OG fait le boulot face à un courageux City

OG fait le boulot face à un courageux City

0

Face à un adversaire en quête de points, l’Olympique de Genève s’est fait peur mais finit par prendre les trois points lui permettant d’être en bonne place pour le dernier match. Pour City, il faudra attendre pour le maintien.

La rencontre disputée aux Libellules dimanche matin avait un double enjeu. D’un côté, l’Olympique de Genève, leader du championnat, à la lutte avec Kosova et Vernier pour le titre de champion et la montée en 2ème ligue inter et dont les coulisses ont connu des remous ces dernières semaines avec le remplacement surprenant de Patrick Stifani par Bruno Rocha, ancien entraîneur de Benfica et jusqu’à peu à la tête des juniors A d’OG.

En face, le FC City dispute son dernier match de la saison à domicile avec la ferme intention de profiter de la défaite de Champel vendredi soir et de la confrontation directe entre Onex et l’US Carouge pour décrocher son maintien. C’est City d’ailleurs qui va réaliser le meilleur début de match. Prenant son adversaire haut dans le terrain, les hommes d’Auro Duarte semblent surprendre un OG qui peine à entrer dans la partie. 

Le premier tournant du match va se dérouler peu avant le quart d’heure. Bien lancé dans la profondeur, Barbosa s’en va affronter le portier local, mais Valencia s’interpose avec brio. Sur le corner suivant, City part en contre, et une passe lumineuse du capitaine Sadiki trouve l’ailier Pinheiro. Le petit brésilien, qui avait fait le bonheur du FC Geneva il y a une dizaine d’années, fixe son défenseur et peut tromper Monteiro pour ouvrir le score (12′, 1-0).

OG réagit, City résiste

Ce but aura le mérite de permettre à OG d’entrer dans la partie et de faire face à son statut de leader en prenant vraiment le match à son compte. Les actions augmentent et City recule au fur et à mesure des minutes jouées. « Leur réaction sur le but inscrit nous a obligé à reculer. Aussi bien physiquement, en subissant leurs assauts, que mentalement, en voulant inconsciemment défendre notre os. », relèvera d’ailleurs Duarte à l’heure de l’analyse.

Cette domination sera symbolisée par un poteau de Marques (21′), un coup franc de peu au-dessus d’Artrit Ajdini (25′) et concrétisée par l’égalisation de Bajrami sur un service parfait de son capitaine Arifi (38′, 1-1). Le portier Valencia s’interposera même une dernière fois à l’ultime minute de la mi-temps pour permettre à son équipe de boire le thé sur ce score de parité.

Pinheiro poursuivi par Ajdini

Une mi-temps qui a été agréable à suivre, où l’Olympique de Genève a parfaitement su réagir à l’ouverture du score et prendre en main son destin. Dans le même temps, Kosova faisant match nul à Versoix, les positions au sommet du classement restent ainsi inchangées.

Olympique de Genève accélère, City craque

La pression des visiteurs va continuer au retour des vestiaires. Olympique de Genève accule son adversaire et ne va pas tarder à passer l’épaule. Sur un coup franc mal renvoyé par la défense de City, Artrit Ajdini est trouvé seul au deuxième poteau et peut donner l’avantage à sa formation d’une belle tête croisée (52′, 1-2).

Ce but fait mal au moral de City, et le coup de grâce va leur être porté six minutes plus tard. Sur une offensive locale, la défense olympienne récupère le ballon et lance le contre. Un long ballon est alors envoyé en direction de Bajrami qui devance la sortie manquée de Valencia pour inscrire son deuxième but de la partie d’un joli geste acrobatique (58′ 1-3).

City va très vite avoir l’occasion de revenir dans la partie, mais Kasmi manque son face à face avec Monteiro quasiment sur l’engagement. Las pour des locaux qui vont, par la suite, avoir de la peine à se montrer à nouveau dangereux.

