Le minimum suffit à Veyrier

0

Vainqueurs d’un match équilibré, les joueurs de Daniel Villa se rapprochent du maintien (1-0). Pour Perly, la situation devient critique.

A huit journées de la fin du championnat, le derby de 2ème ligue inter opposant Veyrier à Perly pouvait s’avérer un tournant. Les Veyrites, néo-promus, réalisent une saison plus que correcte. En effet, les protégés de Daniel Villa comptent huit longueurs d’avance sur le premier relégable et sont encore en course pour une qualification à la prochaine Coupe de Suisse (le dernier tour préliminaire aura lieu le 17 juin face à Interstar). A l’opposé, Perly ne traverse pas des jours heureux. Les joueurs de Mattia Petrini sont appelés à rattraper neuf points les séparant de la barre pour espérer se maintenir. Après une début de deuxième tour encourageant lors duquel ils avaient enchaîné deux victoires, les Perlysiens sont désormais sur une série de trois défaites. Si celle-ci venait à se poursuivre aujourd’hui, la relégation commencerait doucement à se profiler.

Veyrier prend une option

Après une dizaine de minutes passées à se mettre en place, les locaux mettent le pied sur le ballon. Ces derniers comptent bien confirmer leur statut de favori du jour et ne tardent pas à ouvrir la marque. Au quart d’heure de jeu, le meneur Canabal sert parfaitement Machado par-dessus la défense. Celui-ci croise sa frappe face à Moreira et marque ainsi son cinquième but de la saison (14′, 1-0).

Après l’ouverture du score, les Verts prennent confiance mais ne réussissent pas à doubler la mise à l’image du coup franc de Röthlisberger sur la latte (33′) et du penalty de Teicher arrêté par Moreira(41′). Les visiteurs quant à eux se créent tout de même une belle occasion de but mais Centeno dévie en corner la tentative de Pasche suite à une combinaison avec Suljicic (36′).

Machado, le seul buteur du match

Perly ne trouve pas la faille

Mené au score, Perly se montre plus avenant en seconde période. Au retour des vestiaires, les joueurs de l’absent Mattia Petrini, coachés l’espace d’un match par Stéphane Hilty, surprennent leur adversaire mais le but de Pasche est annulé pour hors-jeu (47′). Dès lors, les actions offensives se font plus nombreuses, sans que le rythme n’atteigne des sommets pour autant.

Comme en première mi-temps, les occasions les plus nettes sont pour Veyrier. Moreira nie d’abord la joie d’un doublé à Machado (69′) et, peu après, Teicher voit son tir croisé ricocher sur le poteau (72′). Enfin, alors que l’on n’est plus qu’à quelques minutes du triple coup de sifflet final, Perly passe à deux doigts de l’égalisation: Mboli rabat de la tête le centre de Pasche mais le ballon passe de justesse à côté (84′). Cette tentative de l’attaquant sera la dernière frayeur du côté de la cage de Centeno. Veyrier peut donc exulter.

Tentative d’Olivera sous le regard de Canabal et El Zahar

« Nous nous battrons jusqu’au bout »

Le manque de réalisme des visiteurs les conduit ainsi à une quatrième défaite de rang. Stéphane Hilty, entraîneur assistant, tire le bilan de cette défaite amère : « Au niveau de ce qui a été produit, surtout en deuxième mi-temps, un match nul aurait peut-être été plus juste. De plus, il y a eu quelques décisions arbitrales qui n’ont pas forcément joué en notre faveur. Cependant, les garçons se sont battus durant les 90 minutes et n’ont rien à regretter. Maintenant, il va falloir relever la tête car il y a encore 21 points à disposition. On va jouer match après match et on tirera le bilan en fin de saison. Nous y croyons encore et nous nous battrons jusqu’au bout ». Comptant désormais dix points de retard sur Collex, premier non-relégable, Perly aura besoin d’un miracle samedi prochain lors de la réception du leader Chênois.

Pour Veyrier, ces trois points font le plus grand bien, comme l’atteste l’entraîneur Daniel Villa : « On a bien démarré le match et on a été à juste titre récompensés par ce premier but. Ensuite on est entrés un peu dans un faux rythme et on a arrêté de jouer par moments. Bien que l’on ait été mis en difficulté quelques fois, la gestion a été bonne dans l’ensemble. Au final, je suis très content des trois points et de ne pas avoir encaissé de buts ». Ce dernier fait également le point sur la fin de saison : « Etant néo-promus, l’objectif est de ne pas être relégués. On a fait un premier tour correct et on est actuellement sur une assez bonne dynamique. Il nous manque encore quelques points pour être assurés de nous en sortir ». Des points précieux, qu’il faudra aller chercher dès samedi prochain à Chippis.

 

FC VEYRIER SPORTS – FC PERLY-CERTOUX  1-0 (1-0)
Stade de Veyrier-Village

But : 14′ Machado 1-0

Veyrier (4-3-3) : Centeno – El Zahar, Moreira (46′ Mendes), Bottinelli, Herman – Innaurato, Canabal (83′ Mukenge), Machado – Zahi (58′ Bonamusa), Teicher, Röthlisberger ©.
Entraîneur : Daniel Villa

Perly (4-4-2) : Moreira – Medori, Kanda, Wafir, Pasche – Camillone, Tato, Olivera ©, Da Silva (63′ Jung) – Suljicic (80′ Fofana), Mboli.
Entraîneurs : Mattia Petrini (absent), Stéphane Hilty.

Avertissement : Wafir (Perly)

 
Photos : IV Sport
 






Share.