Servette s’incline face au leader bâlois

0

GEF M-15 / Malgré une première période accrochée, Bâle a passé la vitesse supérieure par la suite pour s’imposer en terres genevoises (2-5).

Battus sèchement du côté de Lucerne (second au classement) la semaine dernière sur le score de 8-2, une réaction de la part des jeunes servettiens était attendue ce samedi face au FC Bâle. « Nous avons totalement raté notre entrée en matière à Lucerne, avouait le nouvel entraineur grenat Raffaele Del Rosso. Nous étions menés de quatre buts après moins de 20 minutes de jeu. J’attendais donc une réaction de mes joueurs cet après-midi ». Le défi était de taille pour les locaux qui recevaient ni plus ni moins que le leader du championnat une semaine après avoir affronté son dauphin.

Servette se montre au niveau

Le début de rencontre est équilibré avec une équipe locale concentrée et appliquée qui empêche les Bâlois de développer leur football. Agressifs dans les duels, les Servettiens font jeu égal et ouvrent même le score après moins d’un quart d’heure. Lancé dans la profondeur, Sawadogo prend la défense rhénane de vitesse et ne tremble pas au moment de conclure. Sa frappe croisée termine dans le petit filet des buts défendus par Schüpbach (1-0).

Les visiteurs tentent de réagir après cette ouverture du score, mais la défense grenat se montre solide et ne concède pas la moindre occasion. Le maître à jouer bâlois, Musai, est bien pris par Nyakossi et Bowman qui effectuent un excellent travail défensif. Néanmoins, au fil des minutes, la fatigue commence à se faire ressentir et les transitions se font moins précises. Le leader en profite pour égaliser à la suite d’action de toute beauté. Le ballon repart des pieds de Schüpbach et traverse le terrain de droite à gauche. Le latéral Auer déborde et son centre trouve Hunziker, esseulé dans la surface. Le buteur rhénan ne pardonne pas et inscrit son 17ème but de la saison d’une volée chirurgicale (1-1).

Les joueurs de Del Rosso souffrent en cette fin de mi-temps et il s’en faut de peu pour que le score bascule en faveur des visiteurs. Heureusement, Isabella parvient à sauver les siens en sortant l’envoi d’Hunziker sur la ligne. Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur ce score de parité. « Par rapport à notre entame complètement manquée de la semaine passée, il y a eu réaction de mes joueurs qui ont effectué une première mi-temps appliquée », déclarait l’entraîneur grenat après le match.

Bâle fait la différence

La partie reprend sur les mêmes bases que la fin du premier acte. Bâle met une grosse pression sur les locaux qui peinent à contenir les assauts adverses. Les visiteurs parviennent logiquement à passer devant au tableau d’affichage grâce à un nouveau but d’Hunziker. En renard des surfaces, l’attaquant reprend la frappe de Mestre repoussée par la latte (1-2). Les Rhénans tournent à plein régime et enchaînent les occasions. Chipperfield, fils du célèbre Scott, trouve la latte sur une frappe de loin avant que Musai ne profite d’un mauvais renvoi de la défense pour creuser l’écart (1-3).

Servette ne parvient pas à sortir la tête de l’eau et encaisse une nouvelle réussite. La frappe lobée de Karabacak trompe Besson et permet aux Bâlois de marquer un troisième but en seulement 15 minutes. A dix minutes du terme, Hunziker s’offre un triplé en venant couper de la tête un coup-franc de Musai (1-5). Les Grenat sauvent tout de même l’honneur en fin de partie : la frappe croisée de Nyakossi ne laisse aucune chance à Schüpbach et permet aux locaux de terminer sur une bonne note.

A l’heure de l’analyse, Raffaele Del Rosso ne se montrait pas inquiet et expliquait que l’équipe traversait une période de transition. « Il y a eu un changement d’entraineur à la mi-saison puisque Bernardo Hernandez a repris les M16. Les joueurs ont besoin d’un temps d’adaptation car ce sont de nouvelles habitudes qu’il s’agit d’assimiler. Pour nos deux premières sorties, nous avons affronté les deux premiers du championnat et entre ces deux matchs, j’ai vu une progression de mon équipe. Je suis persuadé que nous serons encore meilleurs la semaine prochaine, puis celle d’après et ainsi de suite ».

Les Servettiens auront une nouvelle fois fort à faire samedi prochain avec un déplacement du côté à Zurich pour y affronter GC, actuel 4ème.

 

SERVETTE FC – FC BASEL  2-5 (1-1)
Stade de la Fontenette, terrain synthétique

Buts : 13′ Sawadogo 1-0, 36′ Hunziker 1-1, 52′ Hunziker 1-2, 62′ Musai 1-3, 67′ Karabacak 1-4, 79′ Hunziker 1-5, 88′ Nyakossi 2-5

Servette (4-3-3) : Besson – Gay, Isabella, Kamberi, Pedro Mbunga –  Nyakossi, Bowman (75′ Hofmänner), Jaija (54′ Scherler) – Sawadogo Cotting (56′ Haliti), Mizzi © (62′ Magnin).
Entraîneur : Raffaele Del Rosso

Bâle (4-3-3) : Schüpbach – Jirasko, Zaric, Schaub, Auer – Colin ©, Chipperfield (70′ Okafor), Musai – Mestre (72′ Cerkezi), Hunziker, Eraslan (46′ Karabacak).
Entraîneur : Giuseppe Morello

 

 







Share.