouvelles couleurs et nouveaux maillots. Le club s’affiche désormais en rouge et jaune, reprenant ainsi les couleurs dominantes de la Ville de Lancy. Cela dans le but d’harmoniser deux facteurs identitaires d’un club, l’écusson et le maillot, alors que ce n’était pas le cas auparavant : le logo était jaune et bleu, les maillots roses et gris. Pour le moment, seules les deux premières équipes (masculine et féminine) arboreront la nouvelle tenue pour les matches disputés à domicile.

Pour cette grande première devant son public, le leader lancéen recevait la formation d’Azzurri Lausanne. Les joueurs de Bruno Codeas avaient là une occasion en or de creuser l’écart en tête du classement en cas de victoire. Néanmoins, les Vaudois, actuel 5ème du championnat, n’avaient rien d’un cadeau. En effet, ceux-ci viennent d’éliminer les Genevois des qualifications pour la Coupe de Suisse samedi dernier aux tirs au but (2-2 dans le temps réglementaire).

Lancy se heurte au bloc adverse

Malgré un froid polaire dû à une bise insistante, les 22 acteurs entament la partie sur un rythme soutenu, bien décidés à réchauffer la centaine de spectateurs présents. Lancy ne tarde pas à se procurer les premières occasions dangereuses, notamment sur cette incursion de Correia qui échoue sur Manière. Les visiteurs se montrent également menaçants en contre. Fermino donne une première alerte mais est stoppé de justesse par l’excellent retour de N’Diaye, avant que Brahimi ne rate l’immanquable. Sur un centre à ras-terre, le capitaine visiteur se retrouve seul avec les buts vides mais marche sur la balle !

Les locaux maîtrisent ensuite les débats notamment dans le jeu mais se heurtent à une formation vaudoise rugueuse et qui ne lâche rien. Le 5-2-3 mis en place par Metin Karaguelle gêne passablement les Lancéens tant à la relance que dans les 30 derniers mètres. « Nous avions décidé de renforcer notre charnière pour mieux contrôler les attaques adverses », avouait l’entraîneur lausannois après le match. Avant la pause, les hommes de Bruno Codeas se créent tout de même plusieurs occasions de marquer par Torres, Qarri et Nsilu, mais la finition manque cruellement.

Les deux équipes rejoignent le thé sur ce score nul et vierge. « Mise à part une grosse occasion à mettre à leur actif, nous avons dominé ce premier acte en effectuant pas moins de 17 centres ! Il nous a juste manqué l’efficacité », expliquait Bruno Codeas après la rencontre.

8 buts cette saison pour Nsilu

Un coup de pied arrêté fait sauter le verrou

Le début de seconde période est haché et les débats se durcissent. L’arbitre de la rencontre doit sortir plusieurs fois son carton jaune pour calmer les ardeurs. Lancy peine à mettre l’arrière garde adverse en difficulté. Heureusement, un coup-franc obtenu par Bleve côté droit permet aux locaux d’ouvrir la marque. Le centre tir de Correia s’écrase sur la latte et le rebond tape malencontreusement un défenseur d’Azzurri avant de finir au fond des filets (65′, 1-0).

Un coup du sort qui permet aux Lancéens de se libérer. Les visiteurs ne parviennent plus à stopper les vagues rouges. Sur une sublime combinaison à trois, les locaux creusent l’écart. Bleve trouve Torres dans la profondeur. Ce dernier centre instantanément devant les buts et Nsilu, lancé en pleine vitesse, catapulte le cuir au fond des buts de Manière (74′, 2-0). Il reste un quart d’heure à jouer et les hommes de Bruno Codeas paraissent avoir fait le plus dur.

Le leader ne s’arrête pas en si bon chemin et ajoute une nouvelle réussite au tableau d’affichage. Bien servi par le nouvel entrant Vuzi, Torres se défait de son défenseur avant de décocher une frappe imparable de son pied droit qui vient se loger sous la latte (81′, 3-0). Cette victoire permet ainsi aux locaux de décrocher le wagon de poursuivants et de prendre six points d’avance sur leur dauphin Martigny et sept sur Carouge.

Torres, auteur du 3-0 définitif

A l’heure de l’analyse, Bruno Codeas était un homme heureux : « Nous nous sommes montrés solides en n’encaissant aucun but et nous avons su passer l’épaule en seconde période. Je suis très fier de mes joueurs ce soir, car cette équipe d’Azzurri est difficile à manier. Nous avons parfaitement inauguré nos nouvelles couleurs devant notre public ». Pour le mentor lancéen, les joueurs ont su corriger les erreurs de samedi : « La rencontre de coupe s’est jouée sur des détails, mais ce soir nous avons su nous montrer bien plus consistants et bien plus disciplinés défensivement que samedi pour les battre ». L’objectif des finales se rapproche donc : « Nous nous sommes fixés comme objectif en début de saison de terminer dans les deux premiers. Nous sommes bien partis, mais attention car il reste beaucoup de matchs et cette ligue est très homogène ».

Lancy se déplacera du côté de Saint-Léonard samedi pour y affronter Fribourg. Actuellement 10èmes, les « Pingouins » ne pointent qu’à trois petits points de la seconde place. Les Lancéens auront à coeur de poursuivre sur leur série d’invincibilité en championnat.

 

LANCY FC – FC AZZURRI 90 LS 3-0 (0-0)
Stade de Marignac

Buts : 65′ CSC Mutombo 1-0, 74′ Nsilu 2-0, 81′ Torres 3-0.

Lancy (4-4-2) : Dumont – Bleve, Aïachi, N’Diaye, Kaya – Correia (72′ Vuzi), Barroso, Haliti © (90′ Ribeiro), Qarri – Torres (84′ Pais) – Nsilu.
Entraîneur : Bruno Codeas

Azzurri (5-2-3) : Manière – Shehu, Zali, Mutombo, Ukehaxhaj, Erroutbi – Albouy, Looga – Ramadani (81′ Pereira), Brahimi ©, Fermino (70′ Urosevic).
Entraîneur
: Metin Karaguelle

Avertissements : Haliti, Nsilu, Dumont, N’Diaye, Kaya(Lancy) ; Ramadani, Albouy, Brahimi (Azzurri)

 
Photos : sport.jlap.ch
 

 

Share.