Pour Grand-Saconnex, c’est pratiquement fait

0

Dominateurs de Saint-Paul (4-1), les pensionnaires du Blanché prennent 11 longueurs d’avance en tête du classement. A quatre journées du terme, leur promotion en 2ème ligue est désormais hypothéquée.

Les regards de la journée de 3ème ligue étaient pointés vers le Stade du Blanché dimanche après-midi. Pour cause, la rencontre pouvant sceller définitivement l’issue du championnat du groupe 2. A cinq journées de la fin et avec neuf points d’avance, Grand-Saconnex avait l’occasion de s’ouvrir les portes de la 2ème ligue face à son dauphin, Saint-Paul. Les Saint-Paulois, qui comptaient le même nombre de points que leur vis-à-vis à la trêve (30 sur les 33 disponibles), ont tout gâché en ne gagnant qu’un seul de leurs six derniers matchs. Ces contre-performances ont ainsi permis à Grand-Saconnex de s’installer seul en tête. Attention cependant à ne pas se voir champions avant l’heure pour les hommes de Nuredini, car bien qu’ils se présentent aujourd’hui comme les grands favoris, ils s’étaient inclinés 2-1au match aller.

Grand-Sac’ plus incisif

Les locaux savent qu’ils n’auront pas la tâche simple aujourd’hui et Saint-Paul prouve cela en répondant présent dès le début du match. Cependant, malgré les tentatives de Diogo Correia (4′), de Mikael Cardoso (17′) et de son frère et capitaine Steve Cardoso (33′), impossible de débloquer le compteur avant la pause.

De son côté Grand-Saconnex ne se crée pas plus d’occasions que son adversaire, mais parvient à les concrétiser. C’est d’abord Tomasini qui montre le chemin aux siens en lobant Lopes sur un ballon rebondissant (9′, 1-0). Puis, avant la pause, Buecher réalise une superbe action en solitaire qu’il conclut par une frappe au ras-du-poteau (44′, 2-0). Ainsi, le leader rentre aux vestiaires sur un avantage de deux buts, score sévère pour une équipe de Saint-Paul qui s’était montrée avenante.

Tomasini au moment de l’ouverture du score

Aucun suspense en seconde période

A l’image d’une première mi-temps équilibrée en termes de jeu, on pourrait s’attendre à une réduction du score de Saint-Paul. L’opportunité se présente justement pour Lutfija mais ce dernier bute sur la transversale (56′). Après cette énième occasion manquée des visiteurs, les locaux mettent fin à tout suspense. Le troisième but est un chef d’oeuvre: Lopes repousse une première tentative en boxant le ballon mais Tomasini s’élance dans les airs et marque d’une volée acrobatique (57′, 3-0). La promotion commence à se dessiner pour la troupe de Nuredini.

Les buts de Diogo Correia pour les visiteurs (64′) et du défenseur Racalbuto pour les locaux (66′) ne sont qu’anecdotiques car les joueurs sont déjà résignés. Lors d’une fin de match marquée surtout par le relâchement des deux formations, l’addition aurait pu être salée d’avantage si Grand-Saconnex n’avait pas tant vendangé. Cependant, le plus que probable futur champion s’en contentera: cette quinzième victoire en dix-huit matchs est synonyme d’un avantage de désormais 11 longueurs sur son porsuivant. Pour officialiser sa promotion, il suffit désormais de prendre un point en quatre matchs. Autant dire, un jeu d’enfants vu la dynamique de l’équipe. Saint-Paul continue quant à lui sa série noire et perd même sa deuxième place, devancé désormais par Plan-les-Ouates II.

Objectif quasi réussi pour Agron Nuredini et son assistant Valentin Toffoletto

Le rêve d’un doublé coupe-championnat

Assistant d’Agron Nuredini, Valentin Toffoletto nous confiait : « Nous n’avons pas abordé ce match décisif d’une manière spécifique. Il y avait de la pression, certainement, mais elle a été positive. Face à notre unique bourreau de cette saison, toute l’équipe avait très envie prendre sa revanche et nous l’avons fait remarquablement. Je souhaite également féliciter Saint-Paul qui a effectué un beau parcours, surtout au premier tour où ils nous ont battus avec mérite ».

Ce dernier reste cependant conscient qu’il n’est pas encore l’heure de parler de vacances. En effet, les siens ont encore un très bon coup à jouer cette saison: ils sont en lice pour la demi-finale de Coupe qui se tiendra le 2 mai face à Genève-Poste: « La victoire d’aujourd’hui nous a permis de remplir l’objectif qui était de terminer champion trois à quatre journées avant la fin du championnat. Nous pouvons ainsi nous permettre de faire tourner l’effectif au vu de la demi-finale de coupe genevoise ».

Le doublé championnat-coupe est-il à la portée de Grand-Saconnex? Réponse dans quelques semaines…

 

FC GRAND-SACONNEX – FC SAINT-PAUL  4-1 (2-0)
Stade du Blanché, terrain synthétique.

Buts: 9′ Tomasini 1-0, 44′ Buecher 2-0, 57′ Tomasini 3-0, 64′ D. Correia 3-1, 66′ Racalbuto 4-1

Grand-Saconnex (4-3-3): Sauvain – Sadiki, Azevedo ©, Racalbuto, Steger – Misini, Bega, Ul Haq – Rexhepi, Tomasini, Buecher.
Remplaçants utilisés : Yusuf, Santos, F. Dupraz, L. Dupraz, Brignoni, De Jesus.
Entraîneur : Agron Nuredini

Saint-Paul (4-2-1-3): Lopes – D. Cardoso, T. Cardoso, Florim, Volery – Santos, Ducroux – M. Cardoso – Van der Poel, S. Cardoso © – D. Correia.
Remplaçants utilisés : A. Correia, Lutfija, Pena, Nogueira.
Entraîneur : Michel Isabella

Avertissements: Racalbuto, Misini, Sauvain, Dupraz, Tomasini (Grand-Saconnex); T. Cardoso, M. Cardoso (Saint-Paul).
Expulsion: 88′ Brignoni (Grand-Saconnex).

 
Photos : sport.jlap.ch
 






Share.