Servette M-21 résiste à UGS

0

Dans un derby genevois disputé entre deux équipes qui n’ont plus rien à jouer, les M21 grenat se sont imposés (1-2) malgré une deuxième mi-temps dominée par les Ugéistes. 

Chênois étant trop loin en tête du groupe 1 de 2ème ligue inter, l’opposition entre UGS et Servette, deux formations habituées ces dernières années au haut du tableau, n’en demeurait pas inintéressante pour autant. Tout s’est joué en une poignée de minutes vendredi soir au Stade de Frontenex. Cinq minutes de folie, juste après la demi-heure de jeu, et puis ça ne veut plus. Les occasions ont jusque-là été partagées. Un tir de M’Baye, à la 9ème, sert de rappel à la défense servettienne qui s’est laissée surprendre par les courses de l’attaquant de pointe violet arrivé de Carouge cet hiver. Servette, plus lent à entrer dans son match, s’était montré dangereux sous l’impulsion de son capitaine Dilan Shala, qui adressait un beau centre à Tamfutu (24′). L’attaquant de 19 ans prend trop de temps avant de frapper et son tir, contré, ne profite ni à Saint-Louis, ni à Yüce.
Ainsi, puisque les attaques placées sont annihilées par le repli de masse des défenses qui referment tout angle de tir, on essaie de donner plus de verticalité. L’ugéiste Bamba s’échappe, évite la sortie du portier Castanheira et, en bout de course, tente de glisser la balle dans l’angle fermé qui s’offre à lui mais Mendes, auteur d’un superbe retour, tacle sur sa ligne et envoie la balle en corner (27′).
Castanheira se rattrape bien
Cinq minutes plus tard, c’est au tour de Shala, rentré la veille de Wohlen où il a disputé ses 11 premières minutes de Challenge League, de lancer Tamfutu qui croise bien sa frappe et trompe Fontaine (32′, 0-1). Galvanisées, les jeunes pousses du club grenat se lancent à l’attaque et doublent la marque grâce à un centre de Mendes bien repris par Saint-Louis, arrivé cet hiver des Etats-Unis (35′, 0-2).
Juste derrière, UGS profite d’une demi-bourde de Castanheira pour revenir à un but de Servette M21 : sur un centre venu de la droite, le portier valaisan se précipite hors de sa cage mais laisse filer le ballon au deuxième poteau où Martinez, bien heureux de le recevoir, ne se fait pas prier pour marquer malgré la tentative de sauvetage –encore– de Mendes (36′, 1-2). Le troisième gardien du Servette FC se reprend toutefois de la meilleure des manières en barrant la route à M’Baye qui se présentait seul face à lui (40′).

Tamfutu fusille Fontaine

Grâce à cette parade, Servette M21 peut rentrer aux vestiaires avec un but d’avantage au terme d’une première période équilibrée. Le talent des visiteurs, qui multiplient les combinaisons et les dribbles de virtuoses, trouvent du répondant dans l’engagement des locaux. La défense, à l’image du rugueux Ntede, n’hésite pas à couper d’un pied sec mais précis les offensives adverses. « Il faut des contacts, valide l’entraîneur servettien Michel Poinsignon. On a des gamins de 17-18 ans qui jouent contre des hommes, il faut qu’ils se confrontent à ça ».
Quand ça ne veut pas…
Comme c’est souvent le cas, l’équipe menée revient avec des ambitions apparentes après le thé. Les hommes d’Hervé Musquère dominent le milieu de terrain et se projettent vers l’attaque. C’est souvent trop brouillon dans la dernière passe pour donner un tir, mais toujours est-il qu’on ne voit plus Servette pendant de longues minutes. UGS multiplie les centres, souvent interceptés par la défense servettienne. Et lorsqu’enfin un joueur violet est à la réception, c’est contré ou dévié par un mur grenat qui fait inlassablement écran. À la 64ème, un tir de Kernou est dévié et semble s’envoler au-dessus de Castanheira qui a plongé… mais c’est à côté. Rebelote quand Abie, tout frais, échappe à la surveillance de la défense, pique bien son ballon devant Castanheira qui est sorti, mais encore une fois, la balle retombe du mauvais côté du poteau.
UGS continue de pousser ainsi jusqu’à la fin du match face à des Servettiens acculés mais qui tiennent. À la construction, les jeunes Grenat se montrent de moins en moins lucides. La conséquence, probablement, d’une forte intensité imprimée au match par leurs adversaires, plus âgés, mais peut-être aussi du groupe réduit auquel a été restreint l’entraîneur Michel Poinsignon. « On est tributaires de la première, donc à partir du moment où ils ont des blessés, ils piochent dans les M21, c’est fait pour ça, rappelle Michel Poinsignon. On est en fin de saison, on fait ce qu’on peut ». Ainsi, les contre-attaques menées par Servette aboutissent sur des mauvais choix – comme ce lob de 35 mètres tenté par Shala lors d’une contre-attaque à 3 contre 1 dans les arrêts de jeu, ou sur des ratés. Le milieu offensif Yüce gâche notamment deux balles de but alors qu’il se retrouve seul dans les 16 mètres, en adressant une véritable passe au gardien (84′) et en ne cadrant pas (89′).

L’Américain Saint-Louis se défait de deux adversaires

La fin du match est sifflée après de longues minutes de pression ugéiste, entrecoupées d’assez rares percées servettiennes. Servette, toujours quatrième, prend cinq points d’avance sur son adversaire du soir qui restait sur quatre succès consécutifs. La déception est donc compréhensible chez l’entraîneur vaincu Hervé Musquère : « Je pense qu’on méritait au minimum le match nul. En deuxième mi-temps, ils sont venus trois fois chez nous. On était beaucoup plus forts dans l’intensité, il nous a juste manqué le dernier geste, sinon on gagnait ».

Pour ce qui est des enseignements positifs de ce match, l’ancien coach de Meyrin retient la cohésion de plus en plus forte d’un groupe « qui s’est reformé à la trêve », alors que son homologue se satisfait de voir ces jeunes dont l’avenir sera de profiter du temps de jeu qu’il leur accorde pour se mettre en valeur. Et, malgré la tournure du match globalement à l’avantage d’UGS, il rappelle qu’une victoire dans un championnat avec « très peu d’écart » ne s’obtient qu’en « y mettant tous les ingrédients ». Il restera toujours la frustration de voir les M21 grenat  échouer une année de plus à cette fameuse promotion en 1ère ligue. Mais vendredi soir à Frontenex, ils ont obtenu ce genre de victoire d’hommes qui leur a souvent fait défaut ces dernières années. De quoi s’en inspirer pour l’avenir? 

 

FC UGS – SERVETTE FC M-21  1-2 (1-2)
Stade de Frontenex

Buts : 32′ Tamfutu 0-1, 35′ Saint-Louis 0-2, 36′ Martinez 1-2

UGS (4-2-3-1) : Fontaine © – Thiam, Ntede, Varela (82′ Cherkaoui), Denai – Kernou, Bamba, Prat (46′ Ouatongo) – Zongo (69′ Abie), Martinez, Kernou – M’Baye.
Entraîneur : Hervé Musquère

Servette M21 (4-3-3) : Castanheira – Puchol, Vilaranda, Bytyqi (62′ Shabani), Mendes (68′ Ribeiro) – Yüce, Ratcliff, Shala © – Zimmermann, Tamfutu, Saint-Louis.
Entraîneur : Michel Poinsignon

Avertissements : Varela (UGS) ; Puchol (Servette)

 

Photos : sport.jlap.ch 

 






Share.