Servette Chênois s’offre le leader et prend la tête

0

Succès mérité et très travaillé des Grenat qui renversent Saint-Gall et prennent la tête du championnat à sept matchs de la fin (3-2). Avec cette victoire, les joueuses d’Éric Sévérac font le plein de confiance avant d’aller défier la meilleure équipe du pays, Zurich, lors des demi-finales de la Coupe de Suisse.

Servette Chênois accueillait le leader samedi au Stade des Trois-Chêne pour tenter de s’emparer de la première place du championnat et, surtout, prendre une sérieuse option pour la promotion dans la catégorie reine du foot féminin. Un match décisif pour les joueuses d’Éric Sévérac qui ont pris leurs dispositions tout au long de la semaine : « Nous avons préparé ce match en tenant compte des caractéristiques de Saint-Gall. Nous savions que c’est une équipe très rapide qui se projette très vite vers l’avant, c’est pourquoi nous avons réfléchi à la manière dont nous pouvions mettre en place notre jeu pour les rendre fragiles et profiter de leurs faiblesses ». Pari réussi.

Servette surpris d’entrée

Et pourtant, Servette peine à rentrer dans le match. Saisies par l’enjeu, les Grenat se font surprendre d’entrée par la forte intensité des Saint-Galloises qui se procurent la première situation chaude pratiquement sur la balle d’engagement. Les Alémaniques récupèrent le cuir très haut avant de lancer Beck en profondeur qui se présente seule face à Castro mais la gardienne servettienne repousse le tir. La vitesse des attaquantes visiteuses fait très mal à l’arrière garde locale qui se fait surprendre une nouvelle fois dans la profondeur peu après cinq minutes de jeu. Cette fois-ci, c’est Brecht qui se présente seule face à Castro et qui obtient le penalty alors qu’elle s’était parfaitement ouvert le chemin des buts. Peter se charge de le tirer et inscrit le premier but de la soirée (8′, 0-1).

Dès le quart d’heure de jeu, Servette réagit avec deux grandes occasions de Sarrasin, mais la meilleure buteuse du championnat ne parvient pas à trouver le chemin des filets. Dans la foulée, Maendly trouve parfaitement Faure au deuxième poteau et, cette fois-ci, la libéro ne pardonne pas (19′, 1-1). L’égalisation fait du bien aux Genevoises qui retrouvent leur jeu et prennent petit à petit le dessus. Elles vont d’ailleurs disposer de plusieurs occasions dangereuses pour prendre l’avantage avant la pause mais ni Grosso (34′), ni Maendly (44′) ne parviennent à trouver la faille.

Maendly a encore une fois régalé les spectateurs

Victoire d’équipe

Comme en première mi-temps, le cadre servettien se fait surprendre dans les cinq premières minutes après l’engagement. Brecht hérite du ballon en bonne position en raison d’un mauvais dégagement de la défense locale avant de perforer la cage de Castro (49′, 1-2). Les Grenat ne baissent pas les bras et reprennent la maîtrise du jeu comme en fin de première période. Les occasions se multiplient du côté servettien et c’est logiquement qu’elles vont revenir à égalité peu après l’heure de jeu grâce à l’incontournable Maendly qui ne pardonne pas devant la gardienne (67′, 2-2).

Servette continue sur sa lancée et prend l’avantage pour la première fois du match grâce à une magnifique reprise de volée de la nouvelle entrante, Louvrier, parfaitement servie par Silvério, elle aussi rentrée quelques minutes auparavant (76′, 3-2). Avec la troisième réussite locale, le match monte en intensité et les deux équipes vont terminer à dix suite aux expulsions de Riesen côté visiteur (rouge direct) et Louvrier pour Servette (second jaune). Malgré quelques tentatives de la part de Saint-Gall, Servette Chênois tient bon et empoche trois précieux points dans sa course pour la promotion en venant à bout du leader.

Louvrier inscrit le 3-2 de manière acrobatique

A l’heure de l’analyse, le coach servettien Eric Sévérac s’est montré très satisfait de la réaction, en équipe, de ses joueuses dans chaque mi-temps :  « Nous avons été mis en difficulté au début de chaque mi-temps car nous étions sous pression. Malgré cela, nous sommes bien revenus dans le match en trouvant la solution par le jeu. Nous avons en effet réagi collectivement en respectant nos principes et cela est très important pour la suite ».

Désormais en tête du championnat à sept matchs du terme, le coach genevois a de bonnes raisons de croire à la promotion finale : « Oui, nous y croyons ! C’est d’ailleurs devenu notre objectif principal. Maintenant, nous devons rester concentrés en prenant match après match et nous verrons où nous serons à la fin ».

En route pour défier la meilleure équipe de Suisse

Bien que leaders, les Servettiennes auront à peine le temps de récupérer puisqu’elles accueillent le FC Zurich, leader de LNA, samedi prochain à l’occasion des demi-finales de la Coupe de Suisse. Un match très difficile mais pas impossible selon le coach genevois : « Le challenge est certes très élevé en raison de la qualité individuelle de l’adversaire mais nous n’avons rien à perdre et nous allons essayer de faire quelque chose comme contre Young Boys au tour précédent. La victoire de ce soir est d’ailleurs très importante pour la confiance de l’équipe. Nous ne pouvions pas espérer une meilleure préparation ». Rendez-vous samedi prochain au Stade des Trois-Chêne.

 

SERVETTE FC CHÊNOIS FEMININ – FC ST. GALLEN-STAAD  3-2 (1-1)
Stade des Trois-Chêne

Buts : 8′ Peter (P) 0-1, 19′ Faure 1-1, 51′ Brecht 1-2, 67′ Maendly 2-2, 76′ Louvrier 3-2

Servette Chênois (4-3-3) : Castro – Tufo, Carmeni (90′ Laaroussi), Faure, Sciboz © – Di Pasquale, Da Riva, Maendly – Grosso (72′ Silvério), Sarrasin, Colville (62′, Louvrier).
Entraîneur : Eric Sévérac

St. Gallen-Staad (4-4-2) : Oerte – Böni, Göppel, Iseli (79′, Beerli), Fässler – Sahärer, Bischof, Peter (70′ Egger), Beck – Brecht, Stilz.
Entraîneur : Ueli Heeb

Avertissements : Di Pasquale et Louvrier (Servette) ; Iseli et Brecht (Saint-Gall)
Expulsions: 90′ Louvrier (Servette, second avertissement); 91′ Riesen (Saint-Gall, rouge direct)

 






Share.