Pierre-Yves Zumbach : « Quand tu viens jouer à Donzelle, tu as envie d’y rester »

0

Le président donzellois revient sur la promotion de son club en 3ème ligue.

Grâce à sa large victoire sur la deuxième équipe du Grand-Saconnex le week-end dernier (14-1), le FC Donzelle retrouve la 3ème ligue deux ans après l’avoir quittée. La promotion manquée de la saison passée a vite été oubliée, et la formation de Pascal Pêcheur s’est remobilisée pour réaliser un championnat 2017-2018 brillant (15 victoires, six nuls et une seule défaite). A la veille des finales pour le titre, où les Donzellois affronteront les secondes équipes de Kosova et Versoix, retour sur cette saison déjà réussie avec le président du club, Pierre-Yves Zumbach.

 

Proxifoot : Pierre-Yves, tout d’abord, félicitations pour cette promotion!
Pierre-Yves Zumbach : Merci, on retrouve enfin cette 3ème ligue que l’on n’aurait jamais dû quitter. Cette saison a été longue et difficile, mais l’objectif initial a été rempli. Maintenant, on va viser le titre de 4ème ligue !

En tant que président, comment juges-tu la saison de ton club ?
Très bonne. Il faut savoir qu’en plus de la promotion de la Première, notre deuxième équipe a rempli son objectif de maintien en 4ème ligue, ce qui permet d’avoir une équipe en 3ème, 4ème et 5ème ligue la saison prochaine. Il faut également féliciter nos filles qui ont obtenu, sous la bannière Team Mandement, le titre de 3ème ligue et qui évolueront un niveau au-dessus la saison prochaine.

Revenons sur la Première équipe, elle finit en tête de son groupe avec 115 buts marqués et seulement 21 encaissés. Vous avez survolé ce championnat.
Oui et non, dans certains matches, on a su marquer bon nombres de buts, et cela est dû en grande partie au travail réalisé par Pascal Pêcheur et son staff. Mais on a eu plusieurs matches plus difficiles, et je tiens à féliciter des équipes comme Vernier, Fribourgeoise ou Satigny qui nous ont causé des soucis. On se réjouit aussi de remonter en 3ème ligue pour avoir d’avantage de ces rencontres avec de l’adrénaline et du suspens.

Le sprint final avec Vernier a été marqué par le forfait qui leur a été signifié dans la « finale » contre vous.
Effectivement, on a eu ce petit coup de pouce sur la fin, même si on aurait préféré arracher la promotion sans ce forfait. Mais quelque part, il équilibre un peu le retrait de Galaica Onex qui, rappelons-le, a permis à Vernier de récupérer des points sur les autres équipes.

On imagine alors que tu es un président heureux après cette saison.
Oui, je suis heureux et je suis surtout fier de notre club. On a remporté le titre de 5ème ligue avec notre Deux la saison dernière, on a gagné le championnat de 3ème ligue féminin et on a l’objectif de remporter un nouveau titre avec ces finales de 4ème ligue. Mais surtout, je suis fier des valeurs affichées par notre club. Par exemple, l’effectif de la Première équipe est quasiment le même depuis 5-6 ans. C’est un groupe qui a grandi ensemble et qui est resté malgré les difficultés traversées. Cela montre bien que quand tu viens jouer à Donzelle, tu te sens bien et tu as envie d’y rester, et c’est un aspect très important pour moi. Mais on est aussi un club ouvert, qui sait accueillir de nouveaux éléments qui souhaitent venir défendre nos couleurs. Je tiens aussi à remercier grandement Pascal Pêcheur. Quand il est revenu, il a su faire table rase des difficultés liées à son départ et s’est mis au travail avec le groupe qui a su répondre. Le travail effectué porte ses fruits et on espère que cela va continuer encore longtemps.

Photos : FC Donzelle

 






Share.