L’un des deux buts inscrits par Bajrami

Le baroud d’honneur

Plus rien n’est ainsi à noter jusqu’à la 88ème minute de jeu. Une perte de balle du visiteur et une jolie combinaison des locaux permettent alors à Duarte d’affronter Monteiro. Le portier fauche l’attaquant adverse et encaisse le 2-3 sur le penalty transformé par Machuca (2-3).

Cette réalisation va booster le moral de City et les hommes d’Auro Duarte vont faire preuve d’un courage certain pour tenter le retour inespéré. Malheureusement, cela ne se concrétisera par, malgré une dernière tentative sauvée sur sa ligne par un défenseur au bout des arrêts de jeu.

Olympique de Genève se sera donc fait peur jusqu’au bout, mais parvient tout de même à empocher l’intégralité des points en jeu. Le leader a surtout donné l’impression de faire le job, accélérant quand il le faut et gérant la fin de match. Les cinq dernières minutes auraient toutefois pu avoir une conséquence importante au classement, Kosova ayant remporté son match à Versoix.

Mais pour le nouveau coach olympien, Bruno Rocha, l’essentiel est de prendre les points : « On a fait le travail. On savait que City allait avant tout défendre et nous contrer, et cela s’est vu sur leur ouverture du score. Heureusement, ce but nous a mis dans le match et par la suite, on a pris le dessus sur notre adversaire. On pensait que le troisième but avait tué le match, mais un ballon bêtement perdu nous a compliqué la tâche en fin de partie. Toutefois, on prend les trois points et on reste en bonne position pour la dernière journée pour atteindre l’objectif. »

La formation de Varembé reste donc en tête avant la dernière journée, avec un goal-average largement supérieur sur Kosova. Une victoire face à Versoix à domicile la semaine prochaine leur adjugera le titre et nous offrira un derby de Varembé en 2ème ligue inter la saison prochaine face à Interstar.

Le FC City, quant à lui, a perdu cette rencontre, mais fait le plein de confiance dans sa course au maintien, comme nous le confie Auro Duarte : « On a perdu, mais je suis satisfait de la performance de mon équipe. On était bien en place et on a affiché un bel état d’esprit aujourd’hui. Face à ce genre d’équipe, la moindre erreur se paye cash et cela s’est vu aujourd’hui. Le 1-3 nous a tué, mais on a fait preuve d’une belle réaction. Je trouve juste dommage que la motivation, l’envie et la qualité affichées aujourd’hui n’aient pas été présentes plus tôt dans la saison, car je suis persuadé que cela nous aurait permis d’être déjà sauvés ». Des qualités mentales et physiques qui devront être affichées la semaine prochaine face à Plan-les-Ouates, et une victoire qui suffira au bonheur de la formation des Libellules.

A noter que dans deux semaines, les six rencontres de 2ème ligue auront un enjeu, soit pour le titre de champion, soit pour le maintien. Un dimanche qui s’annonce animé aux quatre coins du canton!

 

FC CITY – OLYMPIQUE DE GENÉVE FC  2-3 (1-1)
Stade des LIbellules

Buts : 12′ Pinheiro 1-0, 38′ Bajrami 1-1, 52′ A. Ajdini 1-2, 58′ Bajrami 1-3, 88′ Machuca (P) 2-3

City (4-5-1) : Valencia – Rmiza, Weydert, Bajrami, Gaillard – Machuca, Doukoure (66′ Schmid), Sadiki ©, Massimino (78′ Valencia Cardenas), Pinheiro (78′ Duarte) – Kasmi.
Entraîneur : Auro Duarte

Olympique GE (4-3-3) :  Monteiro – Pereira, Sessolo, Ntsoli, Bakalovic – Arifi © (74′ Rittiner), A. Ajdini, G. Ajdini(68′ Cardoso) – Marques (79′ Passi), Barbosa, Bajrami.
Entraîneur : Bruno Rocha

Avertissements : Bajrami, Weydert, Dewin (City) ; Bajrami, Bakalovic, G. Ajdini , Monteiro (Olympique GE)

 

Photos : sport.jlap.ch

 

Share